PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
Vous pouvez utiliser Zennoposter pour vous connecter à votre logiciel Saas préféré et utiliser ces outils pour effectuer automatiquement des tâches de marketing internet. Les logiciels pour la recherche de mots-clés, l’analyse de la concurrence, l’analyse d’optimisation des pages, l’analyse des liens, la création de liens, etc. peuvent être entièrement ou partiellement automatisés avec Zennoposter, tant qu’ils sont accessibles sur le web.
24. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 23 Bibliographie / Webographie https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_unitaire https://fr.wikipedia.org/wiki/Extreme_programming#Tests_de_recette_.28ou_tests_fonctionnels.29 http://blog.octo.com/demarches-de-tests-fonctionnels/ http://fr.slideshare.net/gmantel/automatisation-des-tests-le-mythe-du-roi https://fr.wikipedia.org/wiki/Mantis_Bug_Tracker http://www.e-systemes.com/live-blog/suivi-des-bugs-et-des-projets-quelle-application-pour-e- systemes/434/ http://atatorus.developpez.com/tutoriels/java/test-application-web-avec-selenium/#LI http://www.osaxis.fr/blog/automatiser-ses-tests-fonctionnels-partie-2-2/ http://www.zdnet.fr/actualites/6-conseils-pour-les-tests-d-applications-mobiles-39806167.htm http://www.all4test.fr/actualites/477-test-mobile-comment-tester-les-applications-mobiles https://fr.wikipedia.org/wiki/CAPTCHA http://www.nextinpact.com/news/91233-recaptcha-google-veut-prouver-que-vous-netes-pas-robot- avec-case-a-cocher.htm http://www.conseilorga.com/publications/recettes-tests-et-qualifications Livre : Industrialiser le test fonctionnel - 2e édition: Pour maîtriser les risques métier et accroître l'efficacité du test - Bruno Legeard, Fabrice Bouquet, Natacha Pickaert
Dans le chapitre « Les premiers centraux téléphoniques automatiques »  : […] C'est à un entrepreneur américain de pompes funèbres que l'on doit les premiers centraux téléphoniques automatiques. En 1889, Almon Strowger (1839-1902) exploite son entreprise dans la région de Chicago où l'épouse de son concurrent est employée comme opératrice du téléphone. Soupçonnant les dames d'orienter les clients en deuil vers son concurrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_2513

TestComplete est un outil d’automatisation des tests fonctionnels édité par AutomatedQA, une entreprise basée à Beverly aux États-Unis (Massachusetts). Le référentiel d’objets de cet outil possède plusieurs fonctionnalités intéressantes comme la création de « Modèle » de reconnaissance ainsi que le paramétrage des propriétés de reconnaissance des objets.


Worldline [Euronext : WLN] est le leader européen et un acteur mondial de référence dans le secteur des paiements et des services transactionnels. Worldline met en place des services nouvelle génération, permettant à ses clients d’offrir au consommateur final des solutions innovantes et fluides. Acteur clef du B2B2C, riche de plus de 40 ans d’expérience, Worldline sert et contribue au succès de toutes les entreprises et administrations, dans un marché en perpétuelle évolution. Worldline propose un Business Model unique et flexible, construit autour d’un portefeuille d’offres évolutif et global permettant une prise en charge end-to-end. Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : Merchant Services & Terminals, Mobility & e-Transactional Services, Financial Processing & Software Licensing. Worldline emploie plus de 7 300 collaborateurs dans le monde entier et a généré un revenu de 1,22 milliard d’euros en 2015. Worldline est une entreprise du Groupe Atos. worldline.com
It was from the automotive industry in the USA that the PLC was born. Before the PLC, control, sequencing, and safety interlock logic for manufacturing automobiles was mainly composed of relays, cam timers, drum sequencers, and dedicated closed-loop controllers. Since these could number in the hundreds or even thousands, the process for updating such facilities for the yearly model change-over was very time consuming and expensive, as electricians needed to individually rewire the relays to change their operational characteristics.
Automation is the technology by which a process or procedure is performed with minimum human assistance.[1] Automation [2] or automatic control is the use of various control systems for operating equipment such as machinery, processes in factories, boilers and heat treating ovens, switching on telephone networks, steering and stabilization of ships, aircraft and other applications and vehicles with minimal or reduced human intervention. Some processes have been completely automated.
Les trois propriétés sélectionnées sur l’illustration précédente suffisent à identifier notre objet de manière fiable. Le type de l’objet est conservé par rapport à l’identification par défaut de TestComplete. Le nom de la balise HTML (Tag Name) est ajouté ainsi que le nom de la classe CSS afin de ne pas confondre cet objet avec un titre classique.
11. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 10 Il faut évidemment tester les scénarios « passants » : quels sont les résultats attendus pour une utilisation correcte ? Mais il faut également tester les scénarios non passants – aussi appelés « bloquants » : que se passe-t-il si je provoque une erreur ? La réponse à cette question est définie entre le client, la maitrise d’ouvrage et la maitrise d’œuvre. Il faut définir ce que le client attend et ce qui est réalisable, c’est la maitrise d’ouvrage qui effectue le lien entre les deux parties. Créer un scénario pour tester une fonctionnalité nécessite d’envisager une multitude de tests différents. Prenons l’exemple d’un champ de saisie à l’écran : si celui-ci attends un numéro de téléphone, il faut tester l’écriture d’un numéro de téléphone à 10 chiffres et vérifier que cela ne provoque pas d’erreur. Il faut également tester l’écriture de caractères (voire caractères spéciaux) pour provoquer une erreur. Mais aussi : un mix entre chiffre et lettres, un champ vide (ce champ est- il obligatoire ou facultatif ?), la taille du champ (celui-ci est-il limité ?)… Tous ces scénarios sont écris uniquement sur une seule et même «fonction » : celle du champ « numéro de téléphone ». Il y a donc environ 6 tests pour celui-ci, tout en sachant que l’on peut en faire 1, 2 ou plus, en fonction du temps imparti et de la pertinence des scénarios. Cet exemple basique prouve qu’il existe alors une quantité importante de tests pour une application. De nos jours, chaque logiciel ou applications possède plusieurs interfaces, composées elle-même de plusieurs fonctionnalités, boutons et autres actions. Ces actions peuvent être très simple comme l’exemple précédent ou bien plus compliquées : on peut imaginer des affichages de données en fonction de critères choisis, mais encore des envois de mails automatiques à des adresses différentes en fonction d’une maille entité / produit / objet. C. L’exécution de recette et les suivis d’avancement. Un cahier de recette correctement rédigé et précis, facilite grandement le travail à effectuer sans oublier de tests « évidents ». Cela permet également un suivi du travail effectué ou non, en cours, validé ou non. Ce cahier permet aussi de répertorier les problèmes rencontrés. En effet, le but étant de corriger les anomalies découvertes, il est ainsi très pratique de savoir pour chaque scénario ce qui pose problème. Lorsqu’un bogue est découvert, nous procédons comme suit : - Définir si le bogue est reproductible o Si oui, alors il est assez simple de définir la manipulation effectuée. o Si non, cela peut être dû à un problème qui n’est pas lié au développement, mais d’éléments externes (exemple : mauvaise connexion internet). Cela peut être également un problème « aléatoire ». Dans ce dernier cas, il est difficile de les résoudre. - Définir le périmètre du bogue : entité, écran, utilisateurs particuliers, etc. - Rapporter le bogue aux développeurs et le rapporter dans le cahier de tests. Pendant que l’anomalie est en cours d’analyse et de correction chez l’équipe de développement, la maitrise d’ouvrage peut poursuivre les autres tests. Lorsque le bogue est corrigé, un patch est alors appliqué et il est possible de tester à nouveau le scénario bloquant. Ce schéma est répété jusqu’à ce que le scénario soit complètement validé.

