Contrairement à ses prédécesseurs, WebDriver offre la possibilité d'exécuter des tests sur des navigateurs avec des événements "natifs" (native events VS synthetic events) tel qu'un utilisateur final le ferait. Autrement dit, plus d'injection JavaScript comme auparavant c'est désormais le système d'exploitation qui déclenche les événements du navigateur via un driver. Même si dans la pratique, cela n'est pas toujours vrai, beaucoup de drivers injectent encore du JS... En effet, Firefox sous Linux ne supporte pas nécessairement les événements natifs selon le gestionnaire de fenêtres utilisé. Et ça n'est pas encore implémenté pour MAC OS.
States refer to the various conditions that can occur in a use or sequence scenario of the system. An example is an elevator, which uses logic based on the system state to perform certain actions in response to its state and operator input. For example, if the operator presses the floor n button, the system will respond depending on whether the elevator is stopped or moving, going up or down, or if the door is open or closed, and other conditions.[9]
La complexité de la mise en place de tests fonctionnels automatisés est plus basée sur les éléments externes (intégration continue, contrôle des données, branchement à l’infrastructure, aux sources externes (API, BDD, …)) que les tests en eux même. De plus, malgré un coût d’entrée certain, ils permettent de faire gagner du temps et de la qualité dès les premières exécutions en s’assurant que les fonctionnalités clés de l’application (et les autres) sont fonctionnelles.
Dans le chapitre « Commande de processus »  : […] Ainsi, commander un véhicule autonome, c'est envoyer aux actionneurs du volant, de l'accélérateur et du frein les signaux de commande nécessaires pour que le véhicule suive une trajectoire définie à l'avance, avec un profil de vitesse prédéterminé, en dépit de perturbations telles que la pente de la route, son dévers, les bourrasques de vent, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-de-neurones-formels/#i_2513
An early development of sequential control was relay logic, by which electrical relays engage electrical contacts which either start or interrupt power to a device. Relays were first used in telegraph networks before being developed for controlling other devices, such as when starting and stopping industrial-sized electric motors or opening and closing solenoid valves. Using relays for control purposes allowed event-driven control, where actions could be triggered out of sequence, in response to external events. These were more flexible in their response than the rigid single-sequence cam timers. More complicated examples involved maintaining safe sequences for devices such as swing bridge controls, where a lock bolt needed to be disengaged before the bridge could be moved, and the lock bolt could not be released until the safety gates had already been closed.
L’application utilisée ici est une simulation de gestion de bibliothèque utilisant le langage C# et les composants graphiques Telerik. Pour chaque présentation de livre, deux boutons sont disponibles : le premier permettant de voir la description détaillée du livre, l’autre permettant un retour à la liste des livres. Ces deux boutons sont du même type mais il peut être intéressant de les faire reconnaître comme deux types différents : un « Bouton Retour » et un « Bouton Description ».

Le débat autour du retour sur investissement (ROI) concernant l’utilisation de plusieurs niveaux de test ne date pas d’hier. Plusieurs études ont été menés sur le sujet, notamment une publiée en 2009 par Microsoft. Cette étude porte sur la comparaison des bogues obtenus entre la V1 et la V2 d’un projet réalisé en C#, qui a duré deux années en mobilisant 32 développeurs et 15 testeurs. La V1 a été réalisée avec des tests manuels et la V2 introduisait des tests unitaires automatisés (sans TDD). Les tests étaient écrits après les développements tous les 2-3 jours.


Le test d'intégration est une phase dans les tests, qui est précédée des tests unitaires. C’est le développeur qui s’occupe de les élaborer. Il s’agit de vérifier le bon fonctionnement des différents modules d’un code source et de leurs interactions. Ces test ressemblent beaucoup au tests unitaires. Pour différencier les tests unitaires et les test d’intégration, un test unitaire est fait pour tester un morceau de code ou un module seul, de façon cloisonné, tandis qu’un test d’intégration est fait pour tester l’assemblage et les interaction des mêmes modules.
Voir ci-dessous une liste populaire de Framework et des outils de test unitaire pour différents Framework et langages de programmation. Ces Framework peuvent être utilisés par les programmeurs pour tester des fonctionnalités spécifiques dans les couches métiers des applications. Ils sont utilisés pour tester automatiquement les nouvelles versions et construire un processus d’intégration et de déploiement automatiques.
L’automatisation du test logiciel n’est ni aussi simple ni aussi rapide que semble l’indiquer cette appellation. Les outils de test logiciel peuvent s’avérer coûteux, tandis que la configuration, l’exécution et l’analyse des résultats de test exigent un effort manuel important. Toutefois, par l’usage d’outils adéquats, notamment de logiciels en Open source, et de processus et frameworks d’automatisation appropriés, les entreprises sont en mesure de réaliser des économies de coûts et de bénéficier de la qualité du test logiciel automatisé.
Vous avez la possibilité via un système de pré-requis ("required/desired capabilities") de tester des navigateurs sur différentes plateformes de différentes versions (FF sur Linux version 32, FF sur Windows version 30, etc). Selon les drivers utilisés, vous pouvez également spécifier divers paramètres comme un profil utilisateur (voir même le créer), ajouter un proxy, ajouter des extensions, etc.

