22. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 21 Conclusion L’automatisation des tests fonctionnels est de plus en plus répandue dans les entreprises. C’est une méthode efficace et qui a fait ses preuves. Cependant, Comme nous l’avons vu dans les avantages et les inconvénients, cela peut être couteux à mettre en place. De plus, Il existe une multitude de logiciels, que ce soit sur PC ou sur mobile. Il n’est donc pas simple pour l’entreprise de faire son choix parmi toutes ces possibilités. L’entreprise a donc tout intérêt de vérifier que son choix sera rentable avant d’engager quoi que ce soit. Les robots tendent de plus en plus à ressembler aux humains, et ce, dans tous les domaines. Nous avons constaté que l’évolution de la reconnaissance des formes nous amène de moins en moins à différencier un ordinateur d’un humain. Cette évolution se traduit également dans d’autres domaines, telle que la médecine (exemple : les robots chirurgiens), les réceptionnistes d’hôtel au Japon ou encore plus communément les bornes d’achats dans les fast-foods. Nous sommes aujourd’hui en droit de nous poser la question du bénéfice de ces évolutions : en effet, ne sommes-nous pas tous enclins à être remplacé par des robots ?
Bien évidemment, cet article vous donne les bases de l'utilisation de cette librairie. Il est fort recommandé d'aller se documenter directement sur le site officiel (https://selenium-python.readthedocs.org/) pour en apprendre d'avantage notamment sur les autres manières de localiser les éléments. Cette librairie couplée ou non avec d'autres est très puissante et permet de faire énormément de choses. Pour ma part je m'en suis servi pour récupérer automatiquement des centaines de fichiers Excel plutôt que de le faire à la main. Ou tout simplement pour faire du scrapping (Voir mes autres articles).
Il est conseillé aux entreprises de rechercher également les domaines non traditionnels, voire non prévus dans le périmètre, auxquelles elles pourraient étendre leur investissement en automatisation, notamment pour le test des routines d’installation des correctifs et corrections d’anomalies, pour la gestion des tests, et pour la création des rapports de test.
Enfin, à vos premières exécutions et dans la mesure du possible, vérifiez visuellement ce qui se passe, quitte à mettre des points d'arrêt (breakpoint). Cela peut paraître bête, mais toutes les exceptions soulevées par les drivers ne sont pas toujours très explicites (voire inexistantes mais c'est parfois justifié !). Attention néanmoins au breakpoint, vous pouvez casser la synchronisation des événements, idem si vous prenez le focus sur la fenêtre du navigateur si vous êtes en local !
In open loop control, the control action from the controller is independent of the "process output" (or "controlled process variable"). A good example of this is a central heating boiler controlled only by a timer, so that heat is applied for a constant time, regardless of the temperature of the building. (The control action is the switching on/off of the boiler. The process output is the building temperature).
I am a relative newbie to Sahi but I am finding that Sahi is a fantastic way to automate tests and then run them on a variety of browsers including Firefox, Chrome and IE. I am a little reluctant to include IE because it gives me the most problems when dealing with https sites. I haven't tried Sahi on a Mac, but I am confident that it will work there without too much difficulty. FYI. I developed an interesting pattern for moving through our website by having a script per page that "knows" how to recursively include the path it needs to get from any given starting page to itself. This is a work in progress because there are a lot of pages. I will be adding more smarts so that each page script will "know" how to test the page, including link testing and full page screen captures. Suggestions for the last - welcomed,
Dans le chapitre « Le machinisme au xxe siècle »  : […] Depuis la Première Guerre mondiale, et surtout depuis la Seconde, le machinisme est passé de la mécanique classique à l'automatisation, c'est-à-dire à la création de machines où il n'y a plus aucune intervention humaine, surveillance et réparations exceptées. Cela a été rendu possible par une utilisation généralisée de l'électronique, par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machinisme/#i_2513
Qu’il s’agisse d’une petite tâche ou de quelque chose que peu de spécialistes du marketing veulent réaliser, vous êtes susceptible de rencontrer des centaines de scénarios comme celui-ci. C’est pourquoi Zennoposter est un outil incroyablement puissant. Vous pouvez l’utiliser pour automatiser des petites actions qui sont utiles et productives pour votre activité et pour lesquelles vous ne trouveriez pas de logiciel où alors à des prix prohibitifs.
