Tout d'abord, qu'est-ce que ZennoPoster ? Le programme ZennoPoster est un nouveau logiciel russe qui a été conçu par ZennoLab et a été développé spécialement pour les webmasters (en particulier les experts en référencement) ; y compris ceux qui sont vraiment dans des activités dynamiques sur Internet qui impliquent de travailler dans divers domaines de l'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). ZennoPoster peut également être utilisé facilement par ceux qui ont des connaissances de base en programmation et est fortement recommandé pour le répertoire de n'importe quel programmeur professionnel. Donc, si vous pensez que vous êtes l'une de ces personnes, lisez ce qui suit.
Afin de garantir, à chaque itération, la livraison d’une version conforme en terme de qualité aux exigences du client, l’intégration des tests dans le processus de construction du logiciel doit se faire dès le démarrage du projet, et tout au long de sa réalisation: c’est le principe du test continu, qui s’appuie sur l’automatisation des tests, rendue indispensable par la nécessité de répéter un nombre de tests important à chaque nouvelle itération du logiciel.
Les logiciels de tests fonctionnels cherchent à reproduire le comportement d’un utilisateur lors de l’utilisation d’une application. L’outil doit donc reconnaître les actions et évènements déclenchés sur les différents éléments de l’interface. La reconnaissance des objets est ainsi importante car si l’outil arrive à reconnaître un objet en utilisant ses caractéristiques et non pas par ses coordonnées à l’écran, le test sera de meilleure qualité et pourra être réutilisé même en cas d’une réorganisation des objets à l’écran.
Vous pouvez utiliser Zennoposter pour vous connecter à votre logiciel Saas préféré et utiliser ces outils pour effectuer automatiquement des tâches de marketing internet. Les logiciels pour la recherche de mots-clés, l’analyse de la concurrence, l’analyse d’optimisation des pages, l’analyse des liens, la création de liens, etc. peuvent être entièrement ou partiellement automatisés avec Zennoposter, tant qu’ils sont accessibles sur le web.

5. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 4 I. La phase de recette dans un projet Dans cette première partie, nous allons tout d’abord comprendre la notion de projet et ce qu’elle représente. Au sein de celui-ci, il est nécessaire de réaliser des tests mais pas à n’importe quel moment. C’est pourquoi, après avoir détaillé le système de projet et l’importance des tests, je développerai l’étape de préparation de recette et des plannings. Enfin, je détaillerai l’étape suivante qui est l’exécution de recette et les suivis d’avancements réalisés pendant cette phase. A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. Il existe plusieurs méthodes de gestion de projet et chacune sans exception possède une phase de tests. Elles ont bien évidemment des avantages et des inconvénients. Ayant pour expérience de travail la méthode linéaire, je développerai la suite de mon mémoire en me basant sur cette méthode. La méthode linéaire (ou « cycle en V ») : Cette méthode est classique en gestion de projet : c’est une succession de phases permettant d’aboutir au résultat final. Chaque phase ne chevauche pas sur la précédente ou la suivante : 1 – Source : http://www.ice-tech.fr/fr/p/domaines-interventions Cette méthode est assez rigoureuse est nécessite une organisation précise. Ses avantages sont : - Normalisation des étapes de développement - Rédaction de spécification pour les développements mais aussi pour les tests - Les tests sont effectués dans un environnement stable


7. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 6 Les différents types de tests : Les tests unitaires Ceux-ci sont réalisés par les développeurs/concepteurs de l’application. Ils sont effectués pour tester les modules de l’application, c’est-à-dire les bouts de code. A chaque modification du code, ces tests (automatisés) sont rejoués afin de vérifier que celui-ci fonctionne correctement. Les tests d’intégration logiciel : Ceux-ci suivent les tests unitaires et ils couvrent toute l’application. Ces tests comportent des aspects techniques et fonctionnels. Les tests techniques applicatifs : Lorsque la livraison a été effectuée, il est nécessaire de vérifier les aspects techniques : - Conformité des livraisons (versions…) - Installation des composants selon la documentation - Bon fonctionnement (crash, bugs à l’exécution…) - Erreurs techniques : paramétrage, fichier manquant Les tests fonctionnels applicatifs : Ces tests sont à la fois techniques et fonctionnels. Bien souvent, les équipes sautent cette étape pour passer directement aux tests fonctionnels métier et effectuer les deux types de tests en même temps. Ces tests doivent vérifier les cas non passant (générant des messages d’erreurs), les cas aux limites (des cas mettant en jeu des données se situant aux limites des règles métiers) et les cas de non régression au niveau applicatif. Les tests fonctionnels métier : Ces tests ont pour but de jouer des scénarios type utilisateur. Ce sont des scénarios « bout en bout » qui sont mis en place et joués par les testeurs. Le but étant de vérifier la qualité du produit. Ces tests doivent être réalisés dans des conditions « réelles » pour simuler les actions utilisateurs qui seront effectuées en production. Ces tests sont accomplis par la MOA, qui a une connaissance métier indispensable à cette phase. Les tests de non régression : Ces tests sont essentiels dans toutes les phases de recette. Comme indiqué par leurs noms, ces tests permettent de vérifier que l’application en question n’a pas régressé. Si une application subi une évolution, il est possible que celle-ci impacte des fonctionnalités déjà présentes. Il est impératif de s’assurer que les anciens modules sont toujours fonctionnels. L’unique solution permettant de détecter la régression est de réaliser l’ensemble des cas de tests à chaque livraison. Cette procédure s’avère très fastidieuse si une automatisation n’est pas mise en place.

