Une automatisation est une technique ou un ensemble de techniques ayant pour but de réduire ou de rendre inutile l'intervention d'opérateurs humains dans un processus où cette intervention était coutumière. Il n'y a évidemment pas automatisation lorsque l'opérateur humain est remplacé par la force animale, ni lorsqu'un processus artificiel est substitué à un processus naturel. L'automatisation désigne uniquement une transformation de processus exclusivement créés par l'homme : techniques ou ensemble de techniques. Elle tend donc à économiser l'intervention humaine sous toutes ses formes (apport d'énergie mis à part) :

Based on a formula by Gilles Saint-Paul, an economist at Toulouse 1 University, the demand for unskilled human capital declines at a slower rate than the demand for skilled human capital increases.[100] In the long run and for society as a whole it has led to cheaper products, lower average work hours, and new industries forming (i.e., robotics industries, computer industries, design industries). These new industries provide many high salary skill based jobs to the economy. By 2030, between 3 and 14 percent of the global workforce will be forced to switch job categories due to automation eliminating jobs in an entire sector. While the number of jobs lost to automation are often offset by jobs gained from technological advances, the same type of job lost is not the same one replaced and that leading to increasing unemployment in the lower-middle class. This occurs largely in the US and developed countries where technological advances contribute to higher demand for high skilled labor but demand for middle wage labor continues to fall. Economists call this trend “income polarization” where unskilled labor wages are driven down and skilled labor is driven up and it is predicted to continue in developed economies.[101]
Think of variables (like objIE) as floating references or containers that refer to objects or numbers we want to manipulate. But before we get to use them, we have to declare, or Dim, them, which sets aside some memory for whatever kind of use we have in mind for them. To manipulate Internet Explorer as an object in VBA, we need to Dim the browser — either generically as an Object variable (an example of late binding objects), or more specifically as an InternetExplorer special object variable like we did here (an example of early binding objects).
Many roles for humans in industrial processes presently lie beyond the scope of automation. Human-level pattern recognition, language comprehension, and language production ability are well beyond the capabilities of modern mechanical and computer systems (but see Watson (computer)). Tasks requiring subjective assessment or synthesis of complex sensory data, such as scents and sounds, as well as high-level tasks such as strategic planning, currently require human expertise. In many cases, the use of humans is more cost-effective than mechanical approaches even where automation of industrial tasks is possible. Overcoming these obstacles is a theorized path to post-scarcity economics.
But the code wants to run all at once, in a millisecond. By the time IE actually loads the page of search results, the entire subroutine is long over. We have to slow things down and wait for the browser while its navigating. We could use something like Application.Wait(Now + TimeValue("00:00:05")) to wait 5 seconds, but if the page loads faster we’re wasting time waiting for nothing, and if the page takes longer we’re in the same pickle as before. Do While objIE.Busy = True Or objIE.readyState <> 4: DoEvents: Loop is an elegant Do...Loop solution consisting of 3 VBA statements we’ve tidied up on one line, using colons (:) to connect them. It’s saying: while IE is busy navigating, just sit here and run in circles. objIE.Busy = True and objIE.readyState <> 4 (<> means not equal) are essentially the same thing –one could probably be ommitted– but just to make sure the page is really done loading we make both of these conditions requirements for getting out of the loop, by using the logical operator Or. The DoEvents part is technically not needed but we add it in the loop to free up processing resources and allow other things to happen within Excel during this time, asynchronous to the running loop. For the over-achievers out there, here are some other ways we could have written this line of code to do the same thing.
Dans le chapitre « Commande de processus »  : […] Ainsi, commander un véhicule autonome, c'est envoyer aux actionneurs du volant, de l'accélérateur et du frein les signaux de commande nécessaires pour que le véhicule suive une trajectoire définie à l'avance, avec un profil de vitesse prédéterminé, en dépit de perturbations telles que la pente de la route, son dévers, les bourrasques de vent, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-de-neurones-formels/#i_2513
19. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 18 B. Les inconvénients Le cout de la mise en place de l’application de tests Choisir une application d’automatisation des tests est la première étape lorsque l’on veut réaliser l’automatisation sur une application. Cependant, il faut mettre cette application en place au sein de l’entreprise. Ce n’est pas anodin car la mise en place nécessite des installations, configurations au sein des différents services. Cela a un certain cout non négligeable : installation, configuration, licence, maintenance. La formation des utilisateurs Lorsque l’application est installée au sein de l’entreprise, les utilisateurs en charge de la recette – la MOA généralement – doivent apprendre à se familiariser avec le logiciel. Il est possible que l’entreprise choisisse d’installer un logiciel lorsqu’une équipe est au complet depuis plusieurs années : cela signifie que la plupart – voire tous les membres – de l’équipe ne sachent pas se servir de l’application. L’entreprise se doit alors de former l’équipe, ou de laisser l’équipe s’auto-former. Dans les deux cas, il y a un coût et du temps accordé à cette étape non négligeable. Contrainte sur l’écriture du test : Les tests à écrire doivent être robustes : après une modification de l’interface graphique, le test doit continuer à être fonctionnel. De plus, il est bien souvent nécessaire de connaitre l’interface graphique avant de pouvoir écrire le test. Enfin et comme précisé ci-dessus, il est plus facile d’écrire un test manuel qu’un test automatique : lorsque les délais sont courts, il est difficile d’écrire des tests automatisés. La maintenance Le problème de l’exécution des tests est déporté vers la maintenance des tests automatisés. En effet, le temps passé à maintenir les une ou plusieurs bases de scripts automatisés est parfois plus important que de ré-exécuter les tests manuellement. Cette maintenance est le point majeur à prendre en compte lorsqu’une entreprise souhaite automatiser sa recette. Elle doit s’assurer que le temps accordé à la maintenance reviendra moins cher que de continuer à exécuter manuellement les tests.