Dans le chapitre « Les tireuses automatiques »  : […] La nécessité, pour les grands laboratoires de façonnage, de pouvoir tirer très rapidement les négatifs des amateurs a obligé les fabricants de matériels à concevoir des tireuses automatiques à haut rendement très sophistiquées, tireuses analogiques dans un premier temps. Elles sont en général limitées aux formats APS, 110 ou 135 sur des largeurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-materiels-de-traitement-argentique/#i_2513

Il s'agit de tester un module indépendamment du reste du programme afin de s'assurer qu'il répond aux spécifications fonctionnelles et qu'il fonctionne correctement en toutes circonstances. Cette vérification est essentielle, en particulier dans les applications critiques. Elle s'accompagne la plupart du temps d'une vérification de la globalité du code, qui consiste à s'assurer de la conformité de l'ensemble ou d’une fraction déterminée des instructions présentes dans le code à tester. L'ensemble des tests unitaires doit être rejoué après une modification du code afin de vérifier qu'il n'y a pas de régressions (l'apparition de nouveaux dysfonctionnements).
TestComplete affiche les propriétés de reconnaissance par défaut utilisées pour cet objet. Comme le montre l’illustration ci dessous, les critères de reconnaissances sont très discriminants et ne permettent que d’identifier cet objet strictement. La seule propriété ici présente qui sera utile par la suite est le type de l’objet (« ObjectType ») mais elle ne peut suffire à elle seule.
14. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 13 3) QAWizard QAWizard, de la société Seapine Software, ne manque pas d’intérêt malgré une présence encore marginale en France. Peu onéreux, QAWizard est très simple d’utilisation. Le passage d’un mode « tableau » pour les débutants à un mode « code » pour les testeurs aguerris permet d’appréhender progressivement et en douceur la complexité des tests fonctionnels. Le support en France reste un des points faibles du produit. B. Les logiciels de tests sur mobile Comme expliqué dans le paragraphe précédent, il existe une multitude de logiciel afin d’automatiser les tests sur PC. Ces logiciels ne sont pas adaptés pour réaliser des tests sur mobile. En effet, une application mobile est parfois développée dans un langage qui diffère de ceux utilisés pour une application PC. Il y a également des actions qui ne sont pas réalisables sur un PC (le zoom à deux doigts par exemple) et donc non pris en compte par les logiciels de test PC. On retrouve notamment les langages JAVA pour Android, mais aussi Objective C pour IOS, et plus couramment HTML5 / JavaScript qui reste le langage le plus simple à ce jour. Je vais dans cette partie exposer les moyens qui ont été conçu afin de réaliser des tests fonctionnels automatisés pour les mobiles. 1) Des tests spécifiques aux mobiles Il existe certains types de tests qui ne sont présents que pour les téléphone portable / tablettes. Ils sont réalisés par les constructeurs de ceux-ci : Les tests d'interopérabilité (IOT) Ces tests sont réalisés en général dans les labos des opérateurs pour s'assurer que le mobile qu'ils vont proposer à leur client est capable de communiquer correctement avec leur réseau sans perturbation. La variété d'équipements avec des fournisseurs différents permet à l'opérateur de réduire les coûts de son réseau en faisant jouer la concurrence, mais aussi d'éviter d'être dépendant d'un seul fabriquant au risque de se confronter à l'obligation de renouveler complètement son réseau au cas où son principal fournisseur disparaît. Ces équipements remplissent les mêmes normes de fonctionnement d'un constructeur à un autre ; mais la norme ne les oblige pas à intégrer les mêmes protocoles de communication. Ce qui explique le but des tests IOT qui permet de s'assurer que le mobile est capable de communiquer avec tous les types d'équipements du réseau de l'opérateur. Les tests protocolaires ou procédures (couche 3 du réseau mobile) Ces tests sont réalisés par les fabricants de téléphonie mobile. Le but est de s'assurer que le mobile implémente correctement les procédures ou protocoles de niveau 3 (couche réseau), comme par exemple les procédures de mise à jour de localisation, l'attachement sur une cellule convenable, les appels entrants et sortants, etc....
