In the simplest type of an automatic control loop, a controller compares a measured value of a process with a desired set value, and processes the resulting error signal to change some input to the process, in such a way that the process stays at its set point despite disturbances. This closed-loop control is an application of negative feedback to a system. The mathematical basis of control theory was begun in the 18th century, and advanced rapidly in the 20th.

Les expressions régulières sont utilisées pour distinguer les blocs spécifiques de code source que vous voulez extraire de la page. Par exemple, si vous essayez d’extraire un article, vous pouvez utiliser le code au début de l’article et le code à la fin de l’article pour créer une expression régulière qui indique à Zennoposter que l’article est au milieu de ce code. S’il y a plusieurs articles sur la page, plusieurs résultats peuvent être sauvegardés dans une liste.
This tells VBA we are starting a new subroutine, or Procedure. A module can contain subroutines (Sub … End Sub) and functions (Function … End Function). In the video, we start the subroutine by putting the cursor within the code and pressing F5 (run) or F8 (execute line-by-line). But usually a Sub or Function is called by another Sub or Function, or by a launch button. The name of a Sub or Function can be almost anything you want. CamelCase naming convention, with first letters capitalized, is typical for naming subroutines and functions.
Les outils d’automatisation de test ont des fonctions variées. Les tests unitaires automatisés sont des vérifications codées qui valident un comportement spécifique dans une petite section du système. Les tests d’intégration, eux, valident les comportements entre composants, et sont la plupart du temps écrits par les développeurs. Les tests fonctionnels valident une partie du fonctionnement du système, comme par exemple : « puis-je créer un nouveau contact ? » Puis-je exécuter le traitement de la paie ? » Les outils d’automatisation de test supportent par ailleurs performance, charge, sécurité, accessibilité, supervision de la production, ainsi que d’autres tests.
- je saisis une adresse URL dans mon navigateur IE6, cette dernière est paramétrée de telle manière qu'elle m'ouvre le document souhaité dans une nouvelle fenêtre et en lance l'impression. Une première fenêtre s'ouvre donc pour choisir l'imprimante (2 imprimantes virtuelles installées, l'une est MS document image writer, l'autre est CUTEPDF pour générer des PDF). Souhaitant sauvegarder les différents documents que je télécharge dans des PDF, mon imprimante cutepdf est définie par défaut. Je n'ai donc qu'à faire sur la fenêtre d'impression, puis quelques temps plus tard (le temps nécessaire à la génération de mon pdf j'imagine) une deuxième fenêtre s'ouvre , ("enregistrer sous") me réclamant un nom de fichier PDF et sa localisation. Le nom de fichier proposé est toujours le même, il est formatté à partir de l'adresse du site hébergeant le document en question.
Human-machine interfaces (HMI) or computer human interfaces (CHI), formerly known as man-machine interfaces, are usually employed to communicate with PLCs and other computers. Service personnel who monitor and control through HMIs can be called by different names. In industrial process and manufacturing environments, they are called operators or something similar. In boiler houses and central utilities departments they are called stationary engineers.[57]
Vous pouvez également définir la valeur basée sur les variables off qui ont des valeurs mémorisées. Par exemple, si vous lisez du texte à partir d’un fichier et que vous le stockez dans une variable, vous pouvez alors utiliser cette variable pour entrer du texte dans des boîtes de dialogue de type texte. Ceci est utile lorsque le texte de la zone de texte change à chaque fois que vous exécutez le bot.

La reconnaissance d’objets est une fonctionnalité importante pour un outil d’automatisation de tests fonctionnels. Les entreprises utilisant des composants graphiques avancés ou personnalisés pour leurs développements apprécieront les fonctionnalités leur permettant de reconnaître ces objets particuliers. La capacité par exemple d’un outil tel que TestPartner à reconnaître des objets Telerik constitue un plus indéniable.


Il consiste à disposer d’un serveur « hub » qui répertorie les serveurs “node” disponibles pour l’exécution de tests, réceptionne les scripts de test de l’utilisateur, pour ensuite les transmettre et les faire exécuter – de façon transparente pour l’utilisateur – sur les serveurs “node”, en fonction de leurs caractéristiques propre (type et version du navigateur, OS, etc) et de leur disponibilité.

