25. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 24 Annexes Annexe 1 : Exemple de plan de test sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Annexe 2 : Exemple de suivi d’avancement format Tableau sur le logiciel TCS WEB, Groupama Gan Vie. Annexe 3 : Exemple de suivi d’avancement format courbe sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Annexe 4 : Exemple de test avec Selenium, classe Selenium
techniques, d'abord manuelles et discontinues, sont devenues plus tard semi-continues (ou séquentielles) et automatiques, puis, de plus en plus, continues et automatiques ; les méthodes automatiques, dont les résultats peuvent être enregistrés continûment, ont alors permis le réglage, puis l'automatisation des procédés qu'elles sont destinées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-des-gaz/#i_2513
3. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 2 Remerciements Je tiens à remercier dans un premier temps toute l’équipe pédagogique de l’école HITEMA. Je remercie Jean-Paul DAVID et Aurélien ARRIBEY, sans qui je n’aurais pu effectuer mon alternance chez Groupama Gan Vie. Je tiens à remercier Etienne BONTEMPS et Florence MOUGEL qui m’ont accompagné dans mon travail de tous les jours en m’apportant leur expérience et leurs conseils, leur écoute et leur pédagogie. Je remercie tout particulièrement Jérémy LE HELLOCO, mon tuteur depuis 2014, pour toute son attention et son suivi à mon égard, ses conseils et son expérience au sein de Groupama. Enfin, je remercie toute l’équipe de la MOA Collectives, pour leur écoute et leur soutien tout au long de mon apprentissage.
4. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 3 Introduction De nos jours, la robotisation est très présente dans l’industrie, ainsi que dans l’informatique. La robotisation des tests en informatique, c’est-à-dire le principe de réaliser les tests par un ordinateur est appelé l’automatisation des tests. La qualité est également très normée, telle que ISO 2000, et il est nécessaire de la contrôler. Lorsqu’une application est créée ou améliorée dans une entreprise, elle est soumise à différents types de tests. Ceux-ci permettent de vérifier le bon fonctionnement de ce qui a été développé et contrôler que la solution correspond à ce que le client a demandé. Je m’attarderai dans un premier temps sur les tests fonctionnels, tout d’abord en expliquant ce que sont les plans et cahier de tests (aussi appelés Recette) utilisés pour les réaliser. Ensuite je vous présenterai les différents outils de recettage qui existent et ceux utilisés dans mon propre domaine professionnel. Enfin, je répondrai à la question concernant la pertinence et la possibilité de l’automatisation totale des tests fonctionnels. Nous sommes en effet en droit de nous demander si les robots sont en mesure de réaliser le travail effectué par des humains aujourd’hui.
Home automation (also called domotics) designates an emerging practice of increased automation of household appliances and features in residential dwellings, particularly through electronic means that allow for things impracticable, overly expensive or simply not possible in recent past decades. The rise in the usage of home automation solutions has taken a turn reflecting the increased dependency of people on such automation solutions. However, the increased comfort that gets added through these automation solutions is remarkable.[77]
The centrifugal governor, which was invented by Christian Huygens in the seventeenth century, was used to adjust the gap between millstones.[20][21][22] Another centrifugal governor was used by a Mr. Bunce of England in 1784 as part of a model steam crane.[23][24] The centrifugal governor was adopted by James Watt for use on a steam engine in 1788 after Watt’s partner Boulton saw one at a flour mill Boulton & Watt were building.[16]
Perhaps the most cited advantage of automation in industry is that it is associated with faster production and cheaper labor costs. Another benefit could be that it replaces hard, physical, or monotonous work.[42] Additionally, tasks that take place in hazardous environments or that are otherwise beyond human capabilities can be done by machines, as machines can operate even under extreme temperatures or in atmospheres that are radioactive or toxic. They can also be maintained with simple quality checks. However, at the time being, not all tasks can be automated, and some tasks are more expensive to automate than others. Initial costs of installing the machinery in factory settings are high, and failure to maintain a system could result in the loss of the product itself. Moreover, some studies seem to indicate that industrial automation could impose ill effects beyond operational concerns, including worker displacement due to systemic loss of employment and compounded environmental damage; however, these findings are both convoluted and controversial in nature, and could potentially be circumvented.[43]
7. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 6 Les différents types de tests : Les tests unitaires Ceux-ci sont réalisés par les développeurs/concepteurs de l’application. Ils sont effectués pour tester les modules de l’application, c’est-à-dire les bouts de code. A chaque modification du code, ces tests (automatisés) sont rejoués afin de vérifier que celui-ci fonctionne correctement. Les tests d’intégration logiciel : Ceux-ci suivent les tests unitaires et ils couvrent toute l’application. Ces tests comportent des aspects techniques et fonctionnels. Les tests techniques applicatifs : Lorsque la livraison a été effectuée, il est nécessaire de vérifier les aspects techniques : - Conformité des livraisons (versions…) - Installation des composants selon la documentation - Bon fonctionnement (crash, bugs à l’exécution…) - Erreurs techniques : paramétrage, fichier manquant Les tests fonctionnels applicatifs : Ces tests sont à la fois techniques et fonctionnels. Bien souvent, les équipes sautent cette étape pour passer directement aux tests fonctionnels métier et effectuer les deux types de tests en même temps. Ces tests doivent vérifier les cas non passant (générant des messages d’erreurs), les cas aux limites (des cas mettant en jeu des données se situant aux limites des règles métiers) et les cas de non régression au niveau applicatif. Les tests fonctionnels métier : Ces tests ont pour but de jouer des scénarios type utilisateur. Ce sont des scénarios « bout en bout » qui sont mis en place et joués par les testeurs. Le but étant de vérifier la qualité du produit. Ces tests doivent être réalisés dans des conditions « réelles » pour simuler les actions utilisateurs qui seront effectuées en production. Ces tests sont accomplis par la MOA, qui a une connaissance métier indispensable à cette phase. Les tests de non régression : Ces tests sont essentiels dans toutes les phases de recette. Comme indiqué par leurs noms, ces tests permettent de vérifier que l’application en question n’a pas régressé. Si une application subi une évolution, il est possible que celle-ci impacte des fonctionnalités déjà présentes. Il est impératif de s’assurer que les anciens modules sont toujours fonctionnels. L’unique solution permettant de détecter la régression est de réaliser l’ensemble des cas de tests à chaque livraison. Cette procédure s’avère très fastidieuse si une automatisation n’est pas mise en place.

10. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 9 Cette opération de préparation de planning pré-recette, permet de donner une date de fin de recette aux responsables. Parfois – et c’est le cas chez Groupama gan vie – la phase de recette est suivi d’une phase d’homologation. Cette phase se présente comme une phase de recette mais de façon bien plus synthétique : c’est la phase de pré-production. Il faut donc également prévoir dans les plannings cette phase ainsi que les réunions adéquates. La Moa se chargeant de la recette, c’est bien souvent des référents métiers qui se chargent de l’homologation. Ceux sont eux qui décident si oui ou non il est possible de mettre en production. Ce n’est en aucun cas la MOA qui donne le GO pour la mise en production. Le planning est donc un élément indispensable dans un projet pour toutes les ressources de celui-ci. 2) Jeux de données et base de données Qu’elle soit manuelle ou automatisée, la recette fonctionnelle nécessite dans tous les cas des données. Celles-ci sont utilisées pour effectuer des tests. Cela peut être des noms, des numéros de téléphone, des adresses…. Toutes ces informations doivent être préparées afin de ne pas perdre de temps durant la phase de test. Si une ou plusieurs informations venaient à manquer durant le cycle de recette, cela ralentirait le processus : il faut chercher les informations, les préparer et ré-exécuter les tests. C’est pourquoi il est idéal de fabriquer un fichier référence regroupant l’ensemble des données qui seront utilisées : - Pour une recette manuelle, les testeurs s’appuieront sur ce fichier pour préparer le cahier de test et si besoin pendant les tests en complément. - Pour une recette automatisée, c’est le logiciel utilisé qui aura pour point d’appui ce fichier. Il s’alimentera avec les informations contenues dans ce fichier, en fonction des paramètres fournis par les testeurs. De même, la phase de préparation nécessite avant tout une base de données pour les tests. Il faut donc créer la base en fonction des spécifications si elle n’existe pas. Dans le cas d’évolution sur une application existante, il faut s’assurer que la base a bien été modifiée en conséquence. Celle-ci doit également être soumise aux tests. 3) Le cahier de recette Avant de démarrer l’exécution de la recette – celle-ci ne se fait pas « à l’aveugle » - il faut rédiger un cahier de recette. J’ai eu l’occasion dans mon travail de rédiger plusieurs cahiers de tests et donc d’apprendre à le faire. En effet, ceux-ci se préparent en suivant les spécifications fonctionnelles rédigées après l’expression de besoin. Les spécifications fonctionnelles (détaillées ou générales) décrivent le fonctionnement de l’application, de ses modules ainsi que de ses interfaces. Elles répertorient alors la totalité des attentes du client détaillées sous formes de points à traiter. Le travail à réaliser est alors de prendre un à un les points énoncés et de préparer des scénarios de test. Un scénario, comporte de une à plusieurs manipulations à effectuer sur l’application.