Il s'agit de tester un module indépendamment du reste du programme afin de s'assurer qu'il répond aux spécifications fonctionnelles et qu'il fonctionne correctement en toutes circonstances. Cette vérification est essentielle, en particulier dans les applications critiques. Elle s'accompagne la plupart du temps d'une vérification de la globalité du code, qui consiste à s'assurer de la conformité de l'ensemble ou d’une fraction déterminée des instructions présentes dans le code à tester. L'ensemble des tests unitaires doit être rejoué après une modification du code afin de vérifier qu'il n'y a pas de régressions (l'apparition de nouveaux dysfonctionnements).
Entre ces phases, Squash TA gère une phase de "Run" qui consiste en général à exécuter le script de l'automate permettant de solliciter le SUT. Cette phase correspond à l'approche traditionnelle de l'automatisation. Pour cette phase Squash TA pilote des automates open source tiers comme Selenium, Sahi ou encore SoapUI, et ajoute également des fonctionnalités permettant de piloter un batch.
The Obama White House has pointed out that every 3 months "about 6 percent of jobs in the economy are destroyed by shrinking or closing businesses, while a slightly larger percentage of jobs are added".[98] A recent MIT economics study of automation in the United States from 1990 to 2007 found that there may be a negative impact on employment and wages when robots are introduced to an industry. When one robot is added per one thousand workers, the employment to population ratio decreases between 0.18–0.34 percentages and wages are reduced by 0.25–0.5 percentage points. During the time period studied, the US did not have many robots in the economy which restricts the impact of automation. However, automation is expected to triple (conservative estimate) or quadruple (generous estimate) leading these numbers to become substantially higher.[99]
Lors de la création d’un test, l’outil dispose généralement d’un pointeur d’objets qui met en avant l’objet situé sous le pointeur de la souris. La reconnaissance de cet objet passe par la comparaison de ses propriétés à celles des objets ou types d’objets présents dans le référentiel. Si la correspondance entre l’objet pointé et celui du référentiel est forte, il est alors possible de définir avec une grande probabilité que l’objet pointé est du même type que celui du référentiel.
13. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 12 II. Les outils de recettage Afin de réaliser la phase de recette, il faut bien évidemment s’appuyer sur des outils de tests. Il est possible – et c’est ce qui est pratiqué dans mon service – d’utiliser simplement le logiciel Excel pour réaliser les cahiers de recette. Cela permet d’effectuer les tests à la main. Cependant, il existe des outils adaptés à la réalisation de tests automatisés. A. Les logiciels de tests sur PC Il existe des logiciels pour effectuer des tests fonctionnels automatisés ; Ceux-ci se choisissent principalement en fonction du langage de programmation utilisé par l’application à tester, ainsi que par sa complexité, l’objectif à atteindre et le coût. 1) Sélénium Sélénium est un outil très utilisé pour automatiser les tests fonctionnels. [Annexe 4] Même s’il semble un peu compliqué d’apparence il est en réalité logique d’utilisation. Sélénium se décompose comme suit :  Selenium IDE : c'est une extension de Firefox, qui permet d'enregistrer une suite d'actions, qu'il sera possible de rejouer à volonté ;  Selenium Web Driver : il s'agit cette fois d'une API, disponible pour plusieurs langages, permettant de programmer des actions sur l'interface, et à vérifier les réponses. Les actions à réaliser peuvent être exportées depuis Selenium IDE. 2) Quicktest Professional QTPro, de HP, représente ce jour l’offre phare dans le monde professionnel. Le référentiel d’objets est particulièrement bien conçu, celui-ci pouvant notamment être généré lors de l’enregistrement, enrichi manuellement ou encore importé à partir d’un autre scénario. Paradoxalement, le produit souffre principalement de sa complétude, difficile à prendre en main pour un débutant. De plus, le coût de la licence est assez élevé par rapport aux autres offres du marché.
