5. HITEMA – Groupama Gan Vie L’automatisation des tests fonctionnels SIMON Emeline 4 I. La phase de recette dans un projet Dans cette première partie, nous allons tout d’abord comprendre la notion de projet et ce qu’elle représente. Au sein de celui-ci, il est nécessaire de réaliser des tests mais pas à n’importe quel moment. C’est pourquoi, après avoir détaillé le système de projet et l’importance des tests, je développerai l’étape de préparation de recette et des plannings. Enfin, je détaillerai l’étape suivante qui est l’exécution de recette et les suivis d’avancements réalisés pendant cette phase. A. Pourquoi et à quel moment réaliser des tests ? 1) Les différentes méthodes de projet et les différents types de tests. Il existe plusieurs méthodes de gestion de projet et chacune sans exception possède une phase de tests. Elles ont bien évidemment des avantages et des inconvénients. Ayant pour expérience de travail la méthode linéaire, je développerai la suite de mon mémoire en me basant sur cette méthode. La méthode linéaire (ou « cycle en V ») : Cette méthode est classique en gestion de projet : c’est une succession de phases permettant d’aboutir au résultat final. Chaque phase ne chevauche pas sur la précédente ou la suivante : 1 – Source : http://www.ice-tech.fr/fr/p/domaines-interventions Cette méthode est assez rigoureuse est nécessite une organisation précise. Ses avantages sont : - Normalisation des étapes de développement - Rédaction de spécification pour les développements mais aussi pour les tests - Les tests sont effectués dans un environnement stable
Zennoposter élimine la répétition fastidieuse de vérifier les mêmes sites tous les jours, de mémoriser les mots de passe et de remplir les formulaires Web. Grâce aux templates que vous élaborez, il peut remplir automatiquement les formulaires Web qui s’étendent sur plusieurs pages. Toutes les informations sont stockées dans des fichiers textes lisibles par l’humain et peuvent être édités facilement.

Automatique - Robotique | Biomédical - Pharma | Construction et travaux publics | Électronique - Photonique | Énergies | Environnement - Sécurité | Génie industriel | Ingénierie des transports | Innovation | Matériaux | Mécanique | Mesures - Analyses | Procédés chimie - bio - agro | Sciences fondamentales | Technologies de l'information | Archives |

PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
Le test logiciel est une activité fastidieuse et coûteuse en ressources lorsqu'elle est entièrement manuelle. Automatiser l'ensemble du processus de tests, malgré un coût initial certain, améliore l'organisation et la rentabilité à terme. Après un bref rappel sur les tests et le processus de tests, vous découvrirez les bonnes pratiques et les applications utiles pour l'automatisation des tests dans tout le processus de développement des logiciels. Les aspects organisationnels et financiers de l'automatisation seront également abordés.
D'un autre côté, je cherche une fonction de feu "Automate.exe" : tu clique sur "enregistrer", tu fais ce que tu souhaites faire et automate.exe enregistre tout, des coordonnées de la souris aux frappes du clavier. Inconvénient c'est beaucoup plus rigide car non éditable. Si tu as oublié une action dans le déroulement, tu es bon pour recommencer tout depuis le début. Est-ce que ce serait une fonction qui serait possible de mettre en place ? Où bien peut-être suis-je passé à côté de cette option ?
Une autre fonctionnalité phare de Selenium et l’automatisation de tests fonctionnels grâce à Selenium Webdriver, anciennement Selenium Remote Control. En effet, cet outil est un serveur java qu’il est possible d’installer en local ou sur un serveur d’intégration, va permettre de démarrer virtuellement un navigateur et d'interpréter des scripts en langage Selenese (langage de programmation Selenium) afin d’interagir avec le navigateur. Par ailleurs, il est possible de le paramétrer finement de façon à lancer les tests sur plusieurs navigateurs à la fois. PHPUnit et Codeception proposent un plugin permettant d’interfacer Selenium Webdriver dans leur interface. De cette façon, la gestion des tests s’effectue au même emplacement. Néanmoins, l’utilisation de Selenium Webdriver nécessite l’installation de dépendances dédiés au java, la configuration ainsi que la prise en main est plutôt longue et difficile. Dans ce contexte là, il faut s'assurer que mettre en place une telle solution puisse être amortie.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

