Jenkins est un outil open source d’automatisation des tests fonctionnels et d’acceptation écrit en java. Il permet de tester et de signaler en temps réel les modification apporté aux projets et est capable de générer des rapports de tests de qualité. Son principal atout est la disponibilité de centaines de plugins et l’utilisation d’une interface simple.

Pour le cas des tests Cooperons! les problématiques rencontrées sont les mêmes décrites au début de l’article en plus d’une autre particularité : On a besoin d’effectuer des mises en production fréquentes et livrer de nouvelles releases sur des intervalles rapprochés (parfois d’une façon hebdomadaire). Sachant que l’exécution de tout le cahier de test est effectuée par 3 testeurs/développeurs et nécessite entre 4 et 5 jours pour être finalisée. On a fini avec des deadlines non respectés et un processus de test plus lent et moins fiable. L’automatisation s’impose dans un tel cas. Les résultats obtenus sur Coopérons! grâce à l’automatisation ont permis de :
Heureusement aujourd’hui, il existe différents outils qui aident les équipes de développement logiciel à construire et exécuter des tests automatisés. De nombreuses équipes utilisent des tests unitaires dans le cadre de leurs processus de développement pour vérifier les parties critiques de leurs projets tels que les bibliothèques de classes, les modèles et les méthodes. Historiquement, les tests automatisés pour les interfaces graphiques ont été plus difficiles, et des outils actuellement disponibles pour ceci ne sont gratuites.
I would point out that depending upon what site you are on, there may be a more efficient way (perhaps an exposed web service) than scraping data from the page and working with mechanize/selenium to do what you want. If you are on the web, browser driver tools are the hammers, and they will get the screws in the wood, but sometimes another tool will work better.
Les essais logiciels sont de plus en plus longs et complexes, les délais de plus en plus courts et les impacts d’une anomalie critiques. Les technologies de l’information sont partout, la qualité doit y être aussi. Cette présentation traite des bonnes pratiques à implémenter afin de réduire et d’éliminer ces enjeux présents dans vos processus d’entreprise. Vous en saurez plus sur l’importance d’automatiser, les défis du passage du manuel à l’automatisation et pourquoi les outils actuels n’offrent pas le ROI escompté. Une nouvelle démarche pour simplifier l’adoption et assurer le ROI est aussi présentée.
Au cours de nos missions, nous avons identifié les facteurs que les sociétés informatiques doivent prendre en compte pour estimer l’effort manuel nécessaire à l’automatisation des tests. Parmi ces facteurs : la complexité du langage utilisé pour la création des scripts de test et le volume de travail requis pour planifier, produire, exécuter et maintenir les scripts. Un autre élément contribuant à l’estimation de l’effort consiste à classer les tests par niveau de complexité (simple, moyenne, complexe) en fonction du nombre de transactions et du nombre d’étapes définis par les scripts requis pour chaque cas.
Un certain logiciel testant des tâches, comme le test de régression d'interface à bas niveau vaste, peut être laborieux et consommateur de temps pour le faire manuellement. De plus, une approche manuelle ne pourrait pas toujours être efficace dans la découverte des certaines classes de défauts. L'automatisation de test offre une possibilité d'exécuter ces types de tests efficacement. Une fois les tests automatisés ont été développés, ils peuvent être exécutés rapidement et à plusieurs reprises. Plusieurs fois, ceci peut être une méthode rentable pour le test de régression des produits logiciels qui ont une longue vie de maintenance. Même des pièces mineures sur la durée de vie de ll'application peuvent ne causer que des fonctions existantes se cassent qui travaillait à un moment précédent.
26. L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline Annexe 1 : Exemple de plan de test sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Cette image représente un plan de test se déroulant sur 8 semaines. On peut y observé les dates pour chaque période, le nombre de jours alloué à la période indiquée, le thème à recetter, le ou les acteurs (les testeurs), le nombre de cas à tester par thème et le nombre total. Ce plan permet à chaque ressources de savoir ce qu’elle a à faire et en combien de temps. Tous les acteurs de la recette sont ainsi informés de la situation.
L’automatisation du test logiciel n’est ni aussi simple ni aussi rapide que semble l’indiquer cette appellation. Les outils de test logiciel peuvent s’avérer coûteux, tandis que la configuration, l’exécution et l’analyse des résultats de test exigent un effort manuel important. Toutefois, par l’usage d’outils adéquats, notamment de logiciels en Open source, et de processus et frameworks d’automatisation appropriés, les entreprises sont en mesure de réaliser des économies de coûts et de bénéficier de la qualité du test logiciel automatisé.
