Automation has been achieved by various means including mechanical, hydraulic, pneumatic, electrical, electronic devices and computers, usually in combination. Complicated systems, such as modern factories, airplanes and ships typically use all these combined techniques. The benefit of automation include labor savings, savings in electricity costs, savings in material costs, and improvements to quality, accuracy and precision.
Wappwolf est un service d’automatisation des tâches un peu particulier : contrairement à IFTTT et Zapier, il est spécialisé dans la gestion des documents. Il permet d’automatiser des actions en lien avec Box, Dropbox et Google Drive. Pour tout document ajouté sur votre service de stockage préféré, vous pouvez le convertir automatiquement en PDF, en TXT, l’imprimer via Google Cloud Print, l’envoyer sur votre Kindle ou l’ajouter sur SlideShare… Vous pouvez également automatiser le téléchargement de photos sur Facebook, Flickr ou Google+, appliquer un effet ou supprimer les données EXIF. L’ajout d’un fichier sur votre espace peut déclencher l’envoi d’un email ou le téléchargement d’un fichier via FTP. Vous pouvez également synchroniser plusieurs espaces de stockage, même Microsoft Skydrive !

Développé par HP, QuickTest Professional devenu recemment Unified Functional Testing est un automate de tests qui s’adresse principalement aux entreprises qui réalisent des développements sur des systèmes très complexes. Que ce soit sur des langages anciens ou des environnements divers comme SAP, Windows ou le web, HP Unified Fuctional Testing parvient à automatiser vos tests de non régression. Mais le coût élevé des licences pousse souvent les entreprises à le coupler à d’autres automates moins chers ou open source pour automatiser certains de leurs tests. 


La première conséquence est donc évidente. Il y’a beaucoup de bogues à rechercher et à remonter au développeur pendant la phase de recette avant la publication au client. Le développeur devra ensuite analyser et corriger tous les bogues remontés, et les fonctionnalités incriminées devront encore être re-testé afin de s’assurer que les bogues ne sont plus présent.
L’objet sélectionné précédemment est un titre HTML (balise H2) possédant une classe CSS qui permet de le différencier d’un titre classique de second niveau. TestComplete propose un système de modèle (« Template ») qui offre la possibilité de définir des couples propriétés/valeurs que doivent posséder les objets pour être identifiés comme étant du même type.
Si vous pensez aux tâches en ligne que vous réalisez, il y a probablement des actions qui viennent à l’esprit et pour lesquels le logiciel serait très utile pour mais qui ne serait simplement pas commercialisable ou rentable pour un développeur. Ces actions seraient trop spécifiques pour en justifier le développement d’un logiciel pour les executer.
7. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 6 Les différents types de tests : Les tests unitaires Ceux-ci sont réalisés par les développeurs/concepteurs de l’application. Ils sont effectués pour tester les modules de l’application, c’est-à-dire les bouts de code. A chaque modification du code, ces tests (automatisés) sont rejoués afin de vérifier que celui-ci fonctionne correctement. Les tests d’intégration logiciel : Ceux-ci suivent les tests unitaires et ils couvrent toute l’application. Ces tests comportent des aspects techniques et fonctionnels. Les tests techniques applicatifs : Lorsque la livraison a été effectuée, il est nécessaire de vérifier les aspects techniques : - Conformité des livraisons (versions…) - Installation des composants selon la documentation - Bon fonctionnement (crash, bugs à l’exécution…) - Erreurs techniques : paramétrage, fichier manquant Les tests fonctionnels applicatifs : Ces tests sont à la fois techniques et fonctionnels. Bien souvent, les équipes sautent cette étape pour passer directement aux tests fonctionnels métier et effectuer les deux types de tests en même temps. Ces tests doivent vérifier les cas non passant (générant des messages d’erreurs), les cas aux limites (des cas mettant en jeu des données se situant aux limites des règles métiers) et les cas de non régression au niveau applicatif. Les tests fonctionnels métier : Ces tests ont pour but de jouer des scénarios type utilisateur. Ce sont des scénarios « bout en bout » qui sont mis en place et joués par les testeurs. Le but étant de vérifier la qualité du produit. Ces tests doivent être réalisés dans des conditions « réelles » pour simuler les actions utilisateurs qui seront effectuées en production. Ces tests sont accomplis par la MOA, qui a une connaissance métier indispensable à cette phase. Les tests de non régression : Ces tests sont essentiels dans toutes les phases de recette. Comme indiqué par leurs noms, ces tests permettent de vérifier que l’application en question n’a pas régressé. Si une application subi une évolution, il est possible que celle-ci impacte des fonctionnalités déjà présentes. Il est impératif de s’assurer que les anciens modules sont toujours fonctionnels. L’unique solution permettant de détecter la régression est de réaliser l’ensemble des cas de tests à chaque livraison. Cette procédure s’avère très fastidieuse si une automatisation n’est pas mise en place.
L’utilisation des données issues des automates ainsi que les captures d’écrans permettent de réaliser des comparaisons et ainsi détecter des impacts impossibles à déceler avec des tests manuels. La comparaison des résultats des exécutions sur différent devices vous permet de certifier la portabilité de vos applications sur plusieurs systèmes. Un tel outil révolutionne la gestion du risque sur vos projets.
Lors de la création d’un test, l’outil dispose généralement d’un pointeur d’objets qui met en avant l’objet situé sous le pointeur de la souris. La reconnaissance de cet objet passe par la comparaison de ses propriétés à celles des objets ou types d’objets présents dans le référentiel. Si la correspondance entre l’objet pointé et celui du référentiel est forte, il est alors possible de définir avec une grande probabilité que l’objet pointé est du même type que celui du référentiel.
Il s’agit de l’approche Quality By Design qui vise, dans le développement d’un médicament, à mieux explorer les caractéristiques des molécules, à mieux maîtriser le procédé de fabrication en l’explorant aux limites et en identifiant les paramètres critiques. La finalité est d’assurer que la qualité ne soit plus assurée par l’atteinte d’une valeur cible, mais par un ensemble de valeurs (Design Space), espace de conception dans lequel les paramètres de production peuvent varier sans altérer la qualité du produit final.

