Dans le chapitre « Le machinisme au xxe siècle »  : […] Depuis la Première Guerre mondiale, et surtout depuis la Seconde, le machinisme est passé de la mécanique classique à l'automatisation, c'est-à-dire à la création de machines où il n'y a plus aucune intervention humaine, surveillance et réparations exceptées. Cela a été rendu possible par une utilisation généralisée de l'électronique, par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machinisme/#i_2513
Dans le chapitre « Une omniprésence des nouvelles technologies »  : […] GPS et systèmes de géo- localisation....) on distingue dans le domaine du management de la force de vente deux principaux dispositifs : celui de l'automatisation de la force de vente (A.F.V. ou Sales Force Automation) et celui de la gestion de relation client [(G.R.C. ou Customer Relationship Management (C.R.M.)], ces deux systèmes étant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/force-de-vente-gestion/#i_2513

Lors d’un précédent article sur le blog, l’outil libre Selenium était présenté. Selenium utilise une autre approche en faisant référence aux objets d’une page Web directement dans le script de tests (par l’intermédiaire des propriétés et attributs des balises HTML). Il n’existe pas dans Selenium d’outil donnant accès à la liste des objets présents ni permettant leur paramétrage, c’est à dire de véritable référentiel d’objets exploitable.
Dans le chapitre « Genèse des recherches en indexation automatique »  : […] Plusieurs facteurs ont incité les chercheurs en informatique documentaire à tenter de concurrencer l'indexation humaine. D'abord, les contraintes et les insuffisances inhérentes à celle-ci : elle est coûteuse (il faut entre un quart d'heure et une heure pour indexer un document) ; elle est tributaire de la subjectivité de l'indexeur (deux analystes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indexation/#i_2513
Par défaut, les navigateurs et leurs drivers doivent être disponibles sur la même machine que le serveur WebDriver (on verra plus tard dans cet article qu'il est possible de faire autrement). Mais grâce à l'architecture client-serveur, les machines peuvent être distantes (Remote WebDriver). Ce qui vous permet par exemple de continuer à manipuler votre serveur de développement pendant que des serveurs distants exécutent vos tests. Vous n'avez pas de blocage de votre interface graphique.
L’automatisation ne rend pas forcément le test logiciel plus rapide, plus fiable ou moins onéreux. Les coûts initiaux liés à la configuration et aux outils d’automatisation pouvant être élevés, l’automatisation des tests n’est profitable que si les coûts à long terme compensent ces dépenses initiales. En outre, les outils et méthodologies d’automatisation ne possèdent pas tous les mêmes caractéristiques, fonctionnalités et capacités, et chaque projet peut répondre à des exigences différentes, ce qui a des répercussions sur les coûts et les bénéfices.

Ainsi, l'automatisation peut s'appliquer à des processus qui ne mettent en œuvre aucune énergie physique appréciable : détection ; contrôle et mesures ; calculs en temps réel, c'est-à-dire à mesure que le processus se déroule, en vue d'en assurer la conduite ; gestion en temps réel d'un processus en vue d'en contrôler strictement l'économie ; diagnostic ; reconnaissance des formes, c'est-à-dire identification à partir de multiples critères. L'automatisation peut atteindre divers degrés de complexité dont la classification a été établie.