Solenoid valves are widely used on compressed air or hydraulic fluid for powering actuators on mechanical components. While motors are used to supply continuous rotary motion, actuators are typically a better choice for intermittently creating a limited range of movement for a mechanical component, such as moving various mechanical arms, opening or closing valves, raising heavy press rolls, applying pressure to presses.

Les nombreux éditeurs d’outils de tests fonctionnels ont des approches différentes. On constate que certains offrent un référentiel contenant une collection d’objets-types que le produit est susceptible de rencontrer dans la majorité des cas. D’un autre côté, certains préfèrent initialiser le référentiel uniquement avec les objets reconnus et utilisés par les différents cas de tests.
Lors de la création d’un test, l’outil dispose généralement d’un pointeur d’objets qui met en avant l’objet situé sous le pointeur de la souris. La reconnaissance de cet objet passe par la comparaison de ses propriétés à celles des objets ou types d’objets présents dans le référentiel. Si la correspondance entre l’objet pointé et celui du référentiel est forte, il est alors possible de définir avec une grande probabilité que l’objet pointé est du même type que celui du référentiel.
26. L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline Annexe 1 : Exemple de plan de test sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Cette image représente un plan de test se déroulant sur 8 semaines. On peut y observé les dates pour chaque période, le nombre de jours alloué à la période indiquée, le thème à recetter, le ou les acteurs (les testeurs), le nombre de cas à tester par thème et le nombre total. Ce plan permet à chaque ressources de savoir ce qu’elle a à faire et en combien de temps. Tous les acteurs de la recette sont ainsi informés de la situation.
2. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 1 Table des matières Introduction............................................................................................................................................. 3 I. La phase de recette dans un projet................................................................................................. 4 A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? ......................................................................... 4 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. ..................................... 4 2) Pourquoi réaliser des tests ? ................................................................................................... 7 3) A quel moment réaliser ces tests ? ......................................................................................... 7 B. La préparation de recette et les plannings.................................................................................. 8 1) Planning et plan de tests ......................................................................................................... 8 2) Jeux de données et base de données...................................................................................... 9 3) Le cahier de recette................................................................................................................. 9 C. L’exécution de recette et les suivis d’avancement. .................................................................. 10 II. Les outils de recettage................................................................................................................... 12 A. Les logiciels de tests sur PC ....................................................................................................... 12 1) Sélénium................................................................................................................................ 12 2) Quicktest Professional........................................................................................................... 12 3) QAWizard .............................................................................................................................. 13 B. Les logiciels de tests sur mobile ................................................................................................ 13 1) Des tests spécifiques aux mobiles......................................................................................... 13 2) Les outils à disposition : payants........................................................................................... 14 3) Les outils à disposition : gratuits ........................................................................................... 14 C. Les logiciels de suivi d’anomalie................................................................................................ 15 1) Un logiciel open source : MantisBT....................................................................................... 15 2) Des concurrents à MantisBT.................................................................................................. 16 III. Peut-on envisager une totale automatisation des tests ?......................................................... 17 A. Les avantages de l’automatisation............................................................................................ 17 B. Les inconvénients...................................................................................................................... 18 C. La reconnaissance des formes : les CAPTCHA........................................................................... 19 Conclusion ............................................................................................................................................. 21 Annexes................................................................................................................................................. 24

Fondative s’intéresse en particulier à automatiser les tests pour ses applications Symfony. Ce framework présente déjà 2 classes natives permettant l’automatisation : il s’agit de sfBrowser et sfTestFunctional. Les fonctions basiques de ces classes ne répondent pas directement aux exigences des tests d’acceptation. Exemple : pour un scénario de renseignement des champs d’un formulaire, il n’existe pas de méthode toute prête permettant l’exécution de ce test ; le développeur est amené à écrire la fonction correspondante. Par contre avec Codeception, il existe une fonction « fillField » où il suffit de passer les noms des champs et les valeurs en paramètres pour que le test soit exécuté. Cette limite fait de Codeception la solution la plus adéquate à l’automatisation d’une application Symfony, il fournit des classes couvrant mieux les besoins des deux niveaux de test (fonctionnels et acceptation).
I used Firebug to find the ID of the search button (magnifying glass) on the page, then used .getElementById again to grab it, and the .Click method to click it. Alternatively, we could have submitted the search box form like this instead objIE.document.getElementById("search_form_homepage").Submit. Actually, there’s a simpler method still that would allow us to skip the previous 3 steps altogether. Can you see it? Hint: take a look at the url we ended up with… https://duckduckgo.com/?q=auto+parts+in+Houston+TX. Got it? If you still don’t see it, and you don’t think you’ll be able to sleep tonight, email me 🙂
×