Il s’agit de l’approche Quality By Design qui vise, dans le développement d’un médicament, à mieux explorer les caractéristiques des molécules, à mieux maîtriser le procédé de fabrication en l’explorant aux limites et en identifiant les paramètres critiques. La finalité est d’assurer que la qualité ne soit plus assurée par l’atteinte d’une valeur cible, mais par un ensemble de valeurs (Design Space), espace de conception dans lequel les paramètres de production peuvent varier sans altérer la qualité du produit final.


7. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 6 Les différents types de tests : Les tests unitaires Ceux-ci sont réalisés par les développeurs/concepteurs de l’application. Ils sont effectués pour tester les modules de l’application, c’est-à-dire les bouts de code. A chaque modification du code, ces tests (automatisés) sont rejoués afin de vérifier que celui-ci fonctionne correctement. Les tests d’intégration logiciel : Ceux-ci suivent les tests unitaires et ils couvrent toute l’application. Ces tests comportent des aspects techniques et fonctionnels. Les tests techniques applicatifs : Lorsque la livraison a été effectuée, il est nécessaire de vérifier les aspects techniques : - Conformité des livraisons (versions…) - Installation des composants selon la documentation - Bon fonctionnement (crash, bugs à l’exécution…) - Erreurs techniques : paramétrage, fichier manquant Les tests fonctionnels applicatifs : Ces tests sont à la fois techniques et fonctionnels. Bien souvent, les équipes sautent cette étape pour passer directement aux tests fonctionnels métier et effectuer les deux types de tests en même temps. Ces tests doivent vérifier les cas non passant (générant des messages d’erreurs), les cas aux limites (des cas mettant en jeu des données se situant aux limites des règles métiers) et les cas de non régression au niveau applicatif. Les tests fonctionnels métier : Ces tests ont pour but de jouer des scénarios type utilisateur. Ce sont des scénarios « bout en bout » qui sont mis en place et joués par les testeurs. Le but étant de vérifier la qualité du produit. Ces tests doivent être réalisés dans des conditions « réelles » pour simuler les actions utilisateurs qui seront effectuées en production. Ces tests sont accomplis par la MOA, qui a une connaissance métier indispensable à cette phase. Les tests de non régression : Ces tests sont essentiels dans toutes les phases de recette. Comme indiqué par leurs noms, ces tests permettent de vérifier que l’application en question n’a pas régressé. Si une application subi une évolution, il est possible que celle-ci impacte des fonctionnalités déjà présentes. Il est impératif de s’assurer que les anciens modules sont toujours fonctionnels. L’unique solution permettant de détecter la régression est de réaliser l’ensemble des cas de tests à chaque livraison. Cette procédure s’avère très fastidieuse si une automatisation n’est pas mise en place.