Eléments essentiels de votre politique de qualité, les automates de tests permettent la robotisation de vos cas de tests. Ils sont notamment très utiles pour les tests de non régression qui doivent être répétés à chaque nouvelle version d’un logiciel. Quels sont les principaux automates disponibles sur le marché ? Quels sont leurs points forts ? Tour d’horizon. 
Zennoposter prend en charge des fonctionnalités avancées telles que les fonctions logiques, les instructions if et même l’ajout de votre propre code. Si vous connaissez le C# (Prononcez C Sharp) ou si vous êtes un développeur expérimenté, vous pouvez bénéficier de la possibilité d’ajouter des segments de code lorsque vous ne savez pas comment faire les choses à partir de l‘interface graphique Zennoposter.
This VBA statement says: Find the search box element on the webpage by its ID, which is search_form_input_homepage, and make its text value what we have in cell A2, plus the string " in ", plus what we have in cell C1. The underscore (_) just lets us put longer pieces of code on multiple lines for better readability. How did I know what the search input box’s ID was, or that it even had an ID? Firebug of course! If you don’t have Firefox get it, and then install the Firebug add-on. Then right-click the search box, click Inspect Element with Firebug, and behold…
cents ans. Mais les outils numériques peuvent influencer leur mise en œuvre. Par exemple, pouvoir fournir immédiatement un retour pertinent à un élève lors de la réalisation d’une série d’exercices peut favoriser le processus d’automatisation. De même, pour comprendre un phénomène dynamique complexe (comme le galop du cheval), le fait de pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-avec-le-numerique/#i_2513
Opter pour l’automatisation des tests suscite l’espoir, parmi les responsables, de parvenir à réaliser les tests avec très peu de travail manuel, voire aucun. Par conséquent, ils n’affectent pas les ressources nécessaires à l’exécution des étapes manuelles requises pour le test automatisé, notamment l’analyse des résultats des tests ou la création et le nettoyage des machines de test. La plupart des personnes pressenties pour ces opérations sont soit indisponibles, soit ne disposent pas des compétences idoines.
Industrial automation incorporates programmable logic controllers in the manufacturing process. Programmable logic controllers (PLCs) use a processing system which allows for variation of controls of inputs and outputs using simple programming. PLCs make use of programmable memory, storing instructions and functions like logic, sequencing, timing, counting, etc. Using a logic based language, a PLC can receive a variety of inputs and return a variety of logical outputs, the input devices being sensors and output devices being motors, valves, etc. PLCs are similar to computers, however, while computers are optimized for calculations, PLCs are optimized for control task and use in industrial environments. They are built so that only basic logic-based programming knowledge is needed and to handle vibrations, high temperatures, humidity and noise. The greatest advantage PLCs offer is their flexibility. With the same basic controllers, a PLC can operate a range of different control systems. PLCs make it unnecessary to rewire a system to change the control system. This flexibility leads to a cost-effective system for complex and varied control systems.[88]
TestPartner, anciennement produit de la société Compuware, est édité par Micro Focus, société basée à Newbury en Angleterre. Micro Focus a acquis en 2009 les activités de tests de Compuware. TestPartner propose d’automatiser les tests fonctionnels et permet également de définir des objets personnalisés. TestPartner peut gérer différents référentiels d’objets grâce à des bases de données telles que Oracle ou Microsoft SQL Server.
Voir ci-dessous une liste populaire de Framework et des outils de test unitaire pour différents Framework et langages de programmation. Ces Framework peuvent être utilisés par les programmeurs pour tester des fonctionnalités spécifiques dans les couches métiers des applications. Ils sont utilisés pour tester automatiquement les nouvelles versions et construire un processus d’intégration et de déploiement automatiques.
Hormis sur des projets statiques, la nécessité de tests fonctionnels automatisés augmente exponentiellement avec la complexité du projet. Les tests automatisés ne font pas perdre de temps, au contraire ils en font gagner, car une fois écrits, les tests peuvent être rejoués à volonté sans prendre du temps supplémentaire aux testeurs, cela dépend de la solution mise en place (voir ci-dessous). Le rôle du testeur, en plus de l’écriture des tests, devient alors plus de comprendre d’où vient le bug / la régression rencontré(e) et de les retranscrire aux développeurs, plutôt que de les chercher. Le testeur doit alors avoir une meilleure compréhension du fonctionnel et de la technique de l’application afin d’accomplir sa mission.
Ensuite, même si cette phase a été correctement effectuée, il arrive quasi-systématiquement que plusieurs bogues passent à la trappe. C’est donc le client qui les remarque et qui les remonte à l’équipe de développement. Dans cette situation là, c’est double peine. En effet, d’une part, on repart sur une additionnelle phase de test en interne avant de prévenir le client que l’anomalie est corrigé, et d’autre part, cela nuit directement à la qualité du travail perçu par le client.
Dans le chapitre « Instruments et applications »  : […] La nouvelle génération des spectrophotomètres est entièrement automatisée. Ils permettent l'enregistrement rapide, routinier et répétitif des spectres d'absorption ou d'émission avec un nombre de manipulations considérablement réduit et, donc, un faible coût d'exploitation ; dans ce cadre, on peut citer l'emploi des supports […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectrophotometrie-optique/#i_2513
Relay logic was introduced with factory electrification, which underwent rapid adaption from 1900 though the 1920s. Central electric power stations were also undergoing rapid growth and operation of new high pressure boilers, steam turbines and electrical substations created a large demand for instruments and controls. Central control rooms became common in the 1920s, but as late as the early 1930s, most process control was on-off. Operators typically monitored charts drawn by recorders that plotted data from instruments. To make corrections, operators manually opened or closed valves or turned switches on or off. Control rooms also used color coded lights to send signals to workers in the plant to manually make certain changes.[25]

