I’ve used other automation tools besides VBA. Ubot and iMacros are both excellent, and powerful programs (their own programming languages, really). In some respects they’re easier, and for 99% of web automation tasksg, you really can’t go wrong with either. But I got to where I only used VBA because my programming was getting into Windows API’s and command line calls (Visual Basic is tightly integrated with Windows), plus I often found myself using Excel alongside these programs anyway. I discovered there’s almost nothing VBA can’t do with automating Windows and Internet Explorer (even making IE appear as a different browser), and it seemed to me investing time learning Microsoft’s Visual Basic programming language just made more sense.

Automation has been achieved by various means including mechanical, hydraulic, pneumatic, electrical, electronic devices and computers, usually in combination. Complicated systems, such as modern factories, airplanes and ships typically use all these combined techniques. The benefit of automation include labor savings, savings in electricity costs, savings in material costs, and improvements to quality, accuracy and precision.
20. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 19 C. La reconnaissance des formes : les CAPTCHA Automatiser les tests fonctionnels « classiques », c’est une fonctionnalité assez simple et très rentable pour l’entreprise ; Cependant nous avons discuté des tests basiques ayant une interface, un champ de données, et des résultats attendus. Qu’en est-il de la reconnaissance des formes à ce jour ? De plus en plus, nous utilisons la reconnaissance vocale, faciale ou encore manuscrite. Un outil de test peut-il effectuer automatiquement les tests de reconnaissance de ces formes ? Est-il à même de déterminer si un test est valable ou non ? Définition D’après Wikipédia : “Le terme CAPTCHA est une marque commerciale de l'université Carnegie-Mellon désignant une famille de tests de Turing permettant de différencier de manière automatisée un utilisateur humain d'un ordinateur. L'acronyme « CAPTCHA » est basé sur le mot capture, et vient de l'anglais completely automated public Turing test to tell computers and humans apart.” Voici des exemples de captcha : Il existe plusieurs techniques pour fabriquer un captcha. La première étant d’ajouter un dégradé de couleur en fond et en modifiant la forme des lettres. La deuxième, plus récente, n’utilisent pas de fond de couleur différente, c’est une ligne brisée qui est ajoutée par-dessus les lettres. Enfin, il est également possible d’imbriquer les lettres les unes dans les autres. Ces techniques basées sur les déformations de lettres sont à ce jour de moins en moins efficaces. Les robots de reconnaissance de caractères sont de plus en plus puissants et arrivent à 98% à déchiffrer les captcha sous cette forme.
Lorsqu'il s'agit de fournir à ses utilisateurs des performances et des fonctionnalités puissantes, ZennoPoster est considéré comme le leader de son industrie. Le fonctionnement de ZennoPoster en tant que logiciel puissant repose principalement sur ses technologies avancées et exclusives. Cependant, cela ne signifie pas que vous avez besoin d'avoir un savoir-faire spécial en programmation PC pour comprendre ce programme, car sa fonctionnalité n'est dépassée que par sa simplicité !
2. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 1 Table des matières Introduction............................................................................................................................................. 3 I. La phase de recette dans un projet................................................................................................. 4 A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? ......................................................................... 4 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. ..................................... 4 2) Pourquoi réaliser des tests ? ................................................................................................... 7 3) A quel moment réaliser ces tests ? ......................................................................................... 7 B. La préparation de recette et les plannings.................................................................................. 8 1) Planning et plan de tests ......................................................................................................... 8 2) Jeux de données et base de données...................................................................................... 9 3) Le cahier de recette................................................................................................................. 9 C. L’exécution de recette et les suivis d’avancement. .................................................................. 10 II. Les outils de recettage................................................................................................................... 12 A. Les logiciels de tests sur PC ....................................................................................................... 12 1) Sélénium................................................................................................................................ 12 2) Quicktest Professional........................................................................................................... 12 3) QAWizard .............................................................................................................................. 13 B. Les logiciels de tests sur mobile ................................................................................................ 13 1) Des tests spécifiques aux mobiles......................................................................................... 