16. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 15 C. Les logiciels de suivi d’anomalie Lorsqu’un bogue est découvert sur l’application testée, une fiche d’anomalie doit être écrite afin que l’équipe de développement puisse corriger le problème. Ce rapport n’est généralement pas fait « à la main » sans une norme spécifique. Il existe des logiciels de suivi d’anomalie, qui ont tous le même principe de base : écrire une fiche de bogue. C’est pourquoi je fonderai mes explications sur le logiciel Mantis, utilisé dans mon service, et citerai d’autres logiciels. 1) Un logiciel open source : MantisBT. Mantis Bug Tracker est basé sur une interface Web et facile à prendre en main pour un novice. Il est écrit en PHP et nécessite une base de données (exemple : MySQL, SQL Server) supportées par un serveur web (par exemple : Apache). Cet outil est open source et personnalisable : c’est pourquoi il est largement utilisé dans le monde professionnel. C’est un outil très adapté pour la déclaration d’anomalies et leur suivi : lorsqu’un bogue est découvert, une fiche est créée dans l’outil. Cette fiche regroupe les informations essentielles pour que l’équipe de développement puisse traiter la fiche au mieux. On retrouve dans cette fiche les informations suivantes :  Projet associé (paramétrable par l’administrateur)  Lot associé / Version du produit (paramétrables)  Sévérité et Priorité : ces critères sont les plus importants car ils permettent de traiter les bogues bloquants et urgents dès leur soumission.  Résumé de la fiche : généralement soumis à une normalisation pour une meilleure organisation des équipes.  Description du problème : c’est ici que l’on indique la description du bogue rencontré ainsi que des étapes à réaliser pour reproduire le problème.  Fichier joints : des captures d’écrans sont appréciées car elles permettent de montrer le bogue rencontré sur son propre écran.  Commentaires : il est possible pour un utilisateur d’ajouter un ou plusieurs commentaires à la fiche. Il existe bien évidemment, d’autres champs qui sont paramétrables par l’administrateur, en fonction de la demande et des besoins. Lorsque qu’une fiche est envoyée à l’équipe de développement, celle-ci se charge alors de reproduire et corriger l’anomalie. Ainsi, une fiche possède un état qui indique sa situation : ouverte, résolue, fermée… ces états sont également paramétrables. Cela permet, sur l’écran de synthèse, d’avoir une vue globale sur les anomalies traitées ou non. Il est possible de trier par domaine, priorité, sévérité… et autres filtres.
Fondative s’intéresse en particulier à automatiser les tests pour ses applications Symfony. Ce framework présente déjà 2 classes natives permettant l’automatisation : il s’agit de sfBrowser et sfTestFunctional. Les fonctions basiques de ces classes ne répondent pas directement aux exigences des tests d’acceptation. Exemple : pour un scénario de renseignement des champs d’un formulaire, il n’existe pas de méthode toute prête permettant l’exécution de ce test ; le développeur est amené à écrire la fonction correspondante. Par contre avec Codeception, il existe une fonction « fillField » où il suffit de passer les noms des champs et les valeurs en paramètres pour que le test soit exécuté. Cette limite fait de Codeception la solution la plus adéquate à l’automatisation d’une application Symfony, il fournit des classes couvrant mieux les besoins des deux niveaux de test (fonctionnels et acceptation).
Hormis sur des projets statiques, la nécessité de tests fonctionnels automatisés augmente exponentiellement avec la complexité du projet. Les tests automatisés ne font pas perdre de temps, au contraire ils en font gagner, car une fois écrits, les tests peuvent être rejoués à volonté sans prendre du temps supplémentaire aux testeurs, cela dépend de la solution mise en place (voir ci-dessous). Le rôle du testeur, en plus de l’écriture des tests, devient alors plus de comprendre d’où vient le bug / la régression rencontré(e) et de les retranscrire aux développeurs, plutôt que de les chercher. Le testeur doit alors avoir une meilleure compréhension du fonctionnel et de la technique de l’application afin d’accomplir sa mission.
6. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 5 L’inconvénient majeur de cette méthode est que le résultat est dépendant du travail effectué en amont. C’est-à-dire la validation et la vérification des documents de chaque phase précédente. Cela peut entrainer des détections d’erreurs jusqu’à la fin du développement. La méthode Agile Cette méthode est de plus en plus répandue de nos jours car elle possède des avantages non négligeables. Elle s’organise de la manière suivante : c’est une réalisation itérative qui permet d’éviter l’effet tunnel. Le produit est adapté au besoin du client plus rapidement. Le code est mis à jour à chaque itération. 2 - Source : http://www.ntiercustomsolutions.com/training-courses/agile-software-development/ Deux pratiques essentielles constituent cette méthode : - La réalisation des tests dits exploratoires, consistant à tester les nouvelles fonctionnalités mis en place lors de la dernière livraison - L’exécution des tests couvrant systématiquement les fonctionnalités définies et garantissant en permanence le contrôle de conformité aux besoins métiers. Cette façon de travailler permet de répartir de manière plus efficace la charge de travail. Le cycle en V possède une phase de test en « dent de scie » tandis que la méthode Agile axée sur le principe de l’itération, permet d’avoir une charge constante donc optimale.
La recette (ou test d'acceptation) est une phase de développement des projets, visant à assurer formellement que le produit est conforme aux spécifications. Il ne s’agit plus de tester une fonctionnalité précise comme c’est le cas avec les tests fonctionnels, mais bien de tester l’application dans sa globalité. Pour cela, des scenarii de tests sont la plupart du temps utilisés afin de refléter une utilisation réelle de l’application. Ces tests peuvent être réalisés par le chef de projet fonctionnel ou par le client.
Vous avez la possibilité via un système de pré-requis ("required/desired capabilities") de tester des navigateurs sur différentes plateformes de différentes versions (FF sur Linux version 32, FF sur Windows version 30, etc). Selon les drivers utilisés, vous pouvez également spécifier divers paramètres comme un profil utilisateur (voir même le créer), ajouter un proxy, ajouter des extensions, etc.
Par la suite, vous serez plus à même de faire le bon choix. N’oubliez pas que ce ne sont pas vos méthodes qui devraient s’adapter à l’outil mais bien l’inverse, sauf si vous en êtes à vos premiers pas. Prenez le temps de questionner sur les mécanismes de licences, les modules dont vous avez réellement besoin et ceux qui pourraient s’ajouter par la suite.
Il s'agit de tester un module indépendamment du reste du programme afin de s'assurer qu'il répond aux spécifications fonctionnelles et qu'il fonctionne correctement en toutes circonstances. Cette vérification est essentielle, en particulier dans les applications critiques. Elle s'accompagne la plupart du temps d'une vérification de la globalité du code, qui consiste à s'assurer de la conformité de l'ensemble ou d’une fraction déterminée des instructions présentes dans le code à tester. L'ensemble des tests unitaires doit être rejoué après une modification du code afin de vérifier qu'il n'y a pas de régressions (l'apparition de nouveaux dysfonctionnements).
Une autre fonctionnalité phare de Selenium et l’automatisation de tests fonctionnels grâce à Selenium Webdriver, anciennement Selenium Remote Control. En effet, cet outil est un serveur java qu’il est possible d’installer en local ou sur un serveur d’intégration, va permettre de démarrer virtuellement un navigateur et d'interpréter des scripts en langage Selenese (langage de programmation Selenium) afin d’interagir avec le navigateur. Par ailleurs, il est possible de le paramétrer finement de façon à lancer les tests sur plusieurs navigateurs à la fois. PHPUnit et Codeception proposent un plugin permettant d’interfacer Selenium Webdriver dans leur interface. De cette façon, la gestion des tests s’effectue au même emplacement. Néanmoins, l’utilisation de Selenium Webdriver nécessite l’installation de dépendances dédiés au java, la configuration ainsi que la prise en main est plutôt longue et difficile. Dans ce contexte là, il faut s'assurer que mettre en place une telle solution puisse être amortie.