Nous avons mis au point une méthodologie afin d’aider nos clients à choisir le logiciel d’automatisation de test le plus adapté à leurs besoins et à optimiser l’utilisation de ces outils, nouveaux et existants. Cette méthodologie consiste en premier lieu à définir les objectifs auxquels les outils doivent répondre et à spécifier les tests à automatiser, tels que le test fonctionnel ou la validation back-end. Puis, il s’agit de définir les exigences, de créer un tableau de bord d’évaluation, de réaliser une validation de principe et enfin, de préparer les outils pour le déploiement. Les clients peuvent également optimiser l’utilisation de leurs outils d’automatisation grâce à l’identification de l’ensemble des besoins en test à travers l’entreprise, à la création d’un inventaire des outils disponibles et à une revue des accords de licence existants, garantissant que seules les licences nécessaires seront achetées.
States refer to the various conditions that can occur in a use or sequence scenario of the system. An example is an elevator, which uses logic based on the system state to perform certain actions in response to its state and operator input. For example, if the operator presses the floor n button, the system will respond depending on whether the elevator is stopped or moving, going up or down, or if the door is open or closed, and other conditions.[9]
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque (*). Les informations de ce formulaire ne seront pas conservées et ne seront utilisées que pour vous répondre. Conformément à la règlementation applicable, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux informations vous concernant. Pour plus d’informations sur le traitement de vos données, cliquez ici
Eléments essentiels de votre politique de qualité, les automates de tests permettent la robotisation de vos cas de tests. Ils sont notamment très utiles pour les tests de non régression qui doivent être répétés à chaque nouvelle version d’un logiciel. Quels sont les principaux automates disponibles sur le marché ? Quels sont leurs points forts ? Tour d’horizon. 
18. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 17 III. Peut-on envisager une totale automatisation des tests ? A. Les avantages de l’automatisation La rentabilité Le premier avantage évident de l’automatisation des tests est la rentabilité. Il est nettement plus rapide de passer un robot plutôt que de réaliser les tests à la main. Un humain peut également assez facilement se tromper sur un test à réaliser. Ce n’est pas génant pour l’utilisation de l’application. Seulement, le processus de tests est retardé : il faut recommencer et parfois le processus peut être un peu long (redémarrage de l’application - d’une fonction - manipulation à recommencer depuis le début). La rentabilité de l’entreprise est largement améliorée grâce à l’automatisation. Celle-ci gagne en temps et donc en argent. L’argent qui n’est pas dépensé en ressources humaines est réinvesti dans d’autres utilisations. Logiciel plus fiable car meilleure couverture L’automatisation permet de couvrir l’application jusqu’aux tests les plus détaillés. En effet grâce au gain de temps obtenu, il est possible de tester chaque partie de l’application même pour les tests « minimes ». Il est possible alors de déceler une anomalie qui aurait pu être masquée par la recette manuelle : pas le temps pour le moment de tester si un champ peut comprendre des chiffres et/ou des lettres et/ou des caractères spéciaux. Gain de temps L’automatisation des tests « déporte » la charge de travail en fin de cycle de développement plus en amont. L’effort d’écriture des suites de test s’effectue avant la phase de tests. En fin de projet, le temps est souvent « compressé » et le travail demandé auprès des testeurs est bien souvent assez conséquent. Grace à l’automatisation, les tests réalisés et les anomalies détectées permettent un retour plus raide à l’équipe de développement et donc un traitement immédiat. Moins de stress pour les équipes Suite à la rapidité des retours cités ci-dessus, les testeurs ont donc une pression moins forte. Ceux-ci peuvent rejouer les tests plusieurs fois et ne se précipitent pas pour effectuer les tests comme le feront les testeurs manuels. Ils évitent ainsi de passer certains tests. L’application étant de meilleure qualité a donc un meilleur retour du client, c’est un facteur essentiel de motivation des équipes.
