20. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 19 C. La reconnaissance des formes : les CAPTCHA Automatiser les tests fonctionnels « classiques », c’est une fonctionnalité assez simple et très rentable pour l’entreprise ; Cependant nous avons discuté des tests basiques ayant une interface, un champ de données, et des résultats attendus. Qu’en est-il de la reconnaissance des formes à ce jour ? De plus en plus, nous utilisons la reconnaissance vocale, faciale ou encore manuscrite. Un outil de test peut-il effectuer automatiquement les tests de reconnaissance de ces formes ? Est-il à même de déterminer si un test est valable ou non ? Définition D’après Wikipédia : “Le terme CAPTCHA est une marque commerciale de l'université Carnegie-Mellon désignant une famille de tests de Turing permettant de différencier de manière automatisée un utilisateur humain d'un ordinateur. L'acronyme « CAPTCHA » est basé sur le mot capture, et vient de l'anglais completely automated public Turing test to tell computers and humans apart.” Voici des exemples de captcha : Il existe plusieurs techniques pour fabriquer un captcha. La première étant d’ajouter un dégradé de couleur en fond et en modifiant la forme des lettres. La deuxième, plus récente, n’utilisent pas de fond de couleur différente, c’est une ligne brisée qui est ajoutée par-dessus les lettres. Enfin, il est également possible d’imbriquer les lettres les unes dans les autres. Ces techniques basées sur les déformations de lettres sont à ce jour de moins en moins efficaces. Les robots de reconnaissance de caractères sont de plus en plus puissants et arrivent à 98% à déchiffrer les captcha sous cette forme.
Quels points communs relient les techniques ainsi mises en œuvre ? Il est inutile d'insister sur l'existence d'un double langage : celui des techniciens, inaccessible au grand public, et le langage, accessible, mais déformé, de ceux qui veulent créer le sensationnel, par exemple en employant, pour des motifs commerciaux, le terme automatisation ou un terme de la même famille dans la publicité.
La bonne application du paramétrage peut être vérifiée avec l’explorateur d’objet de TestPartner. Cette fenêtre donne, pour une application donnée, l’organisation des différents composants la constituant. On découvre dans l’arbre, les deux objets dont les propriétés de reconnaissance ont été adaptées. Encadré en bleu, le bouton « Description » est ainsi reconnu en tant que tel et est différencié du bouton « Retour », encadré en vert :
Une fois ces étapes réalisées, vous disposerez de la configuration de base afin de pouvoir commencer à travailler sur vos scripts. Voici ci-dessous où PhantomJS doit être localisé si vous travaillez sous Windows, ce screenshot vous montre également à quoi doit ressembler votre environnement de travail. On voit le dossier "selenium" installé donc tout est prêt.
×