Lors d’un précédent article sur le blog, l’outil libre Selenium était présenté. Selenium utilise une autre approche en faisant référence aux objets d’une page Web directement dans le script de tests (par l’intermédiaire des propriétés et attributs des balises HTML). Il n’existe pas dans Selenium d’outil donnant accès à la liste des objets présents ni permettant leur paramétrage, c’est à dire de véritable référentiel d’objets exploitable.
It was from the automotive industry in the USA that the PLC was born. Before the PLC, control, sequencing, and safety interlock logic for manufacturing automobiles was mainly composed of relays, cam timers, drum sequencers, and dedicated closed-loop controllers. Since these could number in the hundreds or even thousands, the process for updating such facilities for the yearly model change-over was very time consuming and expensive, as electricians needed to individually rewire the relays to change their operational characteristics.
De cet effort, j’ai pu appliqué les mêmes mécanismes et fonctionnalités sur un autre produit similaire, en réutilisant une majeure partie du code en moins de 5 JP. La librairie de fonction étant extensible et réutilisable, la maintenance est simplifiée. L’intégration avec les différents outils de suivis d’anomalie est flexible car chacun dispose d’une librairie de fonction.
ZennoPoster est génial même si vous êtes un de ceux qui connaissent un peu de programmation et qui sont juste fatigués d'exaspérer les demandes et d'être bloqués en utilisant des scripts brouillons, c'est même convivial pour les débutants, ne cherchez plus, car vous êtes sur le point de trouver la réponse à tous vos problèmes de programmation sous la forme d'un logiciel appelé ZennoPoster.
Par la suite, la directive .get(URL) nous permet de charger une page Internet à partir de son URL (attention à bien faire attention au HTTP ou HTTPS, selon les cas). Dans notre exemple, on se rend tout simplement sur Google.fr. On cherche ensuite sur cette page un élément à partir de son ID, sa classe ou à partir d'un sélecteur CSS (par exemple, on aura déjà repéré au préalable la balise contenant la donnée par son ID), et on lui envoie du texte. En d'autres termes, on recherche la classe de la barre de texte sur la page Google et on simule une saisie de texte. Ceci est possible grâce à find_element_by_class_name(classe de la balise) auquel on attribue l'action de simuler des touches de frappe avec send_keys(TEXTE).
Lors d’un précédent article sur le blog, l’outil libre Selenium était présenté. Selenium utilise une autre approche en faisant référence aux objets d’une page Web directement dans le script de tests (par l’intermédiaire des propriétés et attributs des balises HTML). Il n’existe pas dans Selenium d’outil donnant accès à la liste des objets présents ni permettant leur paramétrage, c’est à dire de véritable référentiel d’objets exploitable.

Dans le chapitre « Contrôle et commande automatique des procédés »  : […] d'un procédé, réduire l'impact de l'énergie et des matières premières sur le coût de production, le contrôle et l'automatisation s'imposent. Dans une première étape, on a utilisé des régulateurs analogiques à effet proportionnel, intégral et dérivé (P.I.D.) dont les réglages étaient figés. En réalité, pour des raisons très diverses liées à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-chimique/#i_2513
29. L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline Annexe 4 : Exemple de test avec Selenium, classe Selenium. public class selenium { private Selenium selenium; @Before public void setUp() throws Exception { WebDriver driver = new FirefoxDriver(); String baseUrl = "http://localhost:8080/tutoselenium"; selenium = new WebDriverBackedSelenium(driver, baseUrl); } @Test public void testSelenium() throws Exception { // Connexion au site selenium.open("/tutoselenium/"); // On est page 1, on va page 2 selenium.type("id=contentForm:pageText", "2"); selenium.click("id=contentForm:nextPage"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // puis page 3 selenium.click("id=contentForm:page3Button"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // et retour page 1 selenium.select("id=contentForm:pageList_input", "value=1"); selenium.click("id=contentForm:nextPageButton"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // On passe en anglais selenium.click("id=headerForm:english_button"); // etc. } @After public void tearDown() throws Exception { selenium.stop(); } }
29. L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline Annexe 4 : Exemple de test avec Selenium, classe Selenium. public class selenium { private Selenium selenium; @Before public void setUp() throws Exception { WebDriver driver = new FirefoxDriver(); String baseUrl = "http://localhost:8080/tutoselenium"; selenium = new WebDriverBackedSelenium(driver, baseUrl); } @Test public void testSelenium() throws Exception { // Connexion au site selenium.open("/tutoselenium/"); // On est page 1, on va page 2 selenium.type("id=contentForm:pageText", "2"); selenium.click("id=contentForm:nextPage"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // puis page 3 selenium.click("id=contentForm:page3Button"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // et retour page 1 selenium.select("id=contentForm:pageList_input", "value=1"); selenium.click("id=contentForm:nextPageButton"); selenium.waitForPageToLoad("30000"); // On passe en anglais selenium.click("id=headerForm:english_button"); // etc. } @After public void tearDown() throws Exception { selenium.stop(); } }
Toutes vos actions sont enregistrées dans un log que vous pouvez modifier. Wildfire contient un « workflow editor » qui vous permet d’éditer les actions enregistrées. Vous pouvez facilement modifier une URL saisie, ajouter ou supprimer des actions : clic, nouvel onglet, fermeture d’onglet, saisie de texte, ajout d’une variable, d’une fonction personnalisée, scroll, sélection de texte, copier/coller, import CSV…
IFTTT (If This Then That) est l’outil le plus connu en matière d’automatisation de tâches. Disponible dans une version web ainsi que sous la forme d’applications mobiles pour les plateformes Android et IOS, il permet de créer des petits programmes baptisés « applets ». Leurs rôles ? Etablir des interactions entre les différents outils numériques que l’on utilise au quotidien afin d’automatiser des tâches courantes.