Perhaps the most cited advantage of automation in industry is that it is associated with faster production and cheaper labor costs. Another benefit could be that it replaces hard, physical, or monotonous work.[42] Additionally, tasks that take place in hazardous environments or that are otherwise beyond human capabilities can be done by machines, as machines can operate even under extreme temperatures or in atmospheres that are radioactive or toxic. They can also be maintained with simple quality checks. However, at the time being, not all tasks can be automated, and some tasks are more expensive to automate than others. Initial costs of installing the machinery in factory settings are high, and failure to maintain a system could result in the loss of the product itself. Moreover, some studies seem to indicate that industrial automation could impose ill effects beyond operational concerns, including worker displacement due to systemic loss of employment and compounded environmental damage; however, these findings are both convoluted and controversial in nature, and could potentially be circumvented.[43]
Dans le chapitre « L'automatisation de l'instrumentation »  : […] de la micro-informatique, de la robotique et de la miniaturisation permettent d'automatiser un grand nombre de procédures d'analyse autrefois longues et laborieuses. L'utilisation de l'appareillage devient plus simple et plus fiable. Par exemple, un spectromètre moderne de paillasse, couplé à un chromatographe, peut ne plus comporter aucun bouton […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-analytique/#i_2513
Si l’automatisation du travail est un débat majeur qui suscite souvent de nombreuses craintes c’est avant tout parce que dans l’imaginaire collectif ce sujet est associé à une image tenace : celle d’un robot prenant la place de l’homme. Dans cette logique, l’employé n’est plus acteur de l’entreprise, il en est tout simplement évincé. Mais si ces représentations persistent aujourd’hui c’est surtout parce que l’on oublie trop souvent que le salarié, et ce quel que soit le poste qu’il occupe, peut être l’auteur et le moteur de cette automatisation. En se déchargeant de certaines tâches répétitives et rébarbatives, celui-ci peut en effet gagner un temps précieux et se concentrer ainsi sur des activités plus stimulantes, qui comptent vraiment. Automatiser des tâches professionnelles à faible valeur ajoutée, ce n’est donc pas qu’une question de productivité : c’est aussi l’occasion d’améliorer l’expérience collaborateur au sein d’une entreprise !

Dans le chapitre « Contrôle et commande automatique des procédés »  : […] d'un procédé, réduire l'impact de l'énergie et des matières premières sur le coût de production, le contrôle et l'automatisation s'imposent. Dans une première étape, on a utilisé des régulateurs analogiques à effet proportionnel, intégral et dérivé (P.I.D.) dont les réglages étaient figés. En réalité, pour des raisons très diverses liées à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-chimique/#i_2513