Par rapport aux tests automatisés traditionnels, qui se contentent en général d'interagir avec le SUT en utilisant un automate de test (exécution de clic/contrôles sur une IHM, appel d'un webservice...), Squash TA propose une approche plus robuste, en complétant cette interaction avec le SUT avec des phases de tests complémentaires : les phases de setup et de teardown.
Les tests de qualité représentent une étape nécessaire et indispensable pour garantir la livraison d’une application moderne et robuste ayant le minimum possible de défauts : La satisfaction des utilisateurs et l’augmentation de la productivité des développeurs seront garantis. Par ailleurs, afin de préserver leur productivité, il est indispensable aux équipes organisées en mode agile d’adopter l’automatisation des tâches répétitives et particulièrement les tests fonctionnels étant donné qu’ils représentent généralement la tâche la plus lourde en terme de temps. L’automatisation vient donc en faveur de l’agilité grâce à la rapidité d’exécution, la flexibilité face aux modifications du code.
Currently, the relative anxiety about automation reflected in opinion polls seems to correlate closely with the strength of organized labor in that region or nation. For example, while a recent study by the Pew Research Center indicated that 72% of Americans are worried about increasing automation in the workplace, 80% of Swedes see automation and artificial intelligence as a good thing, due to the country’s still-powerful unions and a more robust national safety net.[47]
Control of an automated teller machine (ATM) is an example of an interactive process in which a computer will perform a logic derived response to a user selection based on information retrieved from a networked database. The ATM process has similarities with other online transaction processes. The different logical responses are called scenarios. Such processes are typically designed with the aid of use cases and flowcharts, which guide the writing of the software code.The earliest feedback control mechanism was the water clock invented by Greek engineer Ctesibius (285–222 BC)

The logic performed by telephone switching relays was the inspiration for the digital computer. The first commercially successful glass bottle blowing machine was an automatic model introduced in 1905.[37] The machine, operated by a two-man crew working 12-hour shifts, could produce 17,280 bottles in 24 hours, compared to 2,880 bottles made by a crew of six men and boys working in a shop for a day. The cost of making bottles by machine was 10 to 12 cents per gross compared to $1.80 per gross by the manual glassblowers and helpers.
Automation of homes and home appliances is also thought to impact the environment, but the benefits of these features are also questioned. A study of energy consumption of automated homes in Finland showed that smart homes could reduce energy consumption by monitoring levels of consumption in different areas of the home and adjusting consumption to reduce energy leaks (such as automatically reducing consumption during the nighttime when activity is low). This study, along with others, indicated that the smart home’s ability to monitor and adjust consumption levels would reduce unnecessary energy usage. However, new research suggests that smart homes might not be as efficient as non-automated homes. A more recent study has indicated that, while monitoring and adjusting consumption levels does decrease unnecessary energy use, this process requires monitoring systems that also consume a significant amount of energy. This study suggested that the energy required to run these systems is so much so that it negates any benefits of the systems themselves, resulting in little to no ecological benefit.[54]
Dans le chapitre « Automatisation »  : […] utilisés pour les bouées, qui par définition doivent fonctionner sans surveillance. L'automatisation à grande échelle, qui réduit considérablement les coûts de fonctionnement, vit le jour après l'apparition des équipements et des technologies électriques et la disparition des signaux de brume à air comprimé. On conçoit désormais des feux non […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phares/#i_2513
De nos jours, à des fins utilitaires ou de tests, il semble important de pouvoir automatiser son navigateur Web afin de réaliser un ensemble de tâches spécifiques. En soit, il existe de nombreux utilitaires permettant cela (tels que iMacro ou encore SuperMacro) mais l'un des moyens les plus efficaces reste sans doûte la méthode Python, qui est un langage léger et s'exécutant rapidement, auquel viennent se greffer deux bibliothèques spécialisées et multiplateformes : Selenium (pour réaliser l'automatisation des tâches sur un navigateur Web) et PhantomJS qui va permettre de lancer un navigateur en tâche d'arrière plan, sans quitter la ligne de commande (sans ouvrir de navigateur, donc) ce que l'on appelle un WebKit headless.
Worldline [Euronext : WLN] est le leader européen et un acteur mondial de référence dans le secteur des paiements et des services transactionnels. Worldline met en place des services nouvelle génération, permettant à ses clients d’offrir au consommateur final des solutions innovantes et fluides. Acteur clef du B2B2C dans 29 pays et riche de plus de 45 ans d’expérience, Worldline sert et contribue au succès de toutes les entreprises et administrations, dans un marché en perpétuelle évolution. Worldline propose un Business Model unique et flexible, construit autour d’un portefeuille d’offres évolutif et global permettant une prise en charge end-to-end. Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : Merchant Services, Mobility & e-Transactional Services, Financial Services. Worldline emploie plus de 9 400 collaborateurs dans le monde entier et génère un chiffre d’affaires estimé à environ 1,5 milliard d’euros sur une base annuelle. Worldline est une entreprise du Groupe Atos. Dans le cadre de notre croissance, nous offrons des opportunités de stage, apprentissage et CDI. Vous souhaitez intervenir sur des projets d’envergure et innovants dont vous serez potentiellement l’utilisateur final. Les nouvelles technologies vous passionnent, vous êtes curieux et souhaitez contribuer à l’amélioration continue de projets en équipe. Développeurs Java, Scrum Master, Ingénieur Devops …Participer à l’aventure Worldline ! Rejoignez nous. Les 9 400 hommes et femmes de Worldline sont tous différents, mais partagent les mêmes valeurs, comme le montre notre attitude. Nous sommes curieux et humbles ; nous apprenons chaque jour et nous nous efforçons de simplifier les choses et d’entretenir la motivation de chacun. Dans ce secteur à évolution rapide, nous savons nous adapter et nous remettre en question. Nous pensons en termes de qualité et d’efficacité, et faisons preuve d’esprit d’entreprise et d’un sens du service certain. Mais, par-dessus tout, nous ne tournons jamais le dos aux difficultés. Ainsi, l’association de ces valeurs nous garantit de travailler au sein d’une équipe dynamique et innovante, dans laquelle chaque membre peut se développer et progresser.