Right now don’t worry about early vs. late binding… there are pros and cons for each method… but one advantage of early binding is VBA knows exactly what you intend for the variable, and therefore can show you its Intellisense (helper hints) popup menu when typing code after a specified object variable, which is great for helping beginners snoop around and see different things the object could possibly do. Why call it objIE? No special reason, aside from making it easy to remember what it’s for. Names of variables can be almost anything you want, and camelCase with first letter lowercase is the usual naming convention.
14. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 13 3) QAWizard QAWizard, de la société Seapine Software, ne manque pas d’intérêt malgré une présence encore marginale en France. Peu onéreux, QAWizard est très simple d’utilisation. Le passage d’un mode « tableau » pour les débutants à un mode « code » pour les testeurs aguerris permet d’appréhender progressivement et en douceur la complexité des tests fonctionnels. Le support en France reste un des points faibles du produit. B. Les logiciels de tests sur mobile Comme expliqué dans le paragraphe précédent, il existe une multitude de logiciel afin d’automatiser les tests sur PC. Ces logiciels ne sont pas adaptés pour réaliser des tests sur mobile. En effet, une application mobile est parfois développée dans un langage qui diffère de ceux utilisés pour une application PC. Il y a également des actions qui ne sont pas réalisables sur un PC (le zoom à deux doigts par exemple) et donc non pris en compte par les logiciels de test PC. On retrouve notamment les langages JAVA pour Android, mais aussi Objective C pour IOS, et plus couramment HTML5 / JavaScript qui reste le langage le plus simple à ce jour. Je vais dans cette partie exposer les moyens qui ont été conçu afin de réaliser des tests fonctionnels automatisés pour les mobiles. 1) Des tests spécifiques aux mobiles Il existe certains types de tests qui ne sont présents que pour les téléphone portable / tablettes. Ils sont réalisés par les constructeurs de ceux-ci : Les tests d'interopérabilité (IOT) Ces tests sont réalisés en général dans les labos des opérateurs pour s'assurer que le mobile qu'ils vont proposer à leur client est capable de communiquer correctement avec leur réseau sans perturbation. La variété d'équipements avec des fournisseurs différents permet à l'opérateur de réduire les coûts de son réseau en faisant jouer la concurrence, mais aussi d'éviter d'être dépendant d'un seul fabriquant au risque de se confronter à l'obligation de renouveler complètement son réseau au cas où son principal fournisseur disparaît. Ces équipements remplissent les mêmes normes de fonctionnement d'un constructeur à un autre ; mais la norme ne les oblige pas à intégrer les mêmes protocoles de communication. Ce qui explique le but des tests IOT qui permet de s'assurer que le mobile est capable de communiquer avec tous les types d'équipements du réseau de l'opérateur. Les tests protocolaires ou procédures (couche 3 du réseau mobile) Ces tests sont réalisés par les fabricants de téléphonie mobile. Le but est de s'assurer que le mobile implémente correctement les procédures ou protocoles de niveau 3 (couche réseau), comme par exemple les procédures de mise à jour de localisation, l'attachement sur une cellule convenable, les appels entrants et sortants, etc....
Si vous pensez aux tâches en ligne que vous réalisez, il y a probablement des actions qui viennent à l’esprit et pour lesquels le logiciel serait très utile pour mais qui ne serait simplement pas commercialisable ou rentable pour un développeur. Ces actions seraient trop spécifiques pour en justifier le développement d’un logiciel pour les executer.
16. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 15 C. Les logiciels de suivi d’anomalie Lorsqu’un bogue est découvert sur l’application testée, une fiche d’anomalie doit être écrite afin que l’équipe de développement puisse corriger le problème. Ce rapport n’est généralement pas fait « à la main » sans une norme spécifique. Il existe des logiciels de suivi d’anomalie, qui ont tous le même principe de base : écrire une fiche de bogue. C’est pourquoi je fonderai mes explications sur le logiciel Mantis, utilisé dans mon service, et citerai d’autres logiciels. 1) Un logiciel open source : MantisBT. Mantis Bug Tracker est basé sur une interface Web et facile à prendre en main pour un novice. Il est écrit en PHP et nécessite une base de données (exemple : MySQL, SQL Server) supportées par un serveur web (par exemple : Apache). Cet outil est open source et personnalisable : c’est pourquoi il est largement utilisé dans le monde professionnel. C’est un outil très adapté pour la déclaration d’anomalies et leur suivi : lorsqu’un bogue est découvert, une fiche est créée dans l’outil. Cette fiche regroupe les informations essentielles pour que l’équipe de développement puisse traiter la fiche au mieux. On retrouve dans cette fiche les informations suivantes :  Projet associé (paramétrable par l’administrateur)  Lot associé / Version du produit (paramétrables)  Sévérité et Priorité : ces critères sont les plus importants car ils permettent de traiter les bogues bloquants et urgents dès leur soumission.  Résumé de la fiche : généralement soumis à une normalisation pour une meilleure organisation des équipes.  Description du problème : c’est ici que l’on indique la description du bogue rencontré ainsi que des étapes à réaliser pour reproduire le problème.  Fichier joints : des captures d’écrans sont appréciées car elles permettent de montrer le bogue rencontré sur son propre écran.  Commentaires : il est possible pour un utilisateur d’ajouter un ou plusieurs commentaires à la fiche. Il existe bien évidemment, d’autres champs qui sont paramétrables par l’administrateur, en fonction de la demande et des besoins. Lorsque qu’une fiche est envoyée à l’équipe de développement, celle-ci se charge alors de reproduire et corriger l’anomalie. Ainsi, une fiche possède un état qui indique sa situation : ouverte, résolue, fermée… ces états sont également paramétrables. Cela permet, sur l’écran de synthèse, d’avoir une vue globale sur les anomalies traitées ou non. Il est possible de trier par domaine, priorité, sévérité… et autres filtres.