Chaque logiciel présenté ci-après gère son référentiel d’objets d’une manière différente. vTest propose de visualiser et de modifier les propriétés uniquement des objets qui sont reconnus lors des tests. TestComplete et TestPartner permettent de créer des modèles ou des objets-types et donnent la possibilité de faire reconnaître au logiciel des objets complexes aux propriétés personnalisées.


Le code en Ecmascript vous permet d'utiliser l'ensemble des fonctionnalités proposées par la bibliothèque Qt ainsi qu'une trentaine d'objets plus simples à utiliser, voir la page du wiki. Vous pouvez par exemple ouvrir un serveur TCP ou UDP, exécuter des requêtes sur une base de données MySQL ou bien accéder à la base de registres de Windows. Un débogueur est disponible pour vous aider à corriger vos scripts. La documentation du logiciel est disponible en français et en anglais, bien que certaines parties soient en cours de traduction/rédaction.
Information technology, together with industrial machinery and processes, can assist in the design, implementation, and monitoring of control systems. One example of an industrial control system is a programmable logic controller (PLC). PLCs are specialized hardened computers which are frequently used to synchronize the flow of inputs from (physical) sensors and events with the flow of outputs to actuators and events.[56]
Selenium Remote Control est un framework de tests fonctionnels issu du projet Selenium, célèbre outil d'automatisation de tests pour navigateurs. Il permet d'exécuter des tests dans des navigateurs du marché, distants ou en local. Il permet d'exécuter les tests Selenium sur des des navigateurs distants en parallèle sur de multiples plateformes et versions dans plusieurs langages de programmation (Java, C#, Python, Perl, Ruby, PHP), grâce à une architecture client/serveur.
Pour le cas des tests Cooperons! les problématiques rencontrées sont les mêmes décrites au début de l’article en plus d’une autre particularité : On a besoin d’effectuer des mises en production fréquentes et livrer de nouvelles releases sur des intervalles rapprochés (parfois d’une façon hebdomadaire). Sachant que l’exécution de tout le cahier de test est effectuée par 3 testeurs/développeurs et nécessite entre 4 et 5 jours pour être finalisée. On a fini avec des deadlines non respectés et un processus de test plus lent et moins fiable. L’automatisation s’impose dans un tel cas. Les résultats obtenus sur Coopérons! grâce à l’automatisation ont permis de :
PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
Cette fonctionnalité permet à des testeurs sans aucune connaissance en programmation de construire des tests fonctionnels et d’acceptation. La plupart du temps, les testeurs disposent au travers de ce genre d’outil d’un langage de programmation allégé leur permettant de réaliser ces tests. Avec Selenium, le besoin pour les testeurs d’utiliser un tel langage de test ne se limite qu’à de petites correction sur des scripts générés.

The Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) started the research and development of automated visual surveillance and monitoring (VSAM) program, between 1997 and 1999, and airborne video surveillance (AVS) programs, from 1998 to 2002. Currently, there is a major effort underway in the vision community to develop a fully automated tracking surveillance system. Automated video surveillance monitors people and vehicles in real time within a busy environment. Existing automated surveillance systems are based on the environment they are primarily designed to observe, i.e., indoor, outdoor or airborne, the amount of sensors that the automated system can handle and the mobility of sensor, i.e., stationary camera vs. mobile camera. The purpose of a surveillance system is to record properties and trajectories of objects in a given area, generate warnings or notify designated authority in case of occurrence of particular events.[70]
Automatiser les test d’intégration et les tests de bout en bout implique, pour la viabilité du système en production, que les déploiements soient au maximum automatisés – on parle alors de déploiement continu. Les procédures de déploiement doivent être reproductibles, et contenir le moins de sources d’erreurs possible – intervention manuelle notamment – car elles seront potentiellement jouées un grand nombre de fois.
L'assistance en direct fournit un support à l'utilisateur final grâce à l'utilisation d'outils qui améliorent l'interaction distante entre les analystes et les utilisateurs. Vous pouvez utiliser des réponses automatisées prédéfinies pour communiquer avec l'utilisateur final. Vous rassemblez des informations détaillées sur l'ordinateur d'un utilisateur final et agissez pour lui apporter une assistance.

Dans le chapitre « Automatisation »  : […] utilisés pour les bouées, qui par définition doivent fonctionner sans surveillance. L'automatisation à grande échelle, qui réduit considérablement les coûts de fonctionnement, vit le jour après l'apparition des équipements et des technologies électriques et la disparition des signaux de brume à air comprimé. On conçoit désormais des feux non […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phares/#i_2513

Il est conseillé aux entreprises de rechercher également les domaines non traditionnels, voire non prévus dans le périmètre, auxquelles elles pourraient étendre leur investissement en automatisation, notamment pour le test des routines d’installation des correctifs et corrections d’anomalies, pour la gestion des tests, et pour la création des rapports de test.
As it currently stands, this question is not a good fit for our Q&A format. We expect answers to be supported by facts, references, or expertise, but this question will likely solicit debate, arguments, polling, or extended discussion. If you feel that this question can be improved and possibly reopened, visit the help center for guidance. If this question can be reworded to fit the rules in the help center, please edit the question.
Each time you press F8 the line of code highlighted in yellow will execute, and then the next line down of code will turn yellow and wait for your key press. Say you change the code in a line and want to re-run it… you’d move the yellow line back up by dragging the yellow arrow with your mouse, or by clicking the line you want and then pressing CTRL+F9
×