Vous pouvez également définir la valeur basée sur les variables off qui ont des valeurs mémorisées. Par exemple, si vous lisez du texte à partir d’un fichier et que vous le stockez dans une variable, vous pouvez alors utiliser cette variable pour entrer du texte dans des boîtes de dialogue de type texte. Ceci est utile lorsque le texte de la zone de texte change à chaque fois que vous exécutez le bot.
Eléments essentiels de votre politique de qualité, les automates de tests permettent la robotisation de vos cas de tests. Ils sont notamment très utiles pour les tests de non régression qui doivent être répétés à chaque nouvelle version d’un logiciel. Quels sont les principaux automates disponibles sur le marché ? Quels sont leurs points forts ? Tour d’horizon. 

Mon souci est de simuler automatiquement les entrées clavier/souris et de vérifier le bon fonctionnement du logiciel. S'il existe un outil capable de faire ça tout en enregistrant les actions effectué, ce serait parfait en gros, c'est pour éviter à quelqu'un de faire tous les scénario possible sur un logiciel en étant devant à cliquer et taper sur un clavier.
Dans le chapitre « Commande de processus »  : […] Ainsi, commander un véhicule autonome, c'est envoyer aux actionneurs du volant, de l'accélérateur et du frein les signaux de commande nécessaires pour que le véhicule suive une trajectoire définie à l'avance, avec un profil de vitesse prédéterminé, en dépit de perturbations telles que la pente de la route, son dévers, les bourrasques de vent, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-de-neurones-formels/#i_2513

Dans le chapitre « Synthèse parallèle : la chimie combinatoire de seconde génération »  : […] : c'est la synthèse parallèle. Celle-ci a nécessité la mise au point de robots de synthèse organique capables de réaliser des opérations de plus en plus complexes. Possédant des capacités allant de quelques dizaines à plusieurs milliers de composés par jour, ces synthétiseurs ont adopté le format des microplaques (96 puits) propre aux robots de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-combinatoire/#i_2513
Grâce à Docker, il est possible de mettre en place des environnements isolés les uns des autres sur une même machine. Ce principe est similaire à celui d’une machine virtuelle, mais là ou une machine virtuelle isole tout un système d’exploitation, Docker, lui, permet de partager les ressources du système hôte, le kernel interagissant ainsi avec les différents environnements de Docker.
Notre expérience dans la réalisation de campagnes marketing ainsi que notre expertise dans l’utilisation de logiciels et du digital rendent notre agence apte à répondre à vos besoins d’automatisation marketing. Nous vous accompagnerons pour mettre en place un scénario de campagne efficace et une solution technique fiable. Pour une campagne marketing pleinement performante nous pouvons également vous conseiller pour développer votre stratégie de marketing de contenu . Pour augmenter significativement vos conversions, combinez l’automatisation à un contenu marketing à forte valeur ajoutée.