13 2) Les outils à disposition : payants........................................................................................... 14 3) Les outils à disposition : gratuits ........................................................................................... 14 C. Les logiciels de suivi d’anomalie................................................................................................ 15 1) Un logiciel open source : MantisBT....................................................................................... 15 2) Des concurrents à MantisBT.................................................................................................. 16 III. Peut-on envisager une totale automatisation des tests ?......................................................... 17 A. Les avantages de l’automatisation............................................................................................ 17 B. Les inconvénients...................................................................................................................... 18 C. La reconnaissance des formes : les CAPTCHA........................................................................... 19 Conclusion ............................................................................................................................................. 21 Annexes................................................................................................................................................. 24
The governor received relatively little scientific attention until James Clerk Maxwell published a paper that established the beginning of a theoretical basis for understanding control theory. Development of the electronic amplifier during the 1920s, which was important for long distance telephony, required a higher signal to noise ratio, which was solved by negative feedback noise cancellation. This and other telephony applications contributed to control theory. In the 1940s and 1950s, German mathematician Irmgard Flugge-Lotz developed the theory of discontinuous automatic controls, which found military applications during the Second World War to fire control systems and aircraft navigation systems.[7]
It was a preoccupation of the Greeks and Arabs (in the period between about 300 BC and about 1200 AD) to keep accurate track of time. In Ptolemaic Egypt, about 270 BC, Ctesibius described a float regulator for a water clock, a device not unlike the ball and cock in a modern flush toilet. This was the earliest feedback controlled mechanism.[11] The appearance of the mechanical clock in the 14th century made the water clock and its feedback control system obsolete.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   
An early development of sequential control was relay logic, by which electrical relays engage electrical contacts which either start or interrupt power to a device. Relays were first used in telegraph networks before being developed for controlling other devices, such as when starting and stopping industrial-sized electric motors or opening and closing solenoid valves. Using relays for control purposes allowed event-driven control, where actions could be triggered out of sequence, in response to external events. These were more flexible in their response than the rigid single-sequence cam timers. More complicated examples involved maintaining safe sequences for devices such as swing bridge controls, where a lock bolt needed to be disengaged before the bridge could be moved, and the lock bolt could not be released until the safety gates had already been closed.
8. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 7 2) Pourquoi réaliser des tests ? Lors de la création d’une nouvelle application ou d’un nouveau logiciel dans une compagnie, celle-ci ne peut se permettre de livrer un logiciel à un client sans vérifier le fonctionnement de celui- ci. On peut donc affirmer que « toute modification d’un programme engendrant une nouvelle livraison nécessite une phase de tests ». Bien qu’idéal, cette affirmation n’est pas toujours respectée. Certaines entreprises ayant des délais très courts et peu de ressources se passent de cette phase ou la réduise au maximum. Cependant, les grandes entreprises respectent bien souvent cette phase et effectuent différents types de tests. Il en va de même pour les évolutions sur une application déjà existante : chaque livraison doit être précédée de vérifications par l’entreprise. Le développement d’une application est toujours régi par des règles techniques et métier. Celles- ci doivent être respectées afin de satisfaire la demande du client. Il ne suffit donc pas de développer l’application en question sans se soucier du bon fonctionnement. Livrer un produit à destination d’un client final, avec de multiples erreurs, nuit à l’image de l’entreprise. 3) A quel moment réaliser ces tests ? Que la recette soit manuelle ou automatisée, il est donc nécessaire d’accorder du temps aux phases de recette, qui sont proportionnelles à l’ampleur des spécifications fonctionnelles. Cette phase doit être répétée avant chaque mise en production d’un produit. Il est nécessaire lors d’une livraison d’une évolution, de tester les nouvelles fonctionnalités, mais également les anciennes, appelées Tests de Non Régression.
La phase de "Setup" permet d'ajouter des actions préalables à la sollicitation du SUT, permettant ainsi de préparer l'environnement d'exécution du test. Par exemple, il peut s'agir d'injecter un jeu de donnée dans la base de donnée du SUT ou de déposer un fichier en entrée d'un batch. Cela permet de s'assurer que le test se déroulera dans des conditions maîtrisées et donc reproductibles, conditions indispensables pour industrialiser l'exécution de ses tests.
13. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 12 II. Les outils de recettage Afin de réaliser la phase de recette, il faut bien évidemment s’appuyer sur des outils de tests. Il est possible – et c’est ce qui est pratiqué dans mon service – d’utiliser simplement le logiciel Excel pour réaliser les cahiers de recette. Cela permet d’effectuer les tests à la main. Cependant, il existe des outils adaptés à la réalisation de tests automatisés. A. Les logiciels de tests sur PC Il existe des logiciels pour effectuer des tests fonctionnels automatisés ; Ceux-ci se choisissent principalement en fonction du langage de programmation utilisé par l’application à tester, ainsi que par sa complexité, l’objectif à atteindre et le coût. 1) Sélénium Sélénium est un outil très utilisé pour automatiser les tests fonctionnels. [Annexe 4] Même s’il semble un peu compliqué d’apparence il est en réalité logique d’utilisation. Sélénium se décompose comme suit :  Selenium IDE : c'est une extension de Firefox, qui permet d'enregistrer une suite d'actions, qu'il sera possible de rejouer à volonté ;  Selenium Web Driver : il s'agit cette fois d'une API, disponible pour plusieurs langages, permettant de programmer des actions sur l'interface, et à vérifier les réponses. Les actions à réaliser peuvent être exportées depuis Selenium IDE. 2) Quicktest Professional QTPro, de HP, représente ce jour l’offre phare dans le monde professionnel. Le référentiel d’objets est particulièrement bien conçu, celui-ci pouvant notamment être généré lors de l’enregistrement, enrichi manuellement ou encore importé à partir d’un autre scénario. Paradoxalement, le produit souffre principalement de sa complétude, difficile à prendre en main pour un débutant. De plus, le coût de la licence est assez élevé par rapport aux autres offres du marché.
Dans le chapitre « Cartographie moderne »  : […] Enfin, l'introduction de la cartographie automatique est l'événement le plus remarquable et le plus lourd de conséquences qui se soit produit dans le développement de la cartographie au cours des dernières décennies. La conception comme la réalisation des cartes en ont été bouleversées. Opérationnelle depuis 1960 environ, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartographie/#i_2513

29. L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline Annexe 4 : Exemple de test avec Selenium, classe Selenium. public class selenium { private Selenium selenium; @Before public void setUp() throws Exception { WebDriver driver = new FirefoxDriver(); String baseUrl = "http://localhost:8080/tutoselenium"; selenium = new WebDriverBackedSelenium(driver, baseUrl); } @Test public void testSelenium() throws Exception { // Connexion au site selenium.open("/tutoselenium/"); // On est page 1, on va page 2 selenium.type("id=contentForm:pageText", "2"); selenium.click("id=contentForm:nextPage"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // puis page 3 selenium.click("id=contentForm:page3Button"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // et retour page 1 selenium.select("id=contentForm:pageList_input", "value=1"); selenium.click("id=contentForm:nextPageButton"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // On passe en anglais selenium.click("id=headerForm:english_button"); // etc. } @After public void tearDown() throws Exception { selenium.stop(); } }
Afin de garantir, à chaque itération, la livraison d’une version conforme en terme de qualité aux exigences du client, l’intégration des tests dans le processus de construction du logiciel doit se faire dès le démarrage du projet, et tout au long de sa réalisation: c’est le principe du test continu, qui s’appuie sur l’automatisation des tests, rendue indispensable par la nécessité de répéter un nombre de tests important à chaque nouvelle itération du logiciel.
Dans le chapitre « Assemblage des fragments  »  : […] de la bio-informatique est l'aide à la « mise en forme » des génomes de grande taille. En effet, grâce aux apports de la robotique, le biologiste peut désormais séquencer des génomes complets. Toutefois, la technologie des robots ne permet pas de traiter plus de 700 nucléotides sur un seul fragment d'ADN à la fois : le génome est donc découpé, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-bio-informatique/#i_2513
Les utilisateurs avancés peuvent même ajouter du code ECMAScript (similaire à Javascript) aux actions pour personnaliser encore plus le déroulement de l'exécution d'un script. Ceux qui veulent aller encore plus loin peuvent même développer des scripts complètement en ECMAScript et les exécuter en utilisant le programme en ligne de commande ActExec.

As it currently stands, this question is not a good fit for our Q&A format. We expect answers to be supported by facts, references, or expertise, but this question will likely solicit debate, arguments, polling, or extended discussion. If you feel that this question can be improved and possibly reopened, visit the help center for guidance. If this question can be reworded to fit the rules in the help center, please edit the question.
Les outils d’automatisation de test ont des fonctions variées. Les tests unitaires automatisés sont des vérifications codées qui valident un comportement spécifique dans une petite section du système. Les tests d’intégration, eux, valident les comportements entre composants, et sont la plupart du temps écrits par les développeurs. Les tests fonctionnels valident une partie du fonctionnement du système, comme par exemple : « puis-je créer un nouveau contact ? » Puis-je exécuter le traitement de la paie ? » Les outils d’automatisation de test supportent par ailleurs performance, charge, sécurité, accessibilité, supervision de la production, ainsi que d’autres tests.
