Les boutons « Play » exécuteront votre bot, à partir de l’action que vous avez sélectionnée. Le premier bouton de lecture lance uniquement l’action sélectionnée. Le second bouton de lecture fonctionnera jusqu’ à ce que le bot finisse avec succès, rencontre une erreur ou atteigne un point de rupture. Les points de rupture sont la façon dont vous définissez où arrêter le robot pendant le test. Pour assigner un point d’arrêt, il suffit de cliquer avec le bouton droit sur une action.
26. L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline Annexe 1 : Exemple de plan de test sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Cette image représente un plan de test se déroulant sur 8 semaines. On peut y observé les dates pour chaque période, le nombre de jours alloué à la période indiquée, le thème à recetter, le ou les acteurs (les testeurs), le nombre de cas à tester par thème et le nombre total. Ce plan permet à chaque ressources de savoir ce qu’elle a à faire et en combien de temps. Tous les acteurs de la recette sont ainsi informés de la situation.
Chaque action a un bouton vert et rouge que vous pouvez utiliser pour la connecter à d’autres actions. Le bouton vert représente le chemin à suivre si l’action est réussie et le bouton rouge représente le chemin à suivre si l’action échoue. Rendre votre robot Zennoposter à l’épreuve des pannes est possible lorsque vous utilisez pleinement cette fonctionnalité.
Zennoposter élimine la répétition fastidieuse de vérifier les mêmes sites tous les jours, de mémoriser les mots de passe et de remplir les formulaires Web. Grâce aux templates que vous élaborez, il peut remplir automatiquement les formulaires Web qui s’étendent sur plusieurs pages. Toutes les informations sont stockées dans des fichiers textes lisibles par l’humain et peuvent être édités facilement.

Lors d’un précédent article sur le blog, l’outil libre Selenium était présenté. Selenium utilise une autre approche en faisant référence aux objets d’une page Web directement dans le script de tests (par l’intermédiaire des propriétés et attributs des balises HTML). Il n’existe pas dans Selenium d’outil donnant accès à la liste des objets présents ni permettant leur paramétrage, c’est à dire de véritable référentiel d’objets exploitable.
5. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 4 I. La phase de recette dans un projet Dans cette première partie, nous allons tout d’abord comprendre la notion de projet et ce qu’elle représente. Au sein de celui-ci, il est nécessaire de réaliser des tests mais pas à n’importe quel moment. C’est pourquoi, après avoir détaillé le système de projet et l’importance des tests, je développerai l’étape de préparation de recette et des plannings. Enfin, je détaillerai l’étape suivante qui est l’exécution de recette et les suivis d’avancements réalisés pendant cette phase. A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. Il existe plusieurs méthodes de gestion de projet et chacune sans exception possède une phase de tests. Elles ont bien évidemment des avantages et des inconvénients. Ayant pour expérience de travail la méthode linéaire, je développerai la suite de mon mémoire en me basant sur cette méthode. La méthode linéaire (ou « cycle en V ») : Cette méthode est classique en gestion de projet : c’est une succession de phases permettant d’aboutir au résultat final. Chaque phase ne chevauche pas sur la précédente ou la suivante : 1 – Source : http://www.ice-tech.fr/fr/p/domaines-interventions Cette méthode est assez rigoureuse est nécessite une organisation précise. Ses avantages sont : - Normalisation des étapes de développement - Rédaction de spécification pour les développements mais aussi pour les tests - Les tests sont effectués dans un environnement stable
It was a preoccupation of the Greeks and Arabs (in the period between about 300 BC and about 1200 AD) to keep accurate track of time. In Ptolemaic Egypt, about 270 BC, Ctesibius described a float regulator for a water clock, a device not unlike the ball and cock in a modern flush toilet. This was the earliest feedback controlled mechanism.[11] The appearance of the mechanical clock in the 14th century made the water clock and its feedback control system obsolete.
Vous avez vu que nous avons localisé deux éléments avec des identifiants qui sont appelés Xpath et Css Path. Qu'est-ce que c'est ? Ce sont tout simplement des chaines de caractères qui permettent d'identifier un élément dans la page web. Pour les trouver il suffit d'aller dans Google chrome, de faire un clic droit sur l'élément que nous voulons localiser et faire inspecter l'élément. Ensuite, rendez-vous dans la console, sur la ligne correspondante à l'élément (normalement il devrait être en surbrillance bleue sur Google Chrome) et faites un clic droit et choisissez entre Copier Xpath ou Copier CSS Path. Une fois que c'est fait il suffit de coller la chaine de caractère dans la fonction correspondante. Vous l'aurez compris, find_element_by_xpath('XPATH') c'est pour le Xpath, et find_element_by_css_selector('CSS Path') C'est pour le CSS path.
As demands for safety and mobility have grown and technological possibilities have multiplied, interest in automation has grown. Seeking to accelerate the development and introduction of fully automated vehicles and highways, the United States Congress authorized more than $650 million over six years for intelligent transport systems (ITS) and demonstration projects in the 1991 Intermodal Surface Transportation Efficiency Act (ISTEA). Congress legislated in ISTEA that "the Secretary of Transportation shall develop an automated highway and vehicle prototype from which future fully automated intelligent vehicle-highway systems can be developed. Such development shall include research in human factors to ensure the success of the man-machine relationship. The goal of this program is to have the first fully automated highway roadway or an automated test track in operation by 1997. This system shall accommodate installation of equipment in new and existing motor vehicles." [ISTEA 1991, part B, Section 6054(b)].