Les logiciels de tests fonctionnels cherchent à reproduire le comportement d’un utilisateur lors de l’utilisation d’une application. L’outil doit donc reconnaître les actions et évènements déclenchés sur les différents éléments de l’interface. La reconnaissance des objets est ainsi importante car si l’outil arrive à reconnaître un objet en utilisant ses caractéristiques et non pas par ses coordonnées à l’écran, le test sera de meilleure qualité et pourra être réutilisé même en cas d’une réorganisation des objets à l’écran.


Dans le chapitre « Synthèse parallèle : la chimie combinatoire de seconde génération »  : […] : c'est la synthèse parallèle. Celle-ci a nécessité la mise au point de robots de synthèse organique capables de réaliser des opérations de plus en plus complexes. Possédant des capacités allant de quelques dizaines à plusieurs milliers de composés par jour, ces synthétiseurs ont adopté le format des microplaques (96 puits) propre aux robots de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-combinatoire/#i_2513

TestComplete est un outil d’automatisation des tests fonctionnels édité par AutomatedQA, une entreprise basée à Beverly aux États-Unis (Massachusetts). Le référentiel d’objets de cet outil possède plusieurs fonctionnalités intéressantes comme la création de « Modèle » de reconnaissance ainsi que le paramétrage des propriétés de reconnaissance des objets.
Heureusement aujourd’hui, il existe différents outils qui aident les équipes de développement logiciel à construire et exécuter des tests automatisés. De nombreuses équipes utilisent des tests unitaires dans le cadre de leurs processus de développement pour vérifier les parties critiques de leurs projets tels que les bibliothèques de classes, les modèles et les méthodes. Historiquement, les tests automatisés pour les interfaces graphiques ont été plus difficiles, et des outils actuellement disponibles pour ceci ne sont gratuites.
Le terme « automatisation » sous-entend que ce sont les machines qui font le travail et non les humains. Le volume d’effort manuel requis dans le cadre des tests automatisés est l’un des aspects les moins bien compris du test logiciel. En effet, les individus doivent configurer les machines de test, créer les scripts, sélectionner les tests, analyser les résultats des tests, enregistrer les anomalies et nettoyer les machines de test. Il est important d’estimer précisément ces coûts, non seulement à des fins de budgétisation et de planification, mais également pour calculer précisément le retour sur investissement.
I’ve used other automation tools besides VBA. Ubot and iMacros are both excellent, and powerful programs (their own programming languages, really). In some respects they’re easier, and for 99% of web automation tasksg, you really can’t go wrong with either. But I got to where I only used VBA because my programming was getting into Windows API’s and command line calls (Visual Basic is tightly integrated with Windows), plus I often found myself using Excel alongside these programs anyway. I discovered there’s almost nothing VBA can’t do with automating Windows and Internet Explorer (even making IE appear as a different browser), and it seemed to me investing time learning Microsoft’s Visual Basic programming language just made more sense.
Think of variables (like objIE) as floating references or containers that refer to objects or numbers we want to manipulate. But before we get to use them, we have to declare, or Dim, them, which sets aside some memory for whatever kind of use we have in mind for them. To manipulate Internet Explorer as an object in VBA, we need to Dim the browser — either generically as an Object variable (an example of late binding objects), or more specifically as an InternetExplorer special object variable like we did here (an example of early binding objects).