Opter pour l’automatisation des tests suscite l’espoir, parmi les responsables, de parvenir à réaliser les tests avec très peu de travail manuel, voire aucun. Par conséquent, ils n’affectent pas les ressources nécessaires à l’exécution des étapes manuelles requises pour le test automatisé, notamment l’analyse des résultats des tests ou la création et le nettoyage des machines de test. La plupart des personnes pressenties pour ces opérations sont soit indisponibles, soit ne disposent pas des compétences idoines.
An early development of sequential control was relay logic, by which electrical relays engage electrical contacts which either start or interrupt power to a device. Relays were first used in telegraph networks before being developed for controlling other devices, such as when starting and stopping industrial-sized electric motors or opening and closing solenoid valves. Using relays for control purposes allowed event-driven control, where actions could be triggered out of sequence, in response to external events. These were more flexible in their response than the rigid single-sequence cam timers. More complicated examples involved maintaining safe sequences for devices such as swing bridge controls, where a lock bolt needed to be disengaged before the bridge could be moved, and the lock bolt could not be released until the safety gates had already been closed.

IFTTT (If This Then That) est l’outil le plus connu en matière d’automatisation de tâches. Disponible dans une version web ainsi que sous la forme d’applications mobiles pour les plateformes Android et IOS, il permet de créer des petits programmes baptisés « applets ». Leurs rôles ? Etablir des interactions entre les différents outils numériques que l’on utilise au quotidien afin d’automatiser des tâches courantes.


L'idée c'est de complètement scripter l'utilisation d'un navigateur (analyse de contenu de page, clicks, etc.) que ce soit sur une seule page ou pour des sessions de navigation longues. Pour les analyses de pages tu peux faire vraiment tout et n'importe quoi en XPath. C'est assez puissant mais il faut un peu d’expérience pour certains scénarios un peu tricky.
28. L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline Annexe 3 : Exemple de suivi d’avancement format courbe sur le lot 6 du logiciel IGC, Groupama Gan Vie. Sur cet exemple, le suivi d’avancement est réalisé à partir de quatre types de résultats : prévisionnel, révisé, exécuté, validé. Ces états permettent de situer le point d’avancement des équipes. Les deux schémas représentent le même suivi mais de façon différente : nombre de cas et pourcentage, et tous deux avec TNR (tests de Non régressions) inclus. L’état Prévisionnel est le nombre de tests prévu au départ, l’état « révisé » est le nombre de cas revu à chaque période (on peut dire Ajusté). L’état « exécuté » est le nombre de cas qui ont été testé, qu’ils soient OK ou KO. Enfin l’état « Validé » est le nombre de cas qui sont OK, donc corrects.
Dans le chapitre « Genèse des recherches en indexation automatique »  : […] Plusieurs facteurs ont incité les chercheurs en informatique documentaire à tenter de concurrencer l'indexation humaine. D'abord, les contraintes et les insuffisances inhérentes à celle-ci : elle est coûteuse (il faut entre un quart d'heure et une heure pour indexer un document) ; elle est tributaire de la subjectivité de l'indexeur (deux analystes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indexation/#i_2513
×