Fondative s’intéresse en particulier à automatiser les tests pour ses applications Symfony. Ce framework présente déjà 2 classes natives permettant l’automatisation : il s’agit de sfBrowser et sfTestFunctional. Les fonctions basiques de ces classes ne répondent pas directement aux exigences des tests d’acceptation. Exemple : pour un scénario de renseignement des champs d’un formulaire, il n’existe pas de méthode toute prête permettant l’exécution de ce test ; le développeur est amené à écrire la fonction correspondante. Par contre avec Codeception, il existe une fonction « fillField » où il suffit de passer les noms des champs et les valeurs en paramètres pour que le test soit exécuté. Cette limite fait de Codeception la solution la plus adéquate à l’automatisation d’une application Symfony, il fournit des classes couvrant mieux les besoins des deux niveaux de test (fonctionnels et acceptation).

Installer un tel outil s’il n’est pas utilisé adéquatement n’offre pas le meilleur retour sur votre investissement. Non seulement nous offrons le service, mais nous vous aidons à le configurer adéquatement sur votre site, dans Google Analytics et sur Adwords. Ainsi, vous pourrez optimiser votre présence Web de manière à générer un maximum d’appels!


L'idée serrai donc de pouvoir scanner la page internet de ce groupe facebook, et des que les mots clef "vend place" apparaît, pouvoir envoyer un message pré-ecrit directement a la personne, voir recevoir une petit notif sur son portable ! Le tous en taches de fond, c'est a dire sans avoir le processus visible sur son écran (pour pouvoir continuer a utiliser son pc en meme temps)
L’automatisation ne rend pas forcément le test logiciel plus rapide, plus fiable ou moins onéreux. Les coûts initiaux liés à la configuration et aux outils d’automatisation pouvant être élevés, l’automatisation des tests n’est profitable que si les coûts à long terme compensent ces dépenses initiales. En outre, les outils et méthodologies d’automatisation ne possèdent pas tous les mêmes caractéristiques, fonctionnalités et capacités, et chaque projet peut répondre à des exigences différentes, ce qui a des répercussions sur les coûts et les bénéfices.
17. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 16 Chaque employé qui a accès à Mantis, possède un compte associé à un profil. C’est pourquoi, chaque fiche est associée à une personne. C’est un système qui facilité le suivi, car une personne qui reporte un bogue sera plus efficace pour le corriger. De plus, il est possible d’être averti par e-mail d’un changement d’état, un ajout de commentaire ou autre caractéristique, sur chaque fiche associée à notre nom (avoir écrit la fiche, écris un commentaire…). Ainsi le schéma de correction des anomalies peut se représenter comme suit : 2) Des concurrents à MantisBT HP Quality Center est sans doute l’un des plus connu, notamment car il permet non seulement de suivre des fiches d’anomalies mais il gère également les campagnes de tests de bout en bout. Outil est capable de communiquer avec ses outils d’automatisation des tests ainsi que ses outils permettant les tests de performance. JIRA est développé par Atlassian SoftWare Systems. C’est une contraction de Gojira (nom japonais de Godzilla). Son langage de programmation est le JAVA. Cet outil est proposé pour des projets open source et des organisations non commerciales. On peut également citer : Redmine, application web libre développée en Ruby On Rails. Mais aussi, Bugzilla développé en Perl et Trac développé en Python. 4 - Source : http://www.conseilorga.com/publications/recettes-tests-et-qualifications
14. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 13 3) QAWizard QAWizard, de la société Seapine Software, ne manque pas d’intérêt malgré une présence encore marginale en France. Peu onéreux, QAWizard est très simple d’utilisation. Le passage d’un mode « tableau » pour les débutants à un mode « code » pour les testeurs aguerris permet d’appréhender progressivement et en douceur la complexité des tests fonctionnels. Le support en France reste un des points faibles du produit. B. Les logiciels de tests sur mobile Comme expliqué dans le paragraphe précédent, il existe une multitude de logiciel afin d’automatiser les tests sur PC. Ces logiciels ne sont pas adaptés pour réaliser des tests sur mobile. En effet, une application mobile est parfois développée dans un langage qui diffère de ceux utilisés pour une application PC. Il y a également des actions qui ne sont pas réalisables sur un PC (le zoom à deux doigts par exemple) et donc non pris en compte par les logiciels de test PC. On retrouve notamment les langages JAVA pour Android, mais aussi Objective C pour IOS, et plus couramment HTML5 / JavaScript qui reste le langage le plus simple à ce jour. Je vais dans cette partie exposer les moyens qui ont été conçu afin de réaliser des tests fonctionnels automatisés pour les mobiles. 1) Des tests spécifiques aux mobiles Il existe certains types de tests qui ne sont présents que pour les téléphone portable / tablettes. Ils sont réalisés par les constructeurs de ceux-ci : Les tests d'interopérabilité (IOT) Ces tests sont réalisés en général dans les labos des opérateurs pour s'assurer que le mobile qu'ils vont proposer à leur client est capable de communiquer correctement avec leur réseau sans perturbation. La variété d'équipements avec des fournisseurs différents permet à l'opérateur de réduire les coûts de son réseau en faisant jouer la concurrence, mais aussi d'éviter d'être dépendant d'un seul fabriquant au risque de se confronter à l'obligation de renouveler complètement son réseau au cas où son principal fournisseur disparaît. Ces équipements remplissent les mêmes normes de fonctionnement d'un constructeur à un autre ; mais la norme ne les oblige pas à intégrer les mêmes protocoles de communication. Ce qui explique le but des tests IOT qui permet de s'assurer que le mobile est capable de communiquer avec tous les types d'équipements du réseau de l'opérateur. Les tests protocolaires ou procédures (couche 3 du réseau mobile) Ces tests sont réalisés par les fabricants de téléphonie mobile. Le but est de s'assurer que le mobile implémente correctement les procédures ou protocoles de niveau 3 (couche réseau), comme par exemple les procédures de mise à jour de localisation, l'attachement sur une cellule convenable, les appels entrants et sortants, etc....

When digital computers became available, being general-purpose programmable devices, they were soon applied to control sequential and combinatorial logic in industrial processes. However these early computers required specialist programmers and stringent operating environmental control for temperature, cleanliness, and power quality. To meet these challenges this the PLC was developed with several key attributes. It would tolerate the shop-floor environment, it would support discrete (bit-form) input and output in an easily extensible manner, it would not require years of training to use, and it would permit its operation to be monitored. Since many industrial processes have timescales easily addressed by millisecond response times, modern (fast, small, reliable) electronics greatly facilitate building reliable controllers, and performance could be traded off for reliability.[89]
Dans le chapitre « Assemblage des fragments  »  : […] de la bio-informatique est l'aide à la « mise en forme » des génomes de grande taille. En effet, grâce aux apports de la robotique, le biologiste peut désormais séquencer des génomes complets. Toutefois, la technologie des robots ne permet pas de traiter plus de 700 nucléotides sur un seul fragment d'ADN à la fois : le génome est donc découpé, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-bio-informatique/#i_2513
×