Industrial automation incorporates programmable logic controllers in the manufacturing process. Programmable logic controllers (PLCs) use a processing system which allows for variation of controls of inputs and outputs using simple programming. PLCs make use of programmable memory, storing instructions and functions like logic, sequencing, timing, counting, etc. Using a logic based language, a PLC can receive a variety of inputs and return a variety of logical outputs, the input devices being sensors and output devices being motors, valves, etc. PLCs are similar to computers, however, while computers are optimized for calculations, PLCs are optimized for control task and use in industrial environments. They are built so that only basic logic-based programming knowledge is needed and to handle vibrations, high temperatures, humidity and noise. The greatest advantage PLCs offer is their flexibility. With the same basic controllers, a PLC can operate a range of different control systems. PLCs make it unnecessary to rewire a system to change the control system. This flexibility leads to a cost-effective system for complex and varied control systems.[88]
L’image ci-dessus vous donne un aperçu du Project Maker de Zennoposter et de sa présentation visuelle. Project Maker est l’utilitaire où vous concevez vos templates que vous pouvez ensuite exécuter à l’aide de l’application Zennoposter. Vous pouvez executer directement vos templates dans Project Maker ce qui vous fera gagner du temps sur des petites action d’automtisation ponctuelles.
Chaque logiciel présenté ci-après gère son référentiel d’objets d’une manière différente. vTest propose de visualiser et de modifier les propriétés uniquement des objets qui sont reconnus lors des tests. TestComplete et TestPartner permettent de créer des modèles ou des objets-types et donnent la possibilité de faire reconnaître au logiciel des objets complexes aux propriétés personnalisées.
Ainsi qu’évoqué plus haut, le plus grand défi à relever dans l’automatisation des tests est la difficulté à les maintenir dans le temps. Aussi pour répondre à cette problématique, nous avons mis en place différentes stratégies, parmi lesquelles l’utilisation du Page Object pattern, ou encore des pattern plus évolués comme le Screenplay pattern qui est une approche pour écrire du code de haute qualité pour les tests automatisé et qui est basés sur les principes du SOLID on peut citer à titre d’exemple, le Single Responsability principle ou le Open Closed principle.
Jump up ^ Michael Chui; James Manyika; Mehdi Miremadi (November 2015). "Four fundamentals of workplace automation As the automation of physical and knowledge work advances, many jobs will be redefined rather than eliminated—at least in the short term". McKinsey Quarterly. Retrieved 7 November 2015. Very few occupations will be automated in their entirety in the near or medium term. Rather, certain activities are more likely to be automated....
Les trois propriétés sélectionnées sur l’illustration précédente suffisent à identifier notre objet de manière fiable. Le type de l’objet est conservé par rapport à l’identification par défaut de TestComplete. Le nom de la balise HTML (Tag Name) est ajouté ainsi que le nom de la classe CSS afin de ne pas confondre cet objet avec un titre classique.
Sans une planification rigoureuse du nombre requis de ressources qualifiées, tout programme de test automatisé échouera, victime d’interruptions de service inattendues, de retards et de dépassements de coûts. L’entreprise ne sera pas en mesure d’exécuter un nombre de tests suffisants, à un rythme suffisamment soutenu, pour pouvoir justifier l’investissement en automatisation de tests.

Business process automation (BPA) is the technology-enabled automation of complex[73] business processes. It can help to streamline a business for simplicity, achieve digital transformation, increase service quality, improve service delivery or contain costs. BPA consists of integrating applications, restructuring labor resources and using software applications throughout the organization. Robotic process automation is an emerging field within BPA and uses artificial intelligence. BPAs can be implemented in a number of business areas including marketing,[74] sales[75] and workflow.[76]


La phase de "Setup" permet d'ajouter des actions préalables à la sollicitation du SUT, permettant ainsi de préparer l'environnement d'exécution du test. Par exemple, il peut s'agir d'injecter un jeu de donnée dans la base de donnée du SUT ou de déposer un fichier en entrée d'un batch. Cela permet de s'assurer que le test se déroulera dans des conditions maîtrisées et donc reproductibles, conditions indispensables pour industrialiser l'exécution de ses tests.

Each time you press F8 the line of code highlighted in yellow will execute, and then the next line down of code will turn yellow and wait for your key press. Say you change the code in a line and want to re-run it… you’d move the yellow line back up by dragging the yellow arrow with your mouse, or by clicking the line you want and then pressing CTRL+F9

×