Starting in 1958, various systems based on solid-state[27][28] digital logic modules for hard-wired programmed logic controllers (the predecessors of programmable logic controllers (PLC)) emerged to replace electro-mechanical relay logic in industrial control systems for process control and automation, including early Telefunken/AEG Logistat, Siemens Simatic (de), Philips/Mullard/Valvo (de) Norbit, BBC Sigmatronic, ACEC Logacec, Akkord (de) Estacord, Krone Mibakron, Bistat, Datapac, Norlog, SSR, or Procontic systems.[27][29][30][31][32][33]

Nous avons conçu un framework composite (voir ci-dessous), associant les meilleurs éléments des deux approches –déterminée par mots clés et pilotée par les données. Il assure le stockage des données de test indépendamment de l’outil d’automatisation (en général, dans une feuille Excel), ce qui permet de maintenir et réutiliser les scripts très facilement.


Par exemple, selon les spécifications, si l’utilisateur rentre un identifiant ou un mot de passe erroné, il est renvoyé sur l’écran d’authentification et un message d’erreur est affiché. Le test consistera donc à contrôler que c’est effectivement le cas, et que le bon message est affiché à l’écran.Pour une explication détaillée de ce que chacun d'entre eux peut faire, consultez le guide de Podio.
En fait mon souci est comment arriver à enregistrer des actions sans que ça crée du spam dans le script. Le mieux et le plus simple serait de réutiliser les actions existantes et essayer de "compresser" les évènements autant que possible. En tous cas j'ai fait pas mal de recherches à ce niveau et il y a déjà du code pour enregistrer des évènements, il s'agit maintenant de transformer tout ça en actions.

Dans le test de logiciel, l'automatisation de test est l'utilisation de logiciel spécial (séparée du logiciel étant testé) pour contrôler l'exécution de tests et la comparaison de résultats réels avec des résultats prévus. l'automatisation de test permet des creer des tâches répétitives mais nécessaires dans un processus de test formalisé déjà en place, ou exécute des tests supplémentaires qui seraient difficiles de faire manuellement. L'automatisation de test est la critique avant et après la livraison du produit.


Ce logiciel dispose également d'une interface visuelle de glisser-déposer facile à utiliser. Il a même son propre enregistrement automatisé de modèles de zennoposter, basé sur les opérations de l'utilisateur. Il suffit d'un minimum d'efforts pour automatiser votre travail. Tout ce que vous avez à faire est de visiter le site officiel, de cliquer sur ce que vous désirez et ensuite vous pouvez réviser les étapes. Très simple et facile, n'est-ce pas ? Ces modèles prennent même en charge les branches logiques qui permettent de générer des solutions flexibles. Que demander de plus ?
PhantomJS va nous servir de "Web-Driver" et cela sera là son unique utilité. De quoi s'agit-il ? Afin que Python puisse interagir avec le navigateur Web (Chrome, Firefox ou autres), de la même manière que la communication avec une base de données, il nous faut un driver (pilote). C'est là qu'intervient le Web Driver, il permet la communication entre le navigateur Web et notre script Python. De base, Selenium peut utiliser différents drivers pour différents navigateurs (Chrome, Firefox, Opéra) mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas d'ouvrir un navigateur mais d'avoir un navigateur headless (sans interface graphique, uniquement en ligne de commandes). C'est là qu'intervient PhantomJS, qui fournit lui-même son Web Driver. L'utilité c'est donc la rapidité d'exécution par rapport aux navigateurs classiques.
×