La définition des tests automatisés pour les applications de bureau (comme les applications sur les systèmes d’exploitation de Windows) est assez compliqué vu que un petit changement peut provoquer des bugs et des anomalies. Les outils suivants permettent de créer et d’exécuter les tests de l’Interface Graphique pour divers plates-formes et systèmes d'exploitation.
Pour la plupart des projets webs (que ce soit sur le language PHP ou Java par exemple), il est possible d’automatiser les tests. Il existe, même sur le marché du logiciel libre, des suites qui permettent d’automatiser des tests unitaires et d’intégration agissant directement sur le code du projet et d’autre suites qui permettent d’automatiser des tests fonctionnels et d’acceptation qui agissant notamment via un plugin à intégrer sur un navigateur. Nous parlerons un peu plus tard de ces outils.
Docker est une solution open-source (sous licence Apache 2.0) qui vise à automatiser le déploiement d’applications dans ce que l’on nomme des “containers”. Situé à mi-chemin entre la virtualisation applicative et l’automatisation (on parle aussi de virtualisation légère), le projet a été lancé officiellement en 2013 et il ne cesse depuis de gagner en popularité.
Pour ajouter des actions personnalisées à votre projet, cliquez simplement avec le bouton droit de la souris sur n’importe quel espace vide dans la zone du projet. Survolez « Ajouter une action » et survolez un type d’action à ajouter. Vous verrez alors toutes les actions qui sont à votre disposition. Il y a de multiples actions disponibles au sein de Zennoposter et apprendre chacune d’entre elles, ce qu’elle fait et quels sont ses paramètres et options peut prendre du temps. Ne soyez pas frustré si les choses ne progressent pas rapidement.
PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques. 
×