Maintenant que notre environnement Python, que les bilbiothèques Selenium et PhantomJS ont été installées, et que nous avons eu un aperçu du fonctionnement de chaque "bloc", voici un script qui va reprendre et montrer l'étendue des possibilités dans le scripting de macros sous Python. Ce script va réaliser les actions suivantes : il va se rendre sur le moteur de recherche Google, il va taper le mot clé "Campus Booster" puis effectuer une recherche, il va cliquer sur le premier lien, saisir les identifiants Campus Booster et ainsi se connecter, puis va retourner l'URL de la page une fois connecté ainsi qu'un screenshot, le tout sans quitter la ligne de commande ni ouvrir de navigateur (en vrai, un navigateur s'ouvre de manière invisible, il s'agit du navigateur PhantomJS).
Ensuite, même si cette phase a été correctement effectuée, il arrive quasi-systématiquement que plusieurs bogues passent à la trappe. C’est donc le client qui les remarque et qui les remonte à l’équipe de développement. Dans cette situation là, c’est double peine. En effet, d’une part, on repart sur une additionnelle phase de test en interne avant de prévenir le client que l’anomalie est corrigé, et d’autre part, cela nuit directement à la qualité du travail perçu par le client.
Sans une planification rigoureuse du nombre requis de ressources qualifiées, tout programme de test automatisé échouera, victime d’interruptions de service inattendues, de retards et de dépassements de coûts. L’entreprise ne sera pas en mesure d’exécuter un nombre de tests suffisants, à un rythme suffisamment soutenu, pour pouvoir justifier l’investissement en automatisation de tests.
Vous avez vu que nous avons localisé deux éléments avec des identifiants qui sont appelés Xpath et Css Path. Qu'est-ce que c'est ? Ce sont tout simplement des chaines de caractères qui permettent d'identifier un élément dans la page web. Pour les trouver il suffit d'aller dans Google chrome, de faire un clic droit sur l'élément que nous voulons localiser et faire inspecter l'élément. Ensuite, rendez-vous dans la console, sur la ligne correspondante à l'élément (normalement il devrait être en surbrillance bleue sur Google Chrome) et faites un clic droit et choisissez entre Copier Xpath ou Copier CSS Path. Une fois que c'est fait il suffit de coller la chaine de caractère dans la fonction correspondante. Vous l'aurez compris, find_element_by_xpath('XPATH') c'est pour le Xpath, et find_element_by_css_selector('CSS Path') C'est pour le CSS path.

Toutes vos actions sont enregistrées dans un log que vous pouvez modifier. Wildfire contient un « workflow editor » qui vous permet d’éditer les actions enregistrées. Vous pouvez facilement modifier une URL saisie, ajouter ou supprimer des actions : clic, nouvel onglet, fermeture d’onglet, saisie de texte, ajout d’une variable, d’une fonction personnalisée, scroll, sélection de texte, copier/coller, import CSV…
Many roles for humans in industrial processes presently lie beyond the scope of automation. Human-level pattern recognition, language comprehension, and language production ability are well beyond the capabilities of modern mechanical and computer systems (but see Watson (computer)). Tasks requiring subjective assessment or synthesis of complex sensory data, such as scents and sounds, as well as high-level tasks such as strategic planning, currently require human expertise. In many cases, the use of humans is more cost-effective than mechanical approaches even where automation of industrial tasks is possible. Overcoming these obstacles is a theorized path to post-scarcity economics.

Dans le chapitre « Automatisation du séquençage »  : […] Les premiers « séquenceurs automatiques » ont été mis au point dans la seconde moitié des années 1980. Ces appareils, commercialisés notamment par la compagnie Applied Biosystems, prennent uniquement en charge la séparation des fragments et la lecture de la position des bandes. Le sous-clonage, les réactions de synthèse et le chargement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-le-sequencage-des-genomes/#i_2513


Les tests fonctionnels sont un excellent processus de test exhaustif qui parcoure toutes les couches d’une application. Toutefois, pour s’assurer de l’absence des anomalies, il est nécessaire de réitérer la totalité des tests suite à chaque évolution de l’application. L’exécution manuelle des tests fonctionnels d’une application en perpétuelle évolution, est longue et assujettie aux erreurs humaines. En outre, ce processus coûteux, bien qu’il soit nécessaire pour assurer la qualité de l’applicatif, il pousse souvent les organisations à s’en passer, l’exécuter partiellement ou – dans les meilleurs des cas – fixer un cycle de release assez long laissant le temps nécessaire aux tests et validation. Cette dernière alternative assure la qualité de l’application mais diminue considérablement sa compétitivité : Un bon compromis serait d’investir dans l’automatisation des tests fonctionnels. Dans ce qui suit nous étudierons les types d’outils d’automatisation disponibles et justifierons le choix porté sur l’un d’eux.
×