Afin de profiter au mieux de l’automatisation des tests, voici huit recommandations issues de notre expérience, acquise au cours de plus de 50 projets internationaux d’automatisation des tests en entreprise. Ces conseils sont destinés à aider l’amélioration du retour sur investissement en automatisation de tests et à améliorer la qualité logicielle.
De même, lié à des problèmes de gestionnaire de fenêtre, la gestion native du driver de Firefox (native events) n'est pas activée par défaut sur Linux. C'est donc la gestion "synthétique" qui est utilisée (synthetic events). À savoir l'injection de JavaScript. Ce qui empêche l'utilisation de l'API des interactions utilisateurs avancés (drag-N-drop & co) car elle est mal supportée avec les événements synthétiques. Et la maintenance de cette gestion native par le passé pour Firefox a introduit des régressions.

The costs of automation to the environment are different depending on the technology, product or engine automated. There are automated engines that consume more energy resources from the Earth in comparison with previous engines and vice versa.[citation needed] Hazardous operations, such as oil refining, the manufacturing of industrial chemicals, and all forms of metal working, were always early contenders for automation.[dubious – discuss][citation needed]
Toutes vos actions sont enregistrées dans un log que vous pouvez modifier. Wildfire contient un « workflow editor » qui vous permet d’éditer les actions enregistrées. Vous pouvez facilement modifier une URL saisie, ajouter ou supprimer des actions : clic, nouvel onglet, fermeture d’onglet, saisie de texte, ajout d’une variable, d’une fonction personnalisée, scroll, sélection de texte, copier/coller, import CSV…
Automation is the technology by which a process or procedure is performed with minimum human assistance.[1] Automation [2] or automatic control is the use of various control systems for operating equipment such as machinery, processes in factories, boilers and heat treating ovens, switching on telephone networks, steering and stabilization of ships, aircraft and other applications and vehicles with minimal or reduced human intervention. Some processes have been completely automated.

Les outils d’automatisation de test ont des fonctions variées. Les tests unitaires automatisés sont des vérifications codées qui valident un comportement spécifique dans une petite section du système. Les tests d’intégration, eux, valident les comportements entre composants, et sont la plupart du temps écrits par les développeurs. Les tests fonctionnels valident une partie du fonctionnement du système, comme par exemple : « puis-je créer un nouveau contact ? » Puis-je exécuter le traitement de la paie ? » Les outils d’automatisation de test supportent par ailleurs performance, charge, sécurité, accessibilité, supervision de la production, ainsi que d’autres tests.
L’automatisation du test logiciel n’est ni aussi simple ni aussi rapide que semble l’indiquer cette appellation. Les outils de test logiciel peuvent s’avérer coûteux, tandis que la configuration, l’exécution et l’analyse des résultats de test exigent un effort manuel important. Toutefois, par l’usage d’outils adéquats, notamment de logiciels en Open source, et de processus et frameworks d’automatisation appropriés, les entreprises sont en mesure de réaliser des économies de coûts et de bénéficier de la qualité du test logiciel automatisé.
×