Les phases de test dans le cycle de développement d'un produit logiciel permettent d'assurer un niveau de qualité défini en accord avec le client. Une procédure de test peut donc être plus ou moins fine, et par conséquent l'effort de test plus ou moins important et coûteux selon le niveau de qualité requis. Aujourd'hui, les métiers dédiés au monde du test commencent à apparaître. C'est en grande partie grâce à une prise de conscience de la complexité et de la criticité des produits. Il est alors important que ces différentes phases soient bien intégrées dans le cycle de développement sur la base de bonnes pratiques et de la rationalisation du processus.
Dans le chapitre «  Vers l'automatisation des échecs »  : […] L'aspiration à une automatisation des échecs ne s'est d'abord traduite que par des récits de fiction puis par de pseudo-robots comme Turc qui, en 1809, gagna une partie à Napoléon Ier et dans lequel un joueur de petite taille pouvait se loger à l'insu du public. La première réalisation véritable – elle était électromécanique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-d-echecs/#i_2513
When you execute the script below, if function is JavaScript it will execute, if not it will find function you load from Web Browser, example function go, it not function JavaScript so that function will call, then window.external.go(url) will communicate with window application by ObjectForScripting and run function go(string url) and it will show dialog with message is 'http://www.google.com';
Un micro-service peut être constitué de plusieurs processus mais l’inverse n’est pas vrai. Une conséquence directe est que les services communiquent entre eux par des appels réseaux et non pas des appels de fonction interne comme dans une application monolithique. Par conséquent, un micro-service est une unité de service qui se développe, se déploie, s’exécute et gère ses données indépendamment des autres services du système. Les avantages d’un système basé sur les micro-services sont, entre autres:
15. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 14 2) Les outils à disposition : payants Je n’évoquerai ici que quelques outils, car il en existe un grand nombre, tout comme sur PC. TouchTest est un outil de test mobile autonome développé par SOASTA. Il nécessite d'installer un agent dans le code source de l'application, ainsi qu'un client sur le téléphone. SEETEST est un outil développé par EXPERITEST et JAMO est un outil de test mobile développé par JAMO Solution Ces outils n'ont pas besoin que le mobile soit jailbreaké2 ; aussi le même test effectué sur un Android pour une application fonctionnera sur les autres OS supportés (iOS, BlackBerry, Windows Phone). L'outil peut être intégré à QTP, TestComplete, Visual Studio, etc… 3) Les outils à disposition : gratuits MonkeyTalk, appartenant à la société Gorilla Logic, est un outil permettant l'automatisation des tests fonctionnels pour les applications mobile natives et hybrides (iOS et Android). Gratuit, open source, simple à utiliser, efficace, MonkeyTalk ne demande pas que l'appli soit jailbreacké. Appium est un outil open source d'automatisation des tests pour les applications mobile natives et hybrides (iOS et Android), utilisant le WebDriver JSON wire protocol. Appium vise à automatiser n'importe quelle application mobile depuis n'importe quel langage et n'importe quel système de test, avec un accès complet au API back-end et aux bases de données à partir du code test. 2 Jailbreak : débridage d’un appareil mobile tournant sous IOS pour accéder à toutes les fonctionnalités du système d’exploitation.
Afin de garantir, à chaque itération, la livraison d’une version conforme en terme de qualité aux exigences du client, l’intégration des tests dans le processus de construction du logiciel doit se faire dès le démarrage du projet, et tout au long de sa réalisation: c’est le principe du test continu, qui s’appuie sur l’automatisation des tests, rendue indispensable par la nécessité de répéter un nombre de tests important à chaque nouvelle itération du logiciel.
5. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 4 I. La phase de recette dans un projet Dans cette première partie, nous allons tout d’abord comprendre la notion de projet et ce qu’elle représente. Au sein de celui-ci, il est nécessaire de réaliser des tests mais pas à n’importe quel moment. C’est pourquoi, après avoir détaillé le système de projet et l’importance des tests, je développerai l’étape de préparation de recette et des plannings. Enfin, je détaillerai l’étape suivante qui est l’exécution de recette et les suivis d’avancements réalisés pendant cette phase. A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. Il existe plusieurs méthodes de gestion de projet et chacune sans exception possède une phase de tests. Elles ont bien évidemment des avantages et des inconvénients. Ayant pour expérience de travail la méthode linéaire, je développerai la suite de mon mémoire en me basant sur cette méthode. La méthode linéaire (ou « cycle en V ») : Cette méthode est classique en gestion de projet : c’est une succession de phases permettant d’aboutir au résultat final. Chaque phase ne chevauche pas sur la précédente ou la suivante : 1 – Source : http://www.ice-tech.fr/fr/p/domaines-interventions Cette méthode est assez rigoureuse est nécessite une organisation précise. Ses avantages sont : - Normalisation des étapes de développement - Rédaction de spécification pour les développements mais aussi pour les tests - Les tests sont effectués dans un environnement stable
Toutes vos actions sont enregistrées dans un log que vous pouvez modifier. Wildfire contient un « workflow editor » qui vous permet d’éditer les actions enregistrées. Vous pouvez facilement modifier une URL saisie, ajouter ou supprimer des actions : clic, nouvel onglet, fermeture d’onglet, saisie de texte, ajout d’une variable, d’une fonction personnalisée, scroll, sélection de texte, copier/coller, import CSV…
×