En indiquant votre adresse e-mail, vous consentez à recevoir, par mail notre newsletter ainsi que des informations sur nos services. Vos données sont destinées à Clever Age. Ces données ne feront pas l'objet d'un autre traitement que celui mentionné. Conformément à la règlementation applicable, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux informations vous concernant. Pour plus d’informations sur le traitement de vos données, cliquez ici
Les tests fonctionnels sont un excellent processus de test exhaustif qui parcoure toutes les couches d’une application. Toutefois, pour s’assurer de l’absence des anomalies, il est nécessaire de réitérer la totalité des tests suite à chaque évolution de l’application. L’exécution manuelle des tests fonctionnels d’une application en perpétuelle évolution, est longue et assujettie aux erreurs humaines. En outre, ce processus coûteux, bien qu’il soit nécessaire pour assurer la qualité de l’applicatif, il pousse souvent les organisations à s’en passer, l’exécuter partiellement ou – dans les meilleurs des cas – fixer un cycle de release assez long laissant le temps nécessaire aux tests et validation. Cette dernière alternative assure la qualité de l’application mais diminue considérablement sa compétitivité : Un bon compromis serait d’investir dans l’automatisation des tests fonctionnels. Dans ce qui suit nous étudierons les types d’outils d’automatisation disponibles et justifierons le choix porté sur l’un d’eux.

Le débat autour du retour sur investissement (ROI) concernant l’utilisation de plusieurs niveaux de test ne date pas d’hier. Plusieurs études ont été menés sur le sujet, notamment une publiée en 2009 par Microsoft. Cette étude porte sur la comparaison des bogues obtenus entre la V1 et la V2 d’un projet réalisé en C#, qui a duré deux années en mobilisant 32 développeurs et 15 testeurs. La V1 a été réalisée avec des tests manuels et la V2 introduisait des tests unitaires automatisés (sans TDD). Les tests étaient écrits après les développements tous les 2-3 jours.
Des méthodes peuvent s'appliquer à ces sélecteurs, notamment send_keys (pour écrire du texte sur la balise sélectionnée, bien évidemment si ce n'est pas une balise type input ou contenteditable, cela n'écrira rien), ou encore click (pour cliquer sur la balise). Pour naviguer sur une page, la méthode .get(URL) suffira. Toutes ces méthodes et ces sélecteurs s'appliqueront au driver (donc à notre navigateur PhantomJS qui tourne en tâche de fond)
Computers can perform both sequential control and feedback control, and typically a single computer will do both in an industrial application. Programmable logic controllers (PLCs) are a type of special purpose microprocessor that replaced many hardware components such as timers and drum sequencers used in relay logic type systems. General purpose process control computers have increasingly replaced stand alone controllers, with a single computer able to perform the operations of hundreds of controllers. Process control computers can process data from a network of PLCs, instruments and controllers in order to implement typical (such as PID) control of many individual variables or, in some cases, to implement complex control algorithms using multiple inputs and mathematical manipulations. They can also analyze data and create real time graphical displays for operators and run reports for operators, engineers and management.
I’ve used other automation tools besides VBA. Ubot and iMacros are both excellent, and powerful programs (their own programming languages, really). In some respects they’re easier, and for 99% of web automation tasksg, you really can’t go wrong with either. But I got to where I only used VBA because my programming was getting into Windows API’s and command line calls (Visual Basic is tightly integrated with Windows), plus I often found myself using Excel alongside these programs anyway. I discovered there’s almost nothing VBA can’t do with automating Windows and Internet Explorer (even making IE appear as a different browser), and it seemed to me investing time learning Microsoft’s Visual Basic programming language just made more sense.
×