ACTIONNEURS  •  SYSTÈMES ADAPTATIFS  •  ALGORITHMES GÉNÉTIQUES  •  SIGNAL ANALOGIQUE  •  RELATION D'APPARTENANCE  •  APPRENTISSAGE informatique et robotique  •  APPROXIMATION  •  SYSTÈMES ASSERVIS  •  ATELIER FLEXIBLE  •  AUTOMATISMES  •  SYSTÈME BINAIRE  •  SYSTÈMES BIODYNAMIQUES  •  BUS informatique  •  CAPTEURS  •  CIRCUITS LOGIQUES  •  CLASSIFICATION  •  CLASSIFICATION AUTOMATIQUE  •  CODAGE  •  COMMANDE  •  CONTRÔLE INFORMATISÉ  •  DÉDUCTION  •  DEGRÉ DE LIBERTÉ  •  DIALOGUE HOMME-MACHINE  •  THÉORIE DES ENSEMBLES FLOUS  •  ENTRÉE-SORTIE  •  ÉVÉNEMENT mathématiques  •  FLEXIBILITÉ productique  •  RECONNAISSANCE DES FORMES  •  GESTION INTÉGRÉE  •  INTELLIGENCE ARTIFICIELLE  •  LAMINAGE  •  LOGIQUE FLOUE  •  LOGIQUES NON CLASSIQUES  •  MICROPROCESSEUR  •  MODÈLE mathématiques  •  MOTEURS ÉLECTRIQUES  •  MOTEURS PAS À PAS  •  SYSTÈME NON-LINÉAIRE  •  SIGNAL NUMÉRIQUE  •  POMPES  •  POSSIBILITÉ logique floue  •  PRODUCTIQUE  •  PROGRAMME informatique  •  RÉGULATEUR  •  RELATIONS mathématiques  •  RÉSEAUX LOCAUX informatique  •  AUTOMATISMES SÉQUENTIELS  •  SERVOMÉCANISMES  •  SERVOMOTEUR  •  TRAITEMENT DU SIGNAL  •  SOUS-ENSEMBLE ou PARTIE D'UN ENSEMBLE  •  SYSTÈME EXPERT  •  TEMPS RÉEL  •  THYRISTOR  •  TRANSDUCTEURS  •  TRANSISTORS & THYRISTORS  •  VARIABLE mathématiques  •  VÉRINS  •  LOTFI A. ZADEH

Il consiste à disposer d’un serveur « hub » qui répertorie les serveurs “node” disponibles pour l’exécution de tests, réceptionne les scripts de test de l’utilisateur, pour ensuite les transmettre et les faire exécuter – de façon transparente pour l’utilisateur – sur les serveurs “node”, en fonction de leurs caractéristiques propre (type et version du navigateur, OS, etc) et de leur disponibilité.


Afin de profiter au mieux de l’automatisation des tests, voici huit recommandations issues de notre expérience, acquise au cours de plus de 50 projets internationaux d’automatisation des tests en entreprise. Ces conseils sont destinés à aider l’amélioration du retour sur investissement en automatisation de tests et à améliorer la qualité logicielle.