UiPath Web Automation uses a built-in recorder that can read and enact web-based activities. It identifies web elements by their attributes and accurately manipulates them while keeping up with website changes. It works with any website, no matter how complex, and can be remotely deployed on various machines in the network. The graphical workflow editor is intuitive and requires no coding skills. Any of your employees can do it. By automating web-based workflows with UiPath, you save time and money. More importantly, you ensure that accuracy requirements are always met.


The governor received relatively little scientific attention until James Clerk Maxwell published a paper that established the beginning of a theoretical basis for understanding control theory. Development of the electronic amplifier during the 1920s, which was important for long distance telephony, required a higher signal to noise ratio, which was solved by negative feedback noise cancellation. This and other telephony applications contributed to control theory. In the 1940s and 1950s, German mathematician Irmgard Flugge-Lotz developed the theory of discontinuous automatic controls, which found military applications during the Second World War to fire control systems and aircraft navigation systems.[7]
The logic performed by telephone switching relays was the inspiration for the digital computer. The first commercially successful glass bottle blowing machine was an automatic model introduced in 1905.[37] The machine, operated by a two-man crew working 12-hour shifts, could produce 17,280 bottles in 24 hours, compared to 2,880 bottles made by a crew of six men and boys working in a shop for a day. The cost of making bottles by machine was 10 to 12 cents per gross compared to $1.80 per gross by the manual glassblowers and helpers.
Dans le cadre de leur stratégie d’opérations agiles, les entreprises déploient des packages lorsqu’ils sont prêts, souvent plusieurs fois par semaine. L’étape de test est par conséquent extrêmement importante afin de garantir la livraison d’un code fiable et de qualité. Toutefois, le test manuel requiert inévitablement de nombreuses ressources, peut retarder le processus de livraison, et n’identifie pas toujours les erreurs au niveau du code. Les outils d’automatisation de test gèrent les tests fonctionnels et de non-régression pour tout type de logiciel applicatif, et sont devenus incontournables dans le domaine de l’automatisation, ces dix dernières années. Parmi les solutions disponibles, on trouve : HP Quality Center, CA Blazemeter, Microsoft Test Manager, IBM Rational Test Workbench, et TestPlant.
×