Aussi, les intervenants chargés des tests fonctionnels et des tests d’intégration en interne disposeraient d’une méthodologie adaptée pour tester l’application, ce qui rendrait ces opérations réellement efficace en permettant de remonter des anomalies qui n’aurait pas pu être identifiés autrement. Le client trouvera donc à son tour moins de bogues, ce qui permet de diminuer les aller-retours entre le client et la société et qui améliore la qualité du travail fourni au client.
It was from the automotive industry in the USA that the PLC was born. Before the PLC, control, sequencing, and safety interlock logic for manufacturing automobiles was mainly composed of relays, cam timers, drum sequencers, and dedicated closed-loop controllers. Since these could number in the hundreds or even thousands, the process for updating such facilities for the yearly model change-over was very time consuming and expensive, as electricians needed to individually rewire the relays to change their operational characteristics.
3. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 2 Remerciements Je tiens à remercier dans un premier temps toute l’équipe pédagogique de l’école HITEMA. Je remercie Jean-Paul DAVID et Aurélien ARRIBEY, sans qui je n’aurais pu effectuer mon alternance chez Groupama Gan Vie. Je tiens à remercier Etienne BONTEMPS et Florence MOUGEL qui m’ont accompagné dans mon travail de tous les jours en m’apportant leur expérience et leurs conseils, leur écoute et leur pédagogie. Je remercie tout particulièrement Jérémy LE HELLOCO, mon tuteur depuis 2014, pour toute son attention et son suivi à mon égard, ses conseils et son expérience au sein de Groupama. Enfin, je remercie toute l’équipe de la MOA Collectives, pour leur écoute et leur soutien tout au long de mon apprentissage.
Dans le chapitre « Une diversification des domaines d'application »  : […] terminologue en tant que spécialiste des terminologies monolingues et multilingues demeure, ses champs de spécialisation ont évolué. En premier lieu, au sein de la terminologie : l'application de l'informatique à la terminologie a donné naissance à une discipline spécifique, la terminotique (formé à partir de terminologie et d'informatique). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terminologie/#i_2513
Gratuit et orienté purement vers les applicatifs sur le net, l’automate de test Selenium permet de travailler sur les langages les plus répandus pour la programmation web tels que C#, JAVA, Perl, PHP, Python ou Ruby. Sa simplicité d’utilisation pour l’enregistrement de tests et son efficacité pour les tests multinavigateurs font de lui un outil ultra productif pour automatiser les tests. Aujourd’hui, les principaux éditeurs de navigation web l’intègrent de façon native afin de faciliter les tests sur leurs platesformes. 
Zennoposter prend en charge des fonctionnalités avancées telles que les fonctions logiques, les instructions if et même l’ajout de votre propre code. Si vous connaissez le C# (Prononcez C Sharp) ou si vous êtes un développeur expérimenté, vous pouvez bénéficier de la possibilité d’ajouter des segments de code lorsque vous ne savez pas comment faire les choses à partir de l‘interface graphique Zennoposter.

25. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 24 Annexes Annexe 1 : Exemple de plan de test sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Annexe 2 : Exemple de suivi d’avancement format Tableau sur le logiciel TCS WEB, Groupama Gan Vie. Annexe 3 : Exemple de suivi d’avancement format courbe sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Annexe 4 : Exemple de test avec Selenium, classe Selenium


Gérer des campagnes marketing est parfois chronophage et répétitif. Aujourd’hui, il est possible de les automatiser grâce au digital et avec des logiciels adaptés (les plus contenus sont les logiciels d’emailing). En plus d’automatiser les actions marketing, ces logiciels sont flexibles et facilitent la personnalisation de vos campagnes. 80% des personnes qui pratiquent l’automatisation du marketing observent une augmentation de leurs leads ! Alors pourquoi s’en priver ?
Les tests fonctionnels sont un excellent processus de test exhaustif qui parcoure toutes les couches d’une application. Toutefois, pour s’assurer de l’absence des anomalies, il est nécessaire de réitérer la totalité des tests suite à chaque évolution de l’application. L’exécution manuelle des tests fonctionnels d’une application en perpétuelle évolution, est longue et assujettie aux erreurs humaines. En outre, ce processus coûteux, bien qu’il soit nécessaire pour assurer la qualité de l’applicatif, il pousse souvent les organisations à s’en passer, l’exécuter partiellement ou – dans les meilleurs des cas – fixer un cycle de release assez long laissant le temps nécessaire aux tests et validation. Cette dernière alternative assure la qualité de l’application mais diminue considérablement sa compétitivité : Un bon compromis serait d’investir dans l’automatisation des tests fonctionnels. Dans ce qui suit nous étudierons les types d’outils d’automatisation disponibles et justifierons le choix porté sur l’un d’eux.
×