Information technology, together with industrial machinery and processes, can assist in the design, implementation, and monitoring of control systems. One example of an industrial control system is a programmable logic controller (PLC). PLCs are specialized hardened computers which are frequently used to synchronize the flow of inputs from (physical) sensors and events with the flow of outputs to actuators and events.[56]
This VBA statement says: Find the search box element on the webpage by its ID, which is search_form_input_homepage, and make its text value what we have in cell A2, plus the string " in ", plus what we have in cell C1. The underscore (_) just lets us put longer pieces of code on multiple lines for better readability. How did I know what the search input box’s ID was, or that it even had an ID? Firebug of course! If you don’t have Firefox get it, and then install the Firebug add-on. Then right-click the search box, click Inspect Element with Firebug, and behold…
Le test continu, grâce à l’automatisation, s’intègre dans le processus  de développement et de distribution des logiciels afin d’obtenir le plus rapidement possible des retours sur les risques associés à chaque nouvelle version. L’implémentation de tests automatisés  permet de faire face à la complexité et au rythme accrus de développement et de livraison d’applications.
16. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 15 C. Les logiciels de suivi d’anomalie Lorsqu’un bogue est découvert sur l’application testée, une fiche d’anomalie doit être écrite afin que l’équipe de développement puisse corriger le problème. Ce rapport n’est généralement pas fait « à la main » sans une norme spécifique. Il existe des logiciels de suivi d’anomalie, qui ont tous le même principe de base : écrire une fiche de bogue. C’est pourquoi je fonderai mes explications sur le logiciel Mantis, utilisé dans mon service, et citerai d’autres logiciels. 1) Un logiciel open source : MantisBT. Mantis Bug Tracker est basé sur une interface Web et facile à prendre en main pour un novice. Il est écrit en PHP et nécessite une base de données (exemple : MySQL, SQL Server) supportées par un serveur web (par exemple : Apache). Cet outil est open source et personnalisable : c’est pourquoi il est largement utilisé dans le monde professionnel. C’est un outil très adapté pour la déclaration d’anomalies et leur suivi : lorsqu’un bogue est découvert, une fiche est créée dans l’outil. Cette fiche regroupe les informations essentielles pour que l’équipe de développement puisse traiter la fiche au mieux. On retrouve dans cette fiche les informations suivantes :  Projet associé (paramétrable par l’administrateur)  Lot associé / Version du produit (paramétrables)  Sévérité et Priorité : ces critères sont les plus importants car ils permettent de traiter les bogues bloquants et urgents dès leur soumission.  Résumé de la fiche : généralement soumis à une normalisation pour une meilleure organisation des équipes.  Description du problème : c’est ici que l’on indique la description du bogue rencontré ainsi que des étapes à réaliser pour reproduire le problème.  Fichier joints : des captures d’écrans sont appréciées car elles permettent de montrer le bogue rencontré sur son propre écran.  Commentaires : il est possible pour un utilisateur d’ajouter un ou plusieurs commentaires à la fiche. Il existe bien évidemment, d’autres champs qui sont paramétrables par l’administrateur, en fonction de la demande et des besoins. Lorsque qu’une fiche est envoyée à l’équipe de développement, celle-ci se charge alors de reproduire et corriger l’anomalie. Ainsi, une fiche possède un état qui indique sa situation : ouverte, résolue, fermée… ces états sont également paramétrables. Cela permet, sur l’écran de synthèse, d’avoir une vue globale sur les anomalies traitées ou non. Il est possible de trier par domaine, priorité, sévérité… et autres filtres.
Dans le chapitre « Cartographie moderne »  : […] Enfin, l'introduction de la cartographie automatique est l'événement le plus remarquable et le plus lourd de conséquences qui se soit produit dans le développement de la cartographie au cours des dernières décennies. La conception comme la réalisation des cartes en ont été bouleversées. Opérationnelle depuis 1960 environ, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartographie/#i_2513
Automation is already contributing significantly to unemployment, particularly in nations where the government does not proactively seek to diminish its impact. In the United States, 47% of all current jobs have the potential to be fully automated by 2033, according to the research of experts Carl Benedikt Frey and Michael Osborne. Furthermore, wages and educational attainment appear to be strongly negatively correlated with an occupation’s risk of being automated.[48] Prospects are particularly bleak for occupations that do not presently require a university degree, such as truck driving.[49] Even in high-tech corridors like Silicon Valley, concern is spreading about a future in which a sizable percentage of adults have little chance of sustaining gainful employment.[50] As the example of Sweden suggests, however, the transition to a more automated future need not inspire panic, if there is sufficient political will to promote the retraining of workers whose positions are being rendered obsolete.
2. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 1 Table des matières Introduction............................................................................................................................................. 3 I. La phase de recette dans un projet................................................................................................. 4 A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? ......................................................................... 4 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. ..................................... 4 2) Pourquoi réaliser des tests ? ................................................................................................... 7 3) A quel moment réaliser ces tests ? ......................................................................................... 7 B. La préparation de recette et les plannings.................................................................................. 8 1) Planning et plan de tests ......................................................................................................... 8 2) Jeux de données et base de données...................................................................................... 9 3) Le cahier de recette................................................................................................................. 9 C. L’exécution de recette et les suivis d’avancement. .................................................................. 10 II. Les outils de recettage................................................................................................................... 12 A. Les logiciels de tests sur PC ....................................................................................................... 12 1) Sélénium................................................................................................................................ 12 2) Quicktest Professional........................................................................................................... 12 3) QAWizard .............................................................................................................................. 13 B. Les logiciels de tests sur mobile ................................................................................................ 13 1) Des tests spécifiques aux mobiles......................................................................................... 13 2) Les outils à disposition : payants........................................................................................... 14 3) Les outils à disposition : gratuits ........................................................................................... 14 C. Les logiciels de suivi d’anomalie................................................................................................ 15 1) Un logiciel open source : MantisBT....................................................................................... 15 2) Des concurrents à MantisBT.................................................................................................. 16 III. Peut-on envisager une totale automatisation des tests ?......................................................... 17 A. Les avantages de l’automatisation............................................................................................ 17 B. Les inconvénients...................................................................................................................... 18 C. La reconnaissance des formes : les CAPTCHA........................................................................... 19 Conclusion ............................................................................................................................................. 21 Annexes................................................................................................................................................. 24
Êtes-vous peut-être l'une de ces personnes qui passent trop de temps sur le travail de routine, ou peut-être que vous avez beaucoup d'idées en tête, mais que vous n'avez tout simplement pas le temps de les réaliser toutes ? Vous êtes peut-être l'un de ceux qui sont trop occupés pour étudier la programmation, mais qui souhaitent tout systématiser. Oui ? Eh bien, vous n'avez pas vraiment besoin de dépenser votre argent durement gagné pour des programmeurs et des pigistes. Avec ZennoPoster, c'est absolument possible ! Mais comment ?
Installer un tel outil s’il n’est pas utilisé adéquatement n’offre pas le meilleur retour sur votre investissement. Non seulement nous offrons le service, mais nous vous aidons à le configurer adéquatement sur votre site, dans Google Analytics et sur Adwords. Ainsi, vous pourrez optimiser votre présence Web de manière à générer un maximum d’appels!

WebDriver est basé sur un modèle client-serveur. Un client de test envoie des "commandes" via des requêtes HTTP à un serveur WebDriver après initialisation d'une session. Ce dernier distribue les commandes auprès des drivers des navigateurs concernés. Ces drivers exécutent les commandes sur les navigateurs en question via des mécanismes d'automatisation interne, de l'OS ou du JS. C'est en réalité plus compliqué que cela, car ces drivers peuvent eux-même être des serveurs WebDriver (Internet Explorer), communiquer via des web sockets (Safari), etc. Le driver n'est pas nécessairement un binaire, les drivers de Firefox et de Safari sont des extensions du navigateur par exemple.


PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
Le logiciel d'Adobe est mondialement reconnu par les designers de tous âges, mais pas plus que Photoshop. Les panneaux d'édition de PhotoShop sont tout le shebang avec tout ce dont vous avez besoin pour construire des designs personnalisés.Et maintenant, il y a un éditeur d'application web gratuit, appelé LayerStyles, qui imite l'éditeur de calques Photoshop directement dans votre navigateur. Il v
PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
×