Les tests fonctionnels sont un excellent processus de test exhaustif qui parcoure toutes les couches d’une application. Toutefois, pour s’assurer de l’absence des anomalies, il est nécessaire de réitérer la totalité des tests suite à chaque évolution de l’application. L’exécution manuelle des tests fonctionnels d’une application en perpétuelle évolution, est longue et assujettie aux erreurs humaines. En outre, ce processus coûteux, bien qu’il soit nécessaire pour assurer la qualité de l’applicatif, il pousse souvent les organisations à s’en passer, l’exécuter partiellement ou – dans les meilleurs des cas – fixer un cycle de release assez long laissant le temps nécessaire aux tests et validation. Cette dernière alternative assure la qualité de l’application mais diminue considérablement sa compétitivité : Un bon compromis serait d’investir dans l’automatisation des tests fonctionnels. Dans ce qui suit nous étudierons les types d’outils d’automatisation disponibles et justifierons le choix porté sur l’un d’eux.
Directeur Commercial et Marketing de BiiON, spécialiste dans la gestion des données temps réels en production pharma. Après un début de carrière académique à l’Université Catholique de Louvain, Anne a rejoint une start-up axée sur le développement des outils de BMP (Business Process Model). Ensuite elle intègre l’équipe de BiiON en tant que Account et Marketing manager. Dans les métiers techniques tels que celui de BiiON, la bonne connaissance technique, l’écoute active et la compréhension du juste besoin sont des atouts majeurs qui l’a font progresser pour être aujourd’hui directeur commercial, membre du comité A3P Belgique et d’autres réseaux actifs en milieu life sciences..

L'idée c'est de complètement scripter l'utilisation d'un navigateur (analyse de contenu de page, clicks, etc.) que ce soit sur une seule page ou pour des sessions de navigation longues. Pour les analyses de pages tu peux faire vraiment tout et n'importe quoi en XPath. C'est assez puissant mais il faut un peu d’expérience pour certains scénarios un peu tricky.
Par exemple, selon les spécifications, si l’utilisateur rentre un identifiant ou un mot de passe erroné, il est renvoyé sur l’écran d’authentification et un message d’erreur est affiché. Le test consistera donc à contrôler que c’est effectivement le cas, et que le bon message est affiché à l’écran.Pour une explication détaillée de ce que chacun d'entre eux peut faire, consultez le guide de Podio.

Les actions décrites dans ce tableau permettent d’ouvrir la page d’accueil française du site de Clever Age. Dans cette page, le test va vérifier le titre de la page, la présence du logo, des entêtes du menu, que la classe ‘menu-item_in-1’ soit bien présente sur le texte entre le menu et le pictogramme ‘cart’. Il va passer en variable le nom de la classe associée au bouton de recherche et créer une condition vérifiant le nom de la classe.


The centrifugal governor, which was invented by Christian Huygens in the seventeenth century, was used to adjust the gap between millstones.[20][21][22] Another centrifugal governor was used by a Mr. Bunce of England in 1784 as part of a model steam crane.[23][24] The centrifugal governor was adopted by James Watt for use on a steam engine in 1788 after Watt’s partner Boulton saw one at a flour mill Boulton & Watt were building.[16]
Worldline [Euronext : WLN] est le leader européen et un acteur mondial de référence dans le secteur des paiements et des services transactionnels. Worldline met en place des services nouvelle génération, permettant à ses clients d’offrir au consommateur final des solutions innovantes et fluides. Acteur clef du B2B2C, riche de plus de 40 ans d’expérience, Worldline sert et contribue au succès de toutes les entreprises et administrations, dans un marché en perpétuelle évolution. Worldline propose un Business Model unique et flexible, construit autour d’un portefeuille d’offres évolutif et global permettant une prise en charge end-to-end. Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : Merchant Services & Terminals, Mobility & e-Transactional Services, Financial Processing & Software Licensing. Worldline emploie plus de 7 300 collaborateurs dans le monde entier et a généré un revenu de 1,22 milliard d’euros en 2015. Worldline est une entreprise du Groupe Atos. worldline.com
Heureusement aujourd’hui, il existe différents outils qui aident les équipes de développement logiciel à construire et exécuter des tests automatisés. De nombreuses équipes utilisent des tests unitaires dans le cadre de leurs processus de développement pour vérifier les parties critiques de leurs projets tels que les bibliothèques de classes, les modèles et les méthodes. Historiquement, les tests automatisés pour les interfaces graphiques ont été plus difficiles, et des outils actuellement disponibles pour ceci ne sont gratuites.
×