8. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 7 2) Pourquoi réaliser des tests ? Lors de la création d’une nouvelle application ou d’un nouveau logiciel dans une compagnie, celle-ci ne peut se permettre de livrer un logiciel à un client sans vérifier le fonctionnement de celui- ci. On peut donc affirmer que « toute modification d’un programme engendrant une nouvelle livraison nécessite une phase de tests ». Bien qu’idéal, cette affirmation n’est pas toujours respectée. Certaines entreprises ayant des délais très courts et peu de ressources se passent de cette phase ou la réduise au maximum. Cependant, les grandes entreprises respectent bien souvent cette phase et effectuent différents types de tests. Il en va de même pour les évolutions sur une application déjà existante : chaque livraison doit être précédée de vérifications par l’entreprise. Le développement d’une application est toujours régi par des règles techniques et métier. Celles- ci doivent être respectées afin de satisfaire la demande du client. Il ne suffit donc pas de développer l’application en question sans se soucier du bon fonctionnement. Livrer un produit à destination d’un client final, avec de multiples erreurs, nuit à l’image de l’entreprise. 3) A quel moment réaliser ces tests ? Que la recette soit manuelle ou automatisée, il est donc nécessaire d’accorder du temps aux phases de recette, qui sont proportionnelles à l’ampleur des spécifications fonctionnelles. Cette phase doit être répétée avant chaque mise en production d’un produit. Il est nécessaire lors d’une livraison d’une évolution, de tester les nouvelles fonctionnalités, mais également les anciennes, appelées Tests de Non Régression.
Heureusement aujourd’hui, il existe différents outils qui aident les équipes de développement logiciel à construire et exécuter des tests automatisés. De nombreuses équipes utilisent des tests unitaires dans le cadre de leurs processus de développement pour vérifier les parties critiques de leurs projets tels que les bibliothèques de classes, les modèles et les méthodes. Historiquement, les tests automatisés pour les interfaces graphiques ont été plus difficiles, et des outils actuellement disponibles pour ceci ne sont gratuites.
Agent-assisted automation refers to automation used by call center agents to handle customer inquiries. There are two basic types: desktop automation and automated voice solutions. Desktop automation refers to software programming that makes it easier for the call center agent to work across multiple desktop tools. The automation would take the information entered into one tool and populate it across the others so it did not have to be entered more than once, for example. Automated voice solutions allow the agents to remain on the line while disclosures and other important information is provided to customers in the form of pre-recorded audio files. Specialized applications of these automated voice solutions enable the agents to process credit cards without ever seeing or hearing the credit card numbers or CVV codes[90]
Les essais logiciels sont de plus en plus longs et complexes, les délais de plus en plus courts et les impacts d’une anomalie critiques. Les technologies de l’information sont partout, la qualité doit y être aussi. Cette présentation traite des bonnes pratiques à implémenter afin de réduire et d’éliminer ces enjeux présents dans vos processus d’entreprise. Vous en saurez plus sur l’importance d’automatiser, les défis du passage du manuel à l’automatisation et pourquoi les outils actuels n’offrent pas le ROI escompté. Une nouvelle démarche pour simplifier l’adoption et assurer le ROI est aussi présentée.
L'idée c'est de complètement scripter l'utilisation d'un navigateur (analyse de contenu de page, clicks, etc.) que ce soit sur une seule page ou pour des sessions de navigation longues. Pour les analyses de pages tu peux faire vraiment tout et n'importe quoi en XPath. C'est assez puissant mais il faut un peu d’expérience pour certains scénarios un peu tricky.
I’ve used other automation tools besides VBA. Ubot and iMacros are both excellent, and powerful programs (their own programming languages, really). In some respects they’re easier, and for 99% of web automation tasksg, you really can’t go wrong with either. But I got to where I only used VBA because my programming was getting into Windows API’s and command line calls (Visual Basic is tightly integrated with Windows), plus I often found myself using Excel alongside these programs anyway. I discovered there’s almost nothing VBA can’t do with automating Windows and Internet Explorer (even making IE appear as a different browser), and it seemed to me investing time learning Microsoft’s Visual Basic programming language just made more sense.
×