Ensuite, même si cette phase a été correctement effectuée, il arrive quasi-systématiquement que plusieurs bogues passent à la trappe. C’est donc le client qui les remarque et qui les remonte à l’équipe de développement. Dans cette situation là, c’est double peine. En effet, d’une part, on repart sur une additionnelle phase de test en interne avant de prévenir le client que l’anomalie est corrigé, et d’autre part, cela nuit directement à la qualité du travail perçu par le client.

PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.


Dans le chapitre « Évolution des techniques de fabrication »  : […] Depuis la Seconde Guerre mondiale, une forte évolution a conduit à la mécanisation des cimenteries et, même, à l'automatisation des plus modernes. Dans ces dernières, toutes les manœuvres, les réglages des fours, des broyeurs et de tous les organes tendent à être faits mécaniquement et commandés automatiquement par des dispositifs électroniques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciment/#i_2513
9. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 8 En fonction de la méthode utilisée, ce sont deux chronologies qui apparaissent : 3 - Source : http://fr.slideshare.net/JUGLausanne/initiation-aux-tests-fonctionnels-philippe-kernevez- october-2009 Avant d’effectuer ces tests, l’étape primordiale est la préparation de recette. B. La préparation de recette et les plannings 1) Planning et plan de tests Comme décrit ci-dessus, la recette nécessite une préparation ainsi qu’un suivi complet. C’est pourquoi il est nécessaire avant de commencer la recette, de réaliser des plannings. C’est en planifiant des réunions MOA – MOE qu’il est possible de déterminer la charge de travail nécessaire. En effet, la MOE étant responsable du développement, elle est en capacité de donner des dates butoirs à la MOA. Ces dates constituent les différentes livraisons des composants de l’application. Cela peut être une fonctionnalité ou bien une interface. Quoiqu’il en soit, ces dates de livraison permettent à la MOA d’organiser les différentes phases de recette et surtout l’enchainement logique. C’est ce qui s’appelle un plan de tests : ce plan est constitué du planning mais aussi de la trame logique à suivre. Pour chaque période est associée un module à tester et une ou plusieurs ressources. [Annexe 1] Il possible de chevaucher les développements avec la recette lorsque le temps est précieux et non suffisant. Dans ce cas, la Moa effectue les tests fonctionnels sur les modules livrés par la MOE. Cependant, cela peut engendrer quelques problèmes de fonctionnement de l’application car certaines interfaces / fonctionnalités nécessitent d’autres modules qui ne sont pas encore livrés. Cela engendre du travail inutile de tests.
En ce qui concerne l’Extreme Programming, c’est une des méthodes issue de la méthodologie Agile, qui préconise d'écrire les tests en même temps, voire avant même le développement de la fonction à tester. Il s’agit du Test Driven Development ou Développement piloté par les tests.. Ceci permet de définir précisément l'interface du module à développer. On écrit la procédure de test qui reproduit le bogue avant de développer la fonctionnalité. Une fois la fonctionnalité développé, on lance le test, qui ne doit indiquer aucune erreur. Nous reparlerons un peu plus tard de cette méthode.
De même, lié à des problèmes de gestionnaire de fenêtre, la gestion native du driver de Firefox (native events) n'est pas activée par défaut sur Linux. C'est donc la gestion "synthétique" qui est utilisée (synthetic events). À savoir l'injection de JavaScript. Ce qui empêche l'utilisation de l'API des interactions utilisateurs avancés (drag-N-drop & co) car elle est mal supportée avec les événements synthétiques. Et la maintenance de cette gestion native par le passé pour Firefox a introduit des régressions.

Nous avons mis au point une méthodologie afin d’aider nos clients à choisir le logiciel d’automatisation de test le plus adapté à leurs besoins et à optimiser l’utilisation de ces outils, nouveaux et existants. Cette méthodologie consiste en premier lieu à définir les objectifs auxquels les outils doivent répondre et à spécifier les tests à automatiser, tels que le test fonctionnel ou la validation back-end. Puis, il s’agit de définir les exigences, de créer un tableau de bord d’évaluation, de réaliser une validation de principe et enfin, de préparer les outils pour le déploiement. Les clients peuvent également optimiser l’utilisation de leurs outils d’automatisation grâce à l’identification de l’ensemble des besoins en test à travers l’entreprise, à la création d’un inventaire des outils disponibles et à une revue des accords de licence existants, garantissant que seules les licences nécessaires seront achetées.

Sectional electric drives were developed using control theory. Sectional electric drives are used on different sections of a machine where a precise differential must be maintained between the sections. In steel rolling, the metal elongates as it passes through pairs of rollers, which must run at successively faster speeds. In paper making the paper sheet shrinks as it passes around steam heated drying arranged in groups, which must run at successively slower speeds. The first application of a sectional electric drive was on a paper machine in 1919.[38] One of the most important developments in the steel industry during the 20th century was continuous wide strip rolling, developed by Armco in 1928.[39]
La méthode Extreme Programming (XP), issue des méthodes Agiles, a remis les tests, au centre de l'activité de programmation. Pour ceux qui ne connaissent pas, la méthodologie Agile est une approche de gestion de projet qui est en contre-courant des approches traditionnelles du type cycle en V ou en cascade. C’est un recueil de bonne pratiques dont la volonté est de donner davantage de visibilité aux acteurs d’un projet, en impliquant le client du début à la fin du projet et en adoptant un processus itératif et incrémental. Avec cette approche, on considère que le besoin évolue dans le temps et on propose de s'adapter aux changements de ce dernier.

Dans le chapitre « Les tireuses automatiques »  : […] La nécessité, pour les grands laboratoires de façonnage, de pouvoir tirer très rapidement les négatifs des amateurs a obligé les fabricants de matériels à concevoir des tireuses automatiques à haut rendement très sophistiquées, tireuses analogiques dans un premier temps. Elles sont en général limitées aux formats APS, 110 ou 135 sur des largeurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-materiels-de-traitement-argentique/#i_2513
Fondative s’intéresse en particulier à automatiser les tests pour ses applications Symfony. Ce framework présente déjà 2 classes natives permettant l’automatisation : il s’agit de sfBrowser et sfTestFunctional. Les fonctions basiques de ces classes ne répondent pas directement aux exigences des tests d’acceptation. Exemple : pour un scénario de renseignement des champs d’un formulaire, il n’existe pas de méthode toute prête permettant l’exécution de ce test ; le développeur est amené à écrire la fonction correspondante. Par contre avec Codeception, il existe une fonction « fillField » où il suffit de passer les noms des champs et les valeurs en paramètres pour que le test soit exécuté. Cette limite fait de Codeception la solution la plus adéquate à l’automatisation d’une application Symfony, il fournit des classes couvrant mieux les besoins des deux niveaux de test (fonctionnels et acceptation).
PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
×