Un micro-service peut être constitué de plusieurs processus mais l’inverse n’est pas vrai. Une conséquence directe est que les services communiquent entre eux par des appels réseaux et non pas des appels de fonction interne comme dans une application monolithique. Par conséquent, un micro-service est une unité de service qui se développe, se déploie, s’exécute et gère ses données indépendamment des autres services du système. Les avantages d’un système basé sur les micro-services sont, entre autres:

23. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 22 Glossaire Anomalies : Absence de conformité entre un comportement applicatifs attendu et un comportement obtenu en phase de test. Campagne de test : ensemble de cas de test à exécuter sur une partie de l’application. MOA : Maitrise d’ouvrage, correspond à l’ensemble des personnes définissant les besoins devant être satisfait par une application. MOE : Maitrise d’œuvre, correspond à l’ensemble des personnes en charge de la réalisation d’un composant ou d’un système. Open-Source : désigne un logiciel dans lequel le code source est à la disposition du grand public. Test de Turing : Ce test consiste à mettre en confrontation verbale un humain avec un ordinateur et un autre humain à l’aveugle.
Dans le chapitre « De la dispersion des fondateurs à la pensée radicale des années 1968 »  : […] Ils ont en revanche sous-estimé la poursuite de la mutation profonde du système productif vers l'automation. En quelques décennies, l'automation, jointe à la mondialisation industrielle (la délocalisation croissante vers les pays à bas salaires de toutes les industries fortement consommatrices de main-d'œuvre), allait modifier de fond en comble le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-du-travail/#i_2513

2. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 1 Table des matières Introduction............................................................................................................................................. 3 I. La phase de recette dans un projet................................................................................................. 4 A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? ......................................................................... 4 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. ..................................... 4 2) Pourquoi réaliser des tests ? ................................................................................................... 7 3) A quel moment réaliser ces tests ? ......................................................................................... 7 B. La préparation de recette et les plannings.................................................................................. 8 1) Planning et plan de tests ......................................................................................................... 8 2) Jeux de données et base de données...................................................................................... 9 3) Le cahier de recette................................................................................................................. 9 C. L’exécution de recette et les suivis d’avancement. .................................................................. 10 II. Les outils de recettage................................................................................................................... 12 A. Les logiciels de tests sur PC ....................................................................................................... 12 1) Sélénium................................................................................................................................ 12 2) Quicktest Professional........................................................................................................... 12 3) QAWizard .............................................................................................................................. 13 B. Les logiciels de tests sur mobile ................................................................................................ 13 1) Des tests spécifiques aux mobiles......................................................................................... 13 2) Les outils à disposition : payants........................................................................................... 14 3) Les outils à disposition : gratuits ........................................................................................... 14 C. Les logiciels de suivi d’anomalie................................................................................................ 15 1) Un logiciel open source : MantisBT....................................................................................... 15 2) Des concurrents à MantisBT.................................................................................................. 16 III. Peut-on envisager une totale automatisation des tests ?......................................................... 17 A. Les avantages de l’automatisation............................................................................................ 17 B. Les inconvénients...................................................................................................................... 18 C. La reconnaissance des formes : les CAPTCHA........................................................................... 19 Conclusion ............................................................................................................................................. 21 Annexes................................................................................................................................................. 24


Dans le chapitre « La question de fond ou le problème décisionnel »  : […] ont pour origine des erreurs humaines successives qui auraient pu être évitées par une automatisation plus poussée du système en cause, et des exemples opposés où l'automatisation a créé des situations dangereuses qu'on aurait pu éviter par des reprises manuelles. Cette question est d'autant plus d'actualité à l'heure où l'avion de ligne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robots/#i_2513
Elle contient  une collection  d’API open-source qui sont utilisées pour automatiser le test d’une application Web. Disponible pour plusieurs langages, l’API permet de programmer des scripts d’actions à réaliser sur l’application Web directement dans le navigateur, pour en vérifier ensuite le comportement par inspection du document de la page Web.. Les actions à réaliser peuvent également être exportées depuis Selenium IDE.
PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
×