Le marketing automation est un procédé qui présente 3 principaux avantages : un gain de temps, une diminution des coûts (humains en particulier) et une personnalisation avancée. En automatisant la diffusion de votre contenu marketing sur tous types de canaux de communication, vous êtes sûrs que vos leads recevront régulièrement du contenu. Par ailleurs, les outils d’automatisation vous permettent également d’envoyer des messages personnalisés et ainsi de favoriser la conversion de vos visiteurs en clients. En effet, vous pouvez par exemple paramétrer l’envoi d’un mail à toute personne ayant laissé son panier plein sans passer au paiement ou encore envoyer automatiquement une réduction aux personnes dont c’est l’anniversaire. Par ces actions automatisées vous contribuez à transformer votre entonnoir de conversion en tunnel et réduisez ainsi les pertes de potentiels clients. En somme, l’automatisation vous permet de communiquer avec les bonnes personnes au bon moment.
Par la suite, la directive .get(URL) nous permet de charger une page Internet à partir de son URL (attention à bien faire attention au HTTP ou HTTPS, selon les cas). Dans notre exemple, on se rend tout simplement sur Google.fr. On cherche ensuite sur cette page un élément à partir de son ID, sa classe ou à partir d'un sélecteur CSS (par exemple, on aura déjà repéré au préalable la balise contenant la donnée par son ID), et on lui envoie du texte. En d'autres termes, on recherche la classe de la barre de texte sur la page Google et on simule une saisie de texte. Ceci est possible grâce à find_element_by_class_name(classe de la balise) auquel on attribue l'action de simuler des touches de frappe avec send_keys(TEXTE).
Vous avez la possibilité via un système de pré-requis ("required/desired capabilities") de tester des navigateurs sur différentes plateformes de différentes versions (FF sur Linux version 32, FF sur Windows version 30, etc). Selon les drivers utilisés, vous pouvez également spécifier divers paramètres comme un profil utilisateur (voir même le créer), ajouter un proxy, ajouter des extensions, etc.
Le quotidien du professionnel du web est rythmé par des tâches inspirantes, et d’autres moins. Certaines actions sont répétitives, le fait qu’un humain les exécute n’a pas de valeur ajoutée, mais c’est ainsi : ces tâches doivent être effectuées. On pense au community manager qui va systématiquement partager des contenus sur Twitter, ou au SEA qui va systématiquement commencer sa journée en vérifiant les coûts de ses publicités. Vous avez l’impression de réaliser des tâches répétitives sur votre navigateur ? Bonne nouvelle : un outil peut sans doute les effectuer à votre place.
11. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 10 Il faut évidemment tester les scénarios « passants » : quels sont les résultats attendus pour une utilisation correcte ? Mais il faut également tester les scénarios non passants – aussi appelés « bloquants » : que se passe-t-il si je provoque une erreur ? La réponse à cette question est définie entre le client, la maitrise d’ouvrage et la maitrise d’œuvre. Il faut définir ce que le client attend et ce qui est réalisable, c’est la maitrise d’ouvrage qui effectue le lien entre les deux parties. Créer un scénario pour tester une fonctionnalité nécessite d’envisager une multitude de tests différents. Prenons l’exemple d’un champ de saisie à l’écran : si celui-ci attends un numéro de téléphone, il faut tester l’écriture d’un numéro de téléphone à 10 chiffres et vérifier que cela ne provoque pas d’erreur. Il faut également tester l’écriture de caractères (voire caractères spéciaux) pour provoquer une erreur. Mais aussi : un mix entre chiffre et lettres, un champ vide (ce champ est- il obligatoire ou facultatif ?), la taille du champ (celui-ci est-il limité ?)