The introduction of prime movers, or self-driven machines advanced grain mills, furnaces, boilers, and the steam engine created a new requirement for automatic control systems including temperature regulators (invented in 1624 (see Cornelius Drebbel)), pressure regulators (1681), float regulators (1700) and speed control devices. Another control mechanism was used to tent the sails of windmills. It was patented by Edmund Lee in 1745.[16] Also in 1745, Jacques de Vaucanson invented the first automated loom. The design of feedback control systems up through the Industrial Revolution was by trial-and-error, together with a great deal of engineering intuition. Thus, it was more of an art than a science. In the mid-19th century mathematics was first used to analyze the stability of feedback control systems. Since mathematics is the formal language of automatic control theory, we could call the period before this time the prehistory of control theory.

Les exemples décrits ci-dessus sont relativement simples. Cependant les possibilités de paramétrages permettent des créer des objets types beaucoup plus complexes. Par exemple, TestComplete peut tester le nombre de nœuds enfants ainsi que leurs types, s’adaptant ainsi à la quasi-totalité des situations rencontrées lors de la création de tests fonctionnels.
^ Jump up to: a b "INTERKAMA 1960 - Dusseldorf Exhibition of Automation and Instruments" (PDF). Wireless World. 66 (12): 588–589. December 1960. Retrieved 2018-06-18. […] Another point noticed was the widespread use of small-package solid-state logic (such as "and," "or," "not") and instrumentation (timers, amplifiers, etc.) units. There would seem to be a good case here for the various manufacturers to standardise practical details such as mounting, connections and power supplies so that a Siemens "Simatic (de)," say, is directly interchangeable with an Ateliers des Constructions Electronique de Charleroi "Logacec," a Telefunken "Logistat," or a Mullard "Norbit" or "Combi-element." […]
WebDriver est basé sur un modèle client-serveur. Un client de test envoie des « commandes » via des requêtes HTTP à un serveur WebDriver après initialisation d’une session. Ce dernier distribue alors les commandes auprès des drivers des navigateurs concernés. Ces drivers exécutent les commandes sur les navigateurs en question via des mécanismes de communication interne – système d’exploitation ou JavaScript.
Le débat autour du retour sur investissement (ROI) concernant l’utilisation de plusieurs niveaux de test ne date pas d’hier. Plusieurs études ont été menés sur le sujet, notamment une publiée en 2009 par Microsoft. Cette étude porte sur la comparaison des bogues obtenus entre la V1 et la V2 d’un projet réalisé en C#, qui a duré deux années en mobilisant 32 développeurs et 15 testeurs. La V1 a été réalisée avec des tests manuels et la V2 introduisait des tests unitaires automatisés (sans TDD). Les tests étaient écrits après les développements tous les 2-3 jours.
Hormis sur des projets statiques, la nécessité de tests fonctionnels automatisés augmente exponentiellement avec la complexité du projet. Les tests automatisés ne font pas perdre de temps, au contraire ils en font gagner, car une fois écrits, les tests peuvent être rejoués à volonté sans prendre du temps supplémentaire aux testeurs, cela dépend de la solution mise en place (voir ci-dessous). Le rôle du testeur, en plus de l’écriture des tests, devient alors plus de comprendre d’où vient le bug / la régression rencontré(e) et de les retranscrire aux développeurs, plutôt que de les chercher. Le testeur doit alors avoir une meilleure compréhension du fonctionnel et de la technique de l’application afin d’accomplir sa mission.
Elle contient  une collection  d’API open-source qui sont utilisées pour automatiser le test d’une application Web. Disponible pour plusieurs langages, l’API permet de programmer des scripts d’actions à réaliser sur l’application Web directement dans le navigateur, pour en vérifier ensuite le comportement par inspection du document de la page Web.. Les actions à réaliser peuvent également être exportées depuis Selenium IDE.
25. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 24 Annexes Annexe 1 : Exemple de plan de test sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Annexe 2 : Exemple de suivi d’avancement format Tableau sur le logiciel TCS WEB, Groupama Gan Vie. Annexe 3 : Exemple de suivi d’avancement format courbe sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Annexe 4 : Exemple de test avec Selenium, classe Selenium
L’automatisation des tests devient de plus en plus importante pour tous les nouveaux projets afin de vérifier automatiquement les fonctionnalités de base de l’application, pour bien s’assure qu’il n’y a pas des régressions et aider les équipes à exécuter un grand nombre de tests dans une courte période de temps. De nombreuses équipes (en particulier les grands projets) nécessitent toujours une quantité importante de test manuel en plus des tests automatisés, soit en raison de l'insuffisance des ressources ou des compétences nécessaires pour automatiser tous les tests.
×