… Tous ces scénarios sont écris uniquement sur une seule et même «fonction » : celle du champ « numéro de téléphone ». Il y a donc environ 6 tests pour celui-ci, tout en sachant que l’on peut en faire 1, 2 ou plus, en fonction du temps imparti et de la pertinence des scénarios. Cet exemple basique prouve qu’il existe alors une quantité importante de tests pour une application. De nos jours, chaque logiciel ou applications possède plusieurs interfaces, composées elle-même de plusieurs fonctionnalités, boutons et autres actions. Ces actions peuvent être très simple comme l’exemple précédent ou bien plus compliquées : on peut imaginer des affichages de données en fonction de critères choisis, mais encore des envois de mails automatiques à des adresses différentes en fonction d’une maille entité / produit / objet. C. L’exécution de recette et les suivis d’avancement. Un cahier de recette correctement rédigé et précis, facilite grandement le travail à effectuer sans oublier de tests « évidents ». Cela permet également un suivi du travail effectué ou non, en cours, validé ou non. Ce cahier permet aussi de répertorier les problèmes rencontrés. En effet, le but étant de corriger les anomalies découvertes, il est ainsi très pratique de savoir pour chaque scénario ce qui pose problème. Lorsqu’un bogue est découvert, nous procédons comme suit : - Définir si le bogue est reproductible o Si oui, alors il est assez simple de définir la manipulation effectuée. o Si non, cela peut être dû à un problème qui n’est pas lié au développement, mais d’éléments externes (exemple : mauvaise connexion internet). Cela peut être également un problème « aléatoire ». Dans ce dernier cas, il est difficile de les résoudre. - Définir le périmètre du bogue : entité, écran, utilisateurs particuliers, etc. - Rapporter le bogue aux développeurs et le rapporter dans le cahier de tests. Pendant que l’anomalie est en cours d’analyse et de correction chez l’équipe de développement, la maitrise d’ouvrage peut poursuivre les autres tests. Lorsque le bogue est corrigé, un patch est alors appliqué et il est possible de tester à nouveau le scénario bloquant. Ce schéma est répété jusqu’à ce que le scénario soit complètement validé.
Ainsi, l'automatisation peut s'appliquer à des processus qui ne mettent en œuvre aucune énergie physique appréciable : détection ; contrôle et mesures ; calculs en temps réel, c'est-à-dire à mesure que le processus se déroule, en vue d'en assurer la conduite ; gestion en temps réel d'un processus en vue d'en contrôler strictement l'économie ; diagnostic ; reconnaissance des formes, c'est-à-dire identification à partir de multiples critères. L'automatisation peut atteindre divers degrés de complexité dont la classification a été établie.
Jump up ^ Michael Chui; James Manyika; Mehdi Miremadi (November 2015). "Four fundamentals of workplace automation As the automation of physical and knowledge work advances, many jobs will be redefined rather than eliminated—at least in the short term". McKinsey Quarterly. Retrieved 7 November 2015. Very few occupations will be automated in their entirety in the near or medium term. Rather, certain activities are more likely to be automated....
Le test continu, grâce à l’automatisation, s’intègre dans le processus  de développement et de distribution des logiciels afin d’obtenir le plus rapidement possible des retours sur les risques associés à chaque nouvelle version. L’implémentation de tests automatisés  permet de faire face à la complexité et au rythme accrus de développement et de livraison d’applications.
Automation is already contributing significantly to unemployment, particularly in nations where the government does not proactively seek to diminish its impact. In the United States, 47% of all current jobs have the potential to be fully automated by 2033, according to the research of experts Carl Benedikt Frey and Michael Osborne. Furthermore, wages and educational attainment appear to be strongly negatively correlated with an occupation’s risk of being automated.[48] Prospects are particularly bleak for occupations that do not presently require a university degree, such as truck driving.[49] Even in high-tech corridors like Silicon Valley, concern is spreading about a future in which a sizable percentage of adults have little chance of sustaining gainful employment.[50] As the example of Sweden suggests, however, the transition to a more automated future need not inspire panic, if there is sufficient political will to promote the retraining of workers whose positions are being rendered obsolete.
Dans le chapitre « Assemblage des fragments  »  : […] de la bio-informatique est l'aide à la « mise en forme » des génomes de grande taille. En effet, grâce aux apports de la robotique, le biologiste peut désormais séquencer des génomes complets. Toutefois, la technologie des robots ne permet pas de traiter plus de 700 nucléotides sur un seul fragment d'ADN à la fois : le génome est donc découpé, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